Parution : 11 janvier 2010
MARCHE POUR LA VIE :
Barbarin rejoint la croisade
pour un nouvel ordre moral
Par Golias

Parmi les 24 évêques qui ont rejoint le Comité de soutien de la Marche pour la Vie, dont la 6e édition aura lieu le dimanche 17 janvier, on note la présence d’un cardinal, et non des moindres, puisqu’il s’agit du cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon et Primat des Gaules.

103 commentaires
En pied de l'article.

Le même prélat, décidément omniprésent, avait également tenu à participer aux aux derniers cent mètres d’une marche priante de SOS Tout-petits vers Notre-Dame de Fourvière , à  Lyon . Une première.

Ce soutien très médiatisé est un clin d’oeil complaisant à l’endroit du courant traditionaliste qui ne manque pas d’être relevé. Il s’agit d’un indice d’une arme de changement radical de l’attitude de l’à‰glise de France, même s’il reste discret. A l’évidence, la «  Marche pour la vie  » est la plus importante manifestation pro-vie française, de tendance franchement intransigeante, non seulement par le nombre mais par son impact.

Au départ, la quasi totalité des évêques était réservée sinon même hostile à une semblable manifestation de force. Il faut savoir que la manifestation a pour but de conduire à l’abolition de la loi Veil-Aubry, ce que se gardait d’exiger après le vote parlementaire la conférence des évêques de France. Une radicalité abrupte dans la revendication qui indispose encore nombre d’évêques français attachés à l’autonomie de la conscience et privilégiant le témoignage fraternel à la démonstration de force.

Aujourd’hui encore le cardinal André Vingt-Trois, dont le moins que l’on puisse dire est qu’il n’a rien d’un progressiste, demeure indisposé par ce type de militantisme. Et y fait barrage.

L’exemple est venu d’ Italie et surtout d’ Espagne . L’interventionnisme convaincu, et sans aucun doute assez habile, de ce stratège que fut et que demeure le cardinal Camillo Ruini a certainement fait souvent mouche. De même que le militantisme fanatique d’un nombre non négligeable d’évêques espagnols, sous la houlette du Président de la conférence, le cardinal Antonio Maria Rouco Varela. A l’évidence, les évêques français tentés d’abonder dans un tel sens se sentent aujourd’hui décomplexés. A l’instar des plus connus d’entre eux, comme Mgr Dominique Rey ou Mgr Marc Aillet de Bayonne.

Il y a sans doute une autre explication. Les cathos français vieillissent et se dispersent. Seuls les courants tradis et intransigeants résistent un peu mieux - pour le moment - à l’érosion. Les évêques sont donc parfois tentés de se montrer complaisants avec la droite du Christ. S’agrippant ainsi au mirage d’un retournement de situation. Du moins, ils ne veulent plus se mettre à dos les franges les plus droitières du catholicisme. Quitte à payer le prix de la compromission avec elles. Cela est également vrai au niveau liturgique.

Il faut savoir que des petits groupuscules intégristes déploient un intense travail de lobbying. Déployant aussi toute une stratégie pour convaincre les évêques, affaiblir leurs résistances et les gagner, au moins en partie, à leur cause.

Tous les évêques vivant en France, y compris les retraités, qui ont davantage les coudées franches, ont été sollicités. Seuls 24 d’entre eux ont accepté de signer la courte lettre de soutien qui leur était proposée. Parmi eux, des épiscopes, dont on se demande vraiment ce qu’ils sont allés faire dans cette galère. Comme Christian Kratz, l’un des deux auxiliaires de Strasbourg ou François Jacolin l’évêque de Mende. C’est à la fois beaucoup (trop à notre avis) et peu. Car cela signifie qu’il reste un nombre relativement important de prélats tout à fait opposés. Même si le camp intransigeant gagne peu à peu du terrain.

A présent, les organisateurs de cette marche attendent la présence physique d’un évêque, ou mieux de plusieurs - ils n’osent espérer un cardinal - ce qui donnerait un poids beaucoup plus fort encore à l’initiative. Ce qui ne tardera certainement pas à venir. On parle de Mgr Guy de Kérimel, l’évêque de Grenoble. Le soutien du vibrionnant cardinal de Lyon marque cependant un vrai tournant.

Golias s’est inquiété à de plusieurs reprises de l’orientation à la fois brouillonne et très orientée donnée par le cardinal de Lyon à la pastorale de son diocèse. Tentant un maillage du territoire et des champs d’apostolat très efficace.

