Parution : 11 mars 2009
Levée des excommunications : La lettre de Benoît XVI aux évêques du monde
Les explications d’un pape dépassé par les évènements
Par Golias

Que le pape se sente obligé d’écrire une lettre aux évêques pour justifier un de ses actes, voilà une nouveauté ! Mais c’est ce qu’il ne craint pas de faire pour expliquer la levée d’excommunication de la bande des quatre.

30 commentaires
En pied de l'article.

Il avoue lui-même que cette mesure « a suscité à l’intérieur et à l’extérieur de l’à‰glise catholique une discussion d’une véhémence qui ne s’était pas vue depuis très longtemps ». Benoît XVI semble donc bien conscient de la « vague de protestation » qui l’accuse de vouloir tourner le dos au concile. Nous en prenons acte !

Reste à analyser ses arguments : le premier concerne la superposition du cas Williamson, alors que la réconciliation entre les juifs et les chrétiens a été « depuis le début un objectif de mon travail théologique » écrit le pape¦

Nous n’en doutons pas mais nous ne pouvons croire qu’il ignorait la déclaration de l’évêque négationniste, « apparu à l’improviste » et son appel à une vigilance accrue des sites Internet sonne faux. Pour se défendre, le pape soupçonnerait-il d’incompétence sa diplomatie réputée comme une des meilleures du monde ? Dans la même veine, deuxième point, le fait que le Vatican n’ai pas su communiquer exactement sur la portée de la levée de l’excommunication révèle l’abîme qui existe entre le langage de l’à‰glise et celui du monde. Bravo pour les croisées de la nouvelle évangélisation. Les catholiques eux-mêmes n’auraient pas compris ! Mais que font les Légionnaires du Christ  ? Le pape en appelle aussi, troisième argument, à « l’unité des croyants » qui ont pour mission de «  rendre Dieu présent en ce monde ». Mais pourquoi évoquer dans la même phrase le « Dieu qui a parlé au Sinaï » et «  Jésus crucifié et ressuscité » ?

Certes, il s’agit bien de la même révélation et le pape rappelle ainsi nos racines sémites contre tous les Maurassiens, mais pour Benoît XVI, « l’unité des croyants » est nécessaire parce que Dieu disparaît de l’horizon de l’humanité. Et si l’effacement de Dieu était au contraire une chance pour redécouvrir Jésus qui nettoie le Temple de toutes ses idoles ? C’est là une controverse que nous avons avec Ratzinger depuis longtemps¦

Deux autres arguments nous paraissent plus mercantiles : « une communauté “ les Lefebvristes “ demande le pape, peut-elle nous laisser totalement indifférente » avec ses « 491 prêtres, 215 séminaristes¦ » ? La levée de l’excommunication serait-elle donc un l’occasion de trouver un vivier ? Mais pour quelle à‰glise ? D’autre part, l’évêque de Rome pense qu’à ceux qui se disent « défenseurs du Concile, on doit rappeler que Vatican II porte en lui, l’histoire entière de l’à‰glise ».

Certes, pourvu que l’on ne nie pas la spécificité de ce que le Concile a été quant au rapport au monde moderne et la rupture qu’il a introduit, non avec la Tradition, mais avec la praxis ecclésiastique du XIXe siècle, perspective qui n’est absolument pas présente dans cette lettre ! Pire encore, notre pape «  a l’impression que notre société a besoin d’un groupe pour lequel il n’a aucune tolérance » et que « si quelqu’un s’en approche, comme lui, il perd aussi le droit à la tolérance et il peut être traité avec haine sans peur ni réserve »¦ Voilà la thèse du complot ou du bouc émissaire.

Le pape serait donc une victime !

En fait, nous attendons avec impatience une lettre à la petite fille de 9 ans, violée au Brésil, et venant d’avorter !

30 commentaires

Pour la première fois, un pape ose reprendre les arguments de vente de ceux qui veulent rompre avec son Eglise : "491 prêtres..."
S’il s’agit de 491 futurs Mgr Cardoso, non merci !

repondre message

Mais qui donc pourrait faire démissionner ce pape ? Je ne sais plus si je suis encore dans l’église ou pas ! J’en ai tellement marre de ces ˜ dogmaticiens ’ qui enferment l’église dans une pensée unique et rétrogrades un peu plus tous les jours. MARRE ! ! ! MARRE ! ! !...

repondre message

Bonjour,

Si le pape se sent depasse par les evenements, il peut deposer sa demission aupres des cardinaux.

