Parution : 25 juin 2009
Un pape entêté !
Par Golias

Esprit beaucoup plus rigoureux et systématique que son prédécesseur, conscient à tort ou à raison que son pontificat devrait être de toute manière à durée assez limitée, le pape Ratzinger s’est assigné pour son pontificat de transition, on pourrait dire de restauration, un certain nombre d’objectifs.

72 commentaires
En pied de l'article.

Il entend d’abord confirmer des acquis positifs (à son goà »t !) hérités de Jean Paul II, quitte quelquefois à infléchir la trajectoire dans un sens intransigeant, par exemple en matière d’oecuménisme et de dialogue interreligieux. Il entend également redonner toute leur importance et leur prégnance aux aspects les plus traditionnels : d’o๠son souci de la sacralité à l’ancienne de la liturgie mais également de la dignité du sacerdoce catholique, exaltée par l’année sacerdotale qui commence. Enfin, il considère également comme une tâche prioritaire de son pontificat la réconciliation avec les intégristes dont il pense, selon l’expression du défunt cardinal Gagnon, « qu’ils n’ont pas raison mais ont des raisons », et surtout qu’ils ne sont pas de trop pour édifier une église telle qu’il la souhaite pour demain.

C’est à la lumière de ce projet global, qu’il faut, de façon générale, évaluer chacune des initiatives de Benoît XVI et de sa Curie. Y compris le deuxième Motu proprio actuellement en préparation, visant à expliquer et à favoriser la réintégration des Lefebvristes et autres dans la pleine et entière communion catholique. S’il n’est certes pas tout à fait exact de dire que Benoît XVI est un « pape traditionaliste », il n’en demeure pas moins que son action vise une restauration d’une Eglise intransigeante et passéiste. Se sentant âgé et fatigué, il passe à présent à la vitesse supérieure. En effet, la réintégration des intégristes n’a rien d’une concession miséricordieuse sur fond de pluralisme débonnaire. Elle s’inscrit dans un vrai reniement de l’esprit et du sens de Vatican II, tout en reprenant sa lettre pour en donner une lecture minimaliste et même révisionniste. Et on l’aura compris, même si Rome déclare aujourd’hui « illicites » les ordinations lefebvristes du 27 juin, il ne s’agit en fait que d’une simple manoeuvre pour apaiser le courroux des évêques allemands.

72 commentaires
Un pape entêté ! 27 août 2009 08:41, par Raoul

Je ne reviendrais pas sur les décisions du pape, ni sur les nombreux commentaires qui s’y rapportent.

Il y a toujours quelque chose qui m’épate avec la France c’est cet espèce de melting pot législatif. La loi Neiertz traite du problème de l’IVG en France, mais saviez aussi que c’est une loi sur le surendettement ?

Je sais bien qu’en France avoir un enfant est synonyme de grandes dépenses mais quand même. Je pense que ces deux sujets sont assez importants pour être traités en profondeur séparément.

Voir en ligne : Loi neiertz et surendettement

repondre message

Un pape entêté ! 29 juin 2009 11:26, par Guillaume

Tout d’abord je pense qu’effectivement Golias publie tous nos commentaires, mais que sans doute l’informatique fait parfois quelques cafouillage, car certains de mes commentaires n’ont jamais été publiés sans qu’il y ai de réelle raison. Je ne ferrais donc pas de péchés d’intention.

Je constate à la virulance de vos propos que vous ne connaissez les milieux dits tradis qu’au travers de certains individus. Qu’il y ait des brebis galeuse c’est un fait. Que certains aient pu commettre des actes totalement en désaccord avec le message de l’Evangile est triste, mais ce n’est pas non plus une généralité.

Je suis un jeune catholique et j’assume cela. Je ne suis pas antisémite, je ne suis pas raciste, et n’ai jamais participé à aucune ratonnade. L’homme est créé à l’image de Dieu et doit de ce fait être respecté de sa conception à sa fin naturelle...

Les propos que vous soutenez sur le docteur Dor sont intolérables, car vraisemeblablement vous ne le connaissez pas. Qu’il ait été proche du FN, c’est un fait, mais ce parti a été longtemps le seul à défendre la vie (ce qui n’est plus vraiment le cas aujourd’hui). Or le seul crime de ce grand homme fut de s’opposer au meurtre en masse des enfants dans le ventre de leurs mamans.

Quant à l’instrumentalisation de la Shoa vous allez fort. Oui d’une certaine façon l’avortement est un crime contre l’humanité parceque lui aussi consiste à dénier le caractère d’humain à un être pour pouvoir s’en débarasser. A ce titre je suis de ceux qui pensent que Mein Kampf est a lui seul un premier crime contre l’humanité (notez qu’à l’époque il n’y avait guère que l’Eglise Catholique pour le dire). Le nazisme s’il a pris en horreur les juifs et il n’est evidement pas question de le nier, il avait aussi en horreur le catholicisme, et je puis vous garantir que les prètres étaint déportés en premier du fait de leur statut de prètre.

