Parution : 29 mai 2008
Les pensées secrètes de Martini
Par Golias

Dans un ouvrage récent, le cardinal Martini se livre sans concessions. On découvre un homme plein d’espoir et de confiance malgré la désillusion de n’avoir pu vivre dans une à‰glise moderne et tolérante

Même les cardinaux italiens ont des pensées inavouées et secrètes. Le bon cardinal jésuite Carlo Maria Martini, connu pour ses ouvertures audacieuses toutes évangéliques, vient à plus de 80 ans de se confier dans un livre au titre suggestif "Colloqui notturni a Gerusalemme" édité d’ailleurs en Allemagne par Herder.

Il nous livre le dialogue de l’ancien archevêque de Milan avec un autre jésuite, le Père George Sporschill. Longtemps considéré comme opposant idéologique à Jean Paul II, Martini faisait également figure de Papabile polyglotte et éclairé, très engagé dans le dialogue oecuménique et interreligieux.

Aujourd’hui Son à‰minence qui met à profit sa retraite à Jérusalem pour prier et réfléchir nous livre ses pensées secrètes et inavouées, par exemple sur le ministère épiscopal, dont il déplore qu’il prenne si souvent un tour conformiste et bêlant. Au contraire, selon lui, un évêque devrait prendre des initiatives audacieuses et savoir engager un dialogue libre et incertain avec les plus éloignés de l’Eglise. Le cardinal fait ainsi mention de sa visite en prison aux militants des Brigades Rouges.

Carlo Maria Martini reconnaît très sincèrement ses doutes et ses hésitations d’homme. Il admet avoir eu des difficultés avec Dieu et la foi en lui. En particulier au sujet de la mort du Christ sur la croix. "Même comme évêque quelquefois je ne pouvais pas regarder un crucifix parce que l’interrogation me tourmentait".

S’il pouvait parler à Jésus, le cardinal lui demanderait s’il continue à l’aimer malgré ses faiblesses et ses erreurs. Manifestement, Mgr Martini laisse deviner sa souffrance face à une à‰glise qui se referme sur elle-même et qui se ferme à l’espoir de Vatican II. "J’ai rêvé d’une à‰glise dans la pauvreté et dans l’humilité ; qui ne dépende pas des puissances de ce monde. Une à‰glise qui accorde une place aux gens qui sont loin. Une à‰glise qui donne du courage en particulier à qui se sent petit et pêcheur. Une à‰glise jeune". Aujourd’hui ses rêves sont cruellement déçus. [...]

Sergio Marino

- Dans la rubrique: Index/ Hebdo archives/ Focus
Golias
Parution : 18 janvier 2016
Parution : 12 décembre 2015
Parution : 19 novembre 2015
Parution : 15 octobre 2015
Parution : 28 août 2015
| © Le site officiel de GOLIAS pour les informations d’actualité 2009-2017 | Fait avec : SPIP et Thélia plugin thelia |

| Courriel à la Rédaction | RSS RSS | Adresses Postale et bancaire | Mentions légales | à propos de Golias |

article jeune