Mes salutations
Jean-François Jaudon

repondre message

Il y a eu une volonté certaine de Benoit XVI de prendre un virage intégriste, après la levée de bouclier à laquelle il ne s’attendait pas, il veut maintenant passer pour une victime qui, dans un geste de miséricorde, aurait voulu tendre la main à de pauvres "croyants" qui s’étaient eux-même exclus de l’Eglise. Est ce le langage d’un chef de l’Eglise de dire "En ce moment de notre histoire, le vrai problème est que Dieu disparaît de l’horizon des hommes et que tandis que s’éteint la lumière provenant de Dieu, l’humanité manque d’orientation, et les effets destructeurs s’en manifestent toujours plus en son sein."Comment un pape peut-il dire que Dieu disparait de l’horizon des hommes ? Est-ce un message évangélique tel que celui-là qui va emmener les hommes vers Dieu ?
Comment un représentant de Dieu sur terre peut-il dire que la lumière de Dieu s’éteint.?
Je pense que le pape n’a plus les capacités de conduire l’Eglise. Que peux t-on faire ? il n’est pas destituable, il est là à vie, il a provoqué le contraire de ce qu’il voulait ; il voulait l’unité ? il a la discorde.
Je pense que ce n’est pas fini, nous n’en sommes qu’au début. J’ai l’espoir, devant le courage de quelques (rares) évêques tel que l’évêque de Nevers et l’évêque de Nanterre, que la lumière de Dieu continue de briller.

Josse

repondre message

Bien sà »r, quand je kis la lettre de Benoît XVI qui explique la levée de l’excommunication je vois bien que l’un des enjeux c’est de voir revenir au sein de l’Eglise des fidèles, des prêtres et des séminaristes qui grossiront les rangs...

Et quand je vois ce que doivent vivre mes frères brésiliens, passés de Don Helder CAMARA à cet Evêque "de la Miséricorde" à Recife ...qui pour dire l’amour de Dieu pour la vie, condamne une petite fille en condamnant sa mère ...Je pleure...

Je sais bien, elles sont excommuniées pour mieux être ramenées à Dieu....C’est le droit canon, difficile à comprendre ; le même principe que l’inquisition ; la souffrance, la contrition, la rédemption en passant par la case condamnation ...

C’est la même sanction, qui a touché les Lefévristes et qui touche cette enfant....c’est face à cette contradiction que le Vatican a voulu nous mettre ?On voit bien quand même que dans le premier cas il y avait un enjeu de pouvoir, et dans le deuxième , une enfant écrabouillée d’humiliation, profanée...Marie, receuiillez la s’il vous plait, tes serviteurs l’ont écartée du chemin au lieu de faire avec elle la route jusqu’au pardon à donner et à recevoir.

Je pleure ce soir..Et demain je serai en colère.et plus tard encore, toujours catholique, je saurai bien trouver une place, sans rien renier de ce qui m’a fait ce que je suis...

repondre message

Il y a apparemment un conflit d’infaillibilité entre Wojtyla et Ratzinger. Lequel s’est trompé ? Wojtyla en excommuniant ou Ratzinger en "intracommuniant" ? Lequel est infaillible ?
Ou en d’autres termes l’infaillibilité est une vaste escroquerie et le duo Wojtyla/Ratzinger se sont pris les pieds dans le tapis théologique. Entre les conciles de Nycée et de Vatican II, la créativité de la confréerie a été absolument fantastique. Walt Disney disqualifié !

C’est beau d’avoir la foi au constructivisme de Constantin.

Je vous conseille de jeter un coup d’oeil aux travaux de Charles Guignebert : Jésus, Le Christ, Le juifs au temps de Jésus.... Les fondements du fonds de commerce de la hierarchie romaine y apparaissent clairement.