Et puis cessez avec vos poncifes manichéens. Le FN n’est pas le refuge de tous les affreux, et certain des membres de ce partis sont des gens parfaitement respectables, qui n’ont rien de raciste et antisémites. Et ce encore plus au sein du MPF.

Je pense que vous avez réellement souffert d’excès de certains catholiques, mais ne généralisez pas. Et je puis vous garantir que nous ne regrettrons pas ce que nous croyons aujourd’hui, parceque pour ce qui me concerne, c’est le fruit d’une maturation personnelle, d’une réelle conversion qui n’a pas été provoquée par des conférence de lavage de cerveaux. Cessez de nous prendre pour des imbéciles. Le concept église-bobo est has been, il faudra vous est faire, n,ous autres jeunes catholiques avons la ferme intention de suivre le Christ.

repondre message

En réponse à Guillaume 26 juin 2009 15:11, par Françoise

Ne lisant pas cet auteur fantaisiste (qui à mon avis sert plus la soupe aux intégristes qu’il ne dessert l’OD), mais connaissant bien les milieux tradis et opusiens ainsi que leurs manipulations (mon paternel s’est fait prendre dans leurs griffes hélas il y a quelques années), je suis bien informée quant à leurs objectifs réels et leurs emprises tant au Vatican que dans les diocèses et les milieux politiques. J’ai pour ce faire des années d’observation attentive en live, accès à leurs méthodes d’embrigadement, de séduction, d’emprise financière et idéologique.

Ce genre de mésaventure familiale qu’a été l’emprise paternelle à l’intérieur de l’OD a eu le mérite de m’ouvrir les yeux sur la nuisance de ce mouvement et des mouvements intégristes dans leur globalité et de m’obliger à m’informer sur eux non avec de la littérature de gare danbrownesque mais avec des études sérieuses, des rapports d’avocats et d’enquêteurs spécialisés dans les intégrismes religieux et dans les mouvements extrémistes politiques. Rien à voir donc avec les délires ésotérico-fantaisistes de Brown.

Quant aux scandales touchant les tradis, ils ne sont pas contrairement à ce que vous dites minoritaires mais majoritaires.
Quels que soient les mouvements charismatiques, arrivent chaque mois en justice de nouveaux dossiers sur des affaires de moeurs, scandales financiers, exercice illégal de la médecine, emprise sectaire...
Preuve s’il en est de l’imposture de ces mouvements qui prétendent pourtant être très au-dessus de la moyenne en matière de spiritualité et de valeur personnelle et collective.

Donc vouloir s’appuyer sur de tels mouvements pour maintenir le Vatican c’est s’appuyer sur une charpente rongée par les termites.
Mais bon, cette situation c’est peut-être un mal pour un bien.
Je repense à l’évangile de Jean et à Jésus avec les marchands du Temple.
Jésus n’aura même pas eu besoin de sortir son fouet cette fois ci, les intégristes s’autodétruisent tout seuls comme des grands et ce quel que soit l’intégrisme religieux dont ils se réclament.
Ca doit être ce qu’on appelle le progrès ;-)))))))))

Pour que l’autorité de l’Eglise puisse rester une autorité, encore faut-il que cette autorité ne se parjure pas. Or plus les années passent, plus cette autorité se parjure tant dans ses déclarations que ses actes.
Le seuil de tolérance a été dépassé, les affaires politico-financières, de moeurs, de soutien aux dictatures se sont multipliées. Le soutien au pire a tendance à faire fuir au bout d’un moment et d’autant plus avec des gens de plus en plus informés médiatiquement et scolairement.

C’est ce qui explique d’ailleurs que la pratique religieuse communautaire soit aujourd’hui restreinte.
Les parjures institutionnels à répétition ont convaincu le plus grand nombre que l’institution n’est pas nécessaire pour vivre sa foi en Dieu.
C’est ce qu’aura gagné le Vatican et son revival intégriste.
Une autodestruction en accéléré. Le temps est aujourd’hui à la prière, en espérant que cette implosion soit suivie d’une reconstruction sur des bases plus saines et moins hypocrites.