Une stratégie de reconquête intransigeante tout azimut.

103 commentaires
MARCHE POUR LA VIE :
Barbarin rejoint la croisade
pour un nouvel ordre moral
21 septembre 2010 20:55, par BERNARDI Christiane Calvisson 30

c’est curieux que lorsque l’on parle d’avortement, on ne pense qu’ à l’embryon dans le ventre de sa mère.
Mais l’avortement est tout aussi sérieux quelque soit l’âge de l’être humain !
les femmes ne sont jamais heureuses d’avorter .c’est toujours un choix difficile quelqu’en soient les raisons qui sont multiples
de plus les conseilleurs ne sont pas les payeurs. les situations financières des milliardaires ou des classes aisées ne se comparent pas
avec celles des RMistes ou classes que l’on dit défavorisées.
pour une mère ou un père perdre un enfant à la guerre est tout aussi traumatisant et c’est AUSSI UN AVORTEMENT
on continue à fabriquer des armes et à les utiliser pour détruire des vies humaines
ceux qui sont" contre la liberté d’avorter" , car il s’agit " d’être libre d’avorter " et non" d’être pour l’avortement " nuance ( !)
devraient utiliser leur énergie pour interdire la fabrication des armes
et interdire les guerres !
là c’est le grand silence radio ! courageux mais pas téméraires les bien-pensants !
christiane Bernardi Calvisson

repondre message

Réponse à fides et ratio. 14 janvier 2010 10:36, par Agnès Gouinguenet

Bonjour Rome. Une femme enceinte est entre la vie et la mort. Son foetus n’est pas encore viable mais elle ne peut survivre sans séquelle que si l’on interrompt sa grossesse, donc l’évolution foetale.
Vous décidez quoi ? Une réponse franche vaudra toutes les longues explications doucereuses, destinées à cacher de cruelles idées pro-life. A propos, la life de qui ? Bien à vous. Agnès Gouinguenet.

repondre message

" Que votre oui soit oui, que votre nom soit non. Tout le reste vient du Mauvais"
Contrairement à ce qu’insinuent vos sarcasmes et votre mauvaise foi, je trouve qu’il faut se réjouir de l’audace tranquille de ces chrétiens et de ces évêques de moins en moins craintifs et de plus en plus nombreux qui se lèvent pour défendre la vie de milliers d’enfants tués par nos Hérodes modernes dans l’indifférence des médias ou la défense lâche et complaisante de sites comme le vôtre .
Ne soyez plus les "théologiens du Prince" ( ou plutôt ces " affligeants sophistes" !) mais vraiment les frères de Celui qui nous récompensera au centuple du verre d’eau que nous aurons donné au "plus petit" d’entre ses frères. Pourquoi tromper encore plus en ces temps de ténèbres ? Le chrétien n’a t-il pas à être le disciple de Celui qui est venu " pour qu’on ait la Vie et qu’on l’ait en surabondance "
Moi comme vous devrons répondre de cette " première " charité quand à l’heure de la Pâque nous passerons devant Son tribunal de miséricorde certes mais de justice aussi. Moment redoutable que même en écrivant des articles de Golias, il est sage et précieux de ne pas perdre de vue !
L’amour pour tout homme quelles que soient ses convictions peut-il oublier l’oeuvre mortifère pratiqué dans l’avortement ? " Parce Domini , parce populo tuo "
Au delà de ces graves divergences trouvez l’assurance de ma prière pour votre conversion Puis-je compter sur la vôtre pour la mienne ? Merci !
Un enseignant
Claude Renci