Je vous admire de vouloir trouver une "plus haute" fonction à cette superstructure pondue par un habile politicien du IV º siècle, mais franchement qu’est ce qu’elle vient faire dans la "continuation" de la prédication apparemment de pure orthodoxie judaïque de ce brave Jésus ?

repondre message

J’ai lu la lettre du Pape aux Evêques : il ne faut pas sytématiquement cracher dans la soupe et reconnaître que cet homme certainement profondément blessé fait un effort reel et méritoire pour tenter de faire comprendre ce qu’il a voulu dire et faire ; les reactions sont mitigées, certains, les inconditionels se sont "précipités" sur ce texte o๠ils trouvent tous les apaisements, d’autres sont plus sceptiques...

Pendant que Benoît XVI rédigeait et envoyait cette lettre est survenue le triste et très regrettable événement de Recife !

Quel contraste entre cette lettre du Pape o๠les contorsions rhétoriques pour justifier ce qui n’est pas toujours justifiable et en tous cas reste opaque rendent le texte difficilement comprehensible ...et puis ces lettres ou messages de quelques évêques à propos de l’affaire brésilienne et o๠tout d’un coup il sent bon "l’Evangile"...

...Quand donc la réaction d’épiscopats entiers et unanimes ?

Dieu a t il choisi cette gamine de 9 ans, plus pauvre que les pauvres pour nous faire sortir de tous ces imbroglios dans les quels nous sommes plongés depuis ce "motu proprio" de triste mémoire !

Grand merci vraiment à Celui qui continue de nous parler dans la vie des hommes et plus particulièrement des plus pauvres,

Grand merci à ces pasteurs qui savent nous faire reconnaître grâce à leur charisme et leur sens de la Parole de Dieu, la signification des évenements et les appels de la Vie.

Autres réactions Evangéliques : voir : Avec l’Evangile,..au créneau !

Voir en ligne : Vivre, Faire Vivre

repondre message

Levée de l’excommunication pour des nazillons, excommunication d’une fillette, refus de donner un baptême à un bébé, retour du latin dans les églises ... O๠va cette "Eglise" ?
Je ne suis plus en accord avec ce que j’ai lu dans le Nouveau Testament, et compris de son message d’amour et de tolérance, et les hautes instances catholiques, et de plus en plus.

Comment ont fait pour se débaptiser  ?

un catho déçu

repondre message

Et si l’on redescendait sur terre ? 12 mars 2009 11:02, par Agnès Gouinguenet

Totalement OK pour dénoncer la barbarie concernant la petite brésilienne.

Par ailleurs, tout cela est bien gentil, mais nous ne pourrions pas respecter la croyance de l’autre, même si elle est différente de la nôtre, à condition que l’autre fasse de même avec nous ?
Voeux pieux, je l’avoue, mais il y a un début à tout ...
Benoît XVI serait-il aveuglé par la peur ? Dommage qu’il réagisse comme Pie XII, c’est à dire mal.

Agnès Gouinguenet.

repondre message

LES FAUSSES EXCUSES DE BENOIT XVI 12 mars 2009 10:53, par François

Ce que l’on attend réellement de la part de Benoît XVI, c’est une demande de pardon en bonne et due forme aux conférences épiscopales françaises et allemande, pour les avoir courcircuiter et avoir passer outre leurs expresses réserves au motu proprio et à la levée de l’excommunication. Il y a là un péché d’orgueil qu’il convient de confesser publiquement. Tout le reste n’est que bavardage, surenchère d’orgueil.

repondre message

LES FAUSSES EXCUSES DE BENOIT XVI 12 mars 2009 00:04

"Mais pourquoi évoquer dans la même phrase le « Dieu qui a parlé au Sinaï » et « Jésus crucifié et ressuscité » ?" demandez-vous. La croyance que Jésus-Christ est vrai Dieu et vrai homme et que ce qui nous sépare des autres monothéismes est bien la croyance ou non en la divinité du Christ est-elle insupportable à vos oreilles. N’est-ce pas le fondement non pas du catholicisme mais du christianisme tout entier ?

repondre message

| © Le site officiel de GOLIAS pour les informations d’actualité 2009-2017 | Fait avec : SPIP et Thélia plugin thelia |

| Courriel à la Rédaction | RSS RSS | Adresses Postale et bancaire | Mentions légales | à propos de Golias |

article jeune