repondre message

Un pape entêté ! 26 juin 2009 02:16, par Françoise

Le dogmatisme et le conservatisme ont toujours perdu les humains quel que soit leur position sociale ou religieuse...
Quand je vois ce revival intégriste au sein de l’Eglise, je me dis que le troisième secret de Fatima est en train de se réaliser à travers ce pape qui est en train de tuer à petit feu l’institution en y ramenant les pires intégristes. Faudra-t-il qu’il arrive au plus fort de la croix pour comprendre son erreur ?
Mais peut-être n’a-t-il pas vraiment eu le choix ?
Dans quelle mesure depuis l’assassinat du banquier Ambrosiano et finalement le passage des finances du Vatican en des mains intégristes, les papes ont-ils une marge de manoeuvre hors de l’intégrisme ? Je me pose toujours la question et je ne dois pas être la seule à me la poser.
B16 était le candidat de l’Opus Dei tout comme JP2. Comme par hasard juste au moment de la prise de pouvoir bancaire...
Peut-être un jour nous saurons le fond réel de toute cette affaire et les manipulations à la fois financières, religieuses et politiques qu’elle a amené.
En attendant, le virage idéologique et structurel qui s’amorce risque d’enfoncer l’institution dans une très grande solitude et amener plus de divisions que de réunions.
Car ce n’est pas avec l’intégrisme qu’on sauvera l’Eglise.
Au contraire.
Jésus savait bien déjà à son époque les ravages et les dégâts des pharisiens sur le culte juif.
Une façade ripolin qui cachait bien des turpitudes et des noirceurs, en totale contradiction avec l’apparence de respectabilité et d’honneur et de sens du devoir et de la prière que se donnaient ces intégristes.
2000 ans plus tard, on retrouve les mêmes affreux dans chaque religion du Livre.
Et hélas, trois fois hélas, les voilà encore à la tête des trois religions et voulant prendre une revanche de pouvoir temporel politique. Et pour ce faire pratiquent chacun une surenchère intégriste.
A croire qu’on est jamais trop facho et ultra religieux.

Dieu merci, cette poignée d’illuminés des trois religions du Livre reste minoritaire.
Elle fait certes bien du mal à l’institution mais contredit tellement le message qu’elle prétend défendre qu’elle perd chaque jour en crédibilité.
Car cette minorité d’intégristes se retrouve de plus en plus mêlée à des affaires de moeurs, abus sexuels, viols, menaces et chantages, de crimes terroristes et autres abus de biens sociaux et malversations financières...
Si l’on reprend la parabole de juger l’arbre à ses fruits...ça laisse plus qu’à désirer...

Et dire que ces personnes pensent être la crème de la crème religieuse...
Ca en deviendrait comique s’ils ne faisaient pas autant de mal dans leur radicalité.

repondre message

Un pape entêté ! 25 juin 2009 15:23, par Guillaume

Esprit du Concile Vatican II ? mois je connais l’Esprit Saint, l’esprit de l’Evangile mais pas celui du Concile Vatican II...

repondre message

Un pape entêté ! 25 juin 2009 11:57, par Laure-Line C.

Benedictus XVI qui venit in nomine Domini !

Vous vous faites le chantre de l’oecuménisme, Golias, mais vous rejetez nos frères de la FSSPX, qui sont plus proches de nous (puisqu’ils ont hérité des traditions de notre Foi) que les protestants que vous affectionnez tant (dont la Foi est fondée sur le rejet inconditionnel de la théologie et des rites catholiques... parole d’ancienne réformée).

Vous dévoyez le sens du Concile Vatican II pour l’adapter à vos désirs. Il n’a jamais été question dans ce Concile de remettre en cause la place centrale de la prière et des Sacrements, ni le rôle fondamental du clergé comme "squelette" du Corps christique qu’est l’Eglise et comme garant de l’intégrité de l’Evangile.

L’ "intransigeance" du Saint Père n’est que l’appel à revenir au message du Christ tel qu’il est, et non tel que le veut la société. Que voulez-vous fonder sur une foule de "catholiques progressistes" dont la plupart considèrent le Christ comme un simple prophète, voire ne croient même plus en Dieu ? (sondages à l’appui) On ne fonde pas une maison sur du sable, mais sur le roc (ça, c’est l’Evangile du jour) et ce roc, c’est la Foi héritée de 2000 ans de tradtitions et de transmission ininterrompue.

La forme évolue avec le temps, et cela le Saint Père l’a bien compris (ses prédecesseurs aussi, puisqu’après tout la messe tridentine est une innovation du XVIème siècle). Mais le fond reste l’enseignement du Christ transmis par Ses Apôtres, et cela est non négociable. Relisez Saint Paul !

Oui, le Saint Père est entêté, et ma génération aussi. Nous vous survivrons. Votre "progressisme" n’a pas laissé de descendance : les jeunes de mon âge ont soit quitté l’Eglise, soit rejoint les rangs du "conservatisme" (cet odieux qualificatif dont vous affublez le renouveau catholique) ou du "traditionnalisme". Nous vous survivrons et nous transmettrons notre Foi à nos enfants, car elle fondée sur le roc et non pas sur le sable, portée par la hiérarchie de l’Eglise et non pas dirigée contre elle.

Vous avez jeté le catholicisme par les fenêtres pour vivre comme le monde... et nous vous en remercions. Votre contre-exemple n’aura duré que le temps d’une génération, mais votre acharnement à nous étouffer servira de repoussoir aux générations suivantes. Finalement, vous aurez bien une part dans le renouvellement de l’Eglise : peut-être pas celle que vous souhaitiez, mais l’important est de servir, n’est-ce pas ?

repondre message

| © Le site officiel de GOLIAS pour les informations d’actualité 2009-2017 | Fait avec : SPIP et Thélia plugin thelia |

| Courriel à la Rédaction | RSS RSS | Adresses Postale et bancaire | Mentions légales | à propos de Golias |

article jeune