repondre message

bonjour Golias !
je suis un jeune catholique (20 ans !), je suis pas tradi, je fréquente l’eglise de mon quartier, ni plus, ni moins : je suis catholique ! Je ne suis pas au courant de tous les conflits d’intérêt qui existent entre vous et les "intransigeants" mais je croyais être sur un site catholique. En tant que catholique (je ne dis pas en avoir l’exclusivité) j’aime la vie et je la défends. L’avortement n’est jamais une réussite ou un choix facile et joyeux. C’est une tristesse et il ne s’agit pas de juger les "avorteurs" (n’a t’il pas dit "que celui qui n’a jamais pêché lui jette la 1re pierre" ??). cependant, en apprenant l’existence de la marche pour la vie, j’ai lu (sur leur site) qu’ils proposaient un accompagnement pour accompagner les femmes : vous ne soutenez pas ca ??? vous ne soutenez pas la vie ?
je suis un peu blessé par votre article, non seulement parce qu’il semble généraliser à propos des catho "tradis", "intransigeants", etc ce qui est juste faux et fait preuve de pas beaucoup d’ouverture d’esprit. en plus vous dite que les tradis ne sont "pas encore" en déclin comme si vous le souhaitiez. Ca me fait de la peine.
je vous demande donc, simplement, si vous êtes catholique, c’est à dire universel : soit vous acceptez tout le monde et le débat d’idées, soit vous annoncez clairement la couleur.
J’ai l’impression que votre vision de l’Eglise est passéiste, on lit entre les lignes le conflit entre "conciliaires-progressistes" et "tradis-réactionaires". Sachez que cette opposition n’existe plus réellement. je loue le ciel pour le concile et je crois au credo, je vais à la messe en français et je marche pour la vie, c’est peut être une question de génération finalement !

repondre message

Qu’on y croit ou qu’on y croit pas je voudrais vous faire partager un message de la vierge Marie fin 1993, à Medjugore

"L’avortement est un grand péché. Vous devez beaucoup aider les femmes qui ont avorté. Aidez-les à comprendre que c’est un péché, invitez-les à demander pardon à Dieu et à se confesser. Dieu est prêt à tout pardonner, car sa miséricorde est immense. Chers enfants, je vous appelle à aider et à protéger la vie".

TOUT CHRà‰TIEN DOIT prendre conscience QUE JESUS, DIEU A ETE UN EMBRYON LUI AUSSI ! qu’ Au 18ème jour à pres l’annonciation , il avait 2 millimètres : la taille... d’un grain de blé ! Et que son coeur, le coeur de Dieu commençait déjà à battre. Le premier organe qu’on voit sur une échographie est ce petit muscle encore tout ouvert : le coeur, dont on commence déjà à surprendre les palpitations au 18ème jour. Toute la vie de Dieu sur terre a commencé avec un coeur ouvert. Elle se terminera avec un Coeur à nouveau et à jamais ouvert. Au 26ème jour de grossesse c’etait au tour des jambes d’apparaître ,les jambes qui parcourut la Galilée et la Judée pour le salut de l’homme.Au 50ème jour, les mains semblaient de petites fleurs, on pouvait même y discerner des empreintes digitales uniques au monde. Ces mains qui un jour travailleront le bois et se poseront sur les malades.. Les mains de Dieu ! ... à ce moment précis Dieu était encore plus pauvre que dans la crèche , si en effet dans le pauvre, nous reconnaissons réellement le Christ quelle est la plus grande pauvreté que celle d’un foetus autrefois l’à‰tat protégeait ces enfants dés la conception , mais actuellement le foetus est uniquement suspendu au désir d’une personne

repondre message

Pour résumer les choses, vous approuvez donc l’avortement ?

Et le premier commandement, « Tu ne tueras point », qu’en faîtes vous ?

Cela n’a rien a voir avec un quelconque ordre moral......

Vous vous vous faîtes complice de l’eugénisme, bien sinistre idéologie... Vous reniez le message du Christ.....

Toujours aussi cohérent !...
Surtout toujours aussi malhonnête.....

En sachant que je ne serai pas publié car certains rappels élémentaires, donc trop douloureux....

( NOTE du MODà‰RATEUR )

Nous tenons à faire remarquer à cet intervenant que nous refusons toute pression pour une validation des messages nous parvenant. Nous restons d’une liberté totale à ce propos. Comparativement à d’autres sites catholiques, nous pouvons affirmer que nous validons des expressions totalement hostiles à notre encontre... merci de bien vouloir ne pas nous faire la leçon à ce sujet... Nous osons espérer que votre prochain message sera plus " soft " en ce domaine !

Merci de bien vouloir nous préciser en quoi nous sommes malhonnêtes !

Ras le bol des jugements sans explication, sans démonstration explicite de notre malhonnêteté

repondre message

| © Le site officiel de GOLIAS pour les informations d’actualité 2009-2017 | Fait avec : SPIP et Thélia plugin thelia |

| Courriel à la Rédaction | RSS RSS | Adresses Postale et bancaire | Mentions légales | à propos de Golias |

article jeune