Parution : 11 mai 2010
ISRAEL, NOUVEAU MEMBRE DE L’OCDE : <BR>Une décision contraire <BR>au droit international
Par Golias

C’est à l’unanimité que, ce lundi 10 mai 2010, réunie à Paris, l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE), le « club des riches » qui regroupe les trente et un à‰tats les plus développés du monde, a accueilli Israà« l en son sein, et ceci sur la base de statistiques incluant la Cisjordanie et la plateau du Golan !

Cette décision contraire au droit international, intervient dans un contexte qui la rend encore plus scandaleuse. L’OCDE a ratifié l’adhésion d’un à‰tat qui, selon le rapport Goldstone, vient de commettre des « crimes de guerre, voire contre l’humanité », et dont de nombreux dirigeants américains comme européens dénoncent la politique d’occupation et de colonisation. Autrement dit, elle accorde une prime à un gouvernement qui sabote systématiquement tout effort de paix.

Il aurait suffi qu’un seul membre de l’OCDE s’y refuse pour qu’Israà« l ne soit pas accepté. C’est dire la responsabilité des trente et un à‰tats représentés, y compris ceux qui pourtant, en paroles, critiquent l’orientation de Tel-Aviv. C’est dire aussi la responsabilité de la France, dont le ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, est déjà très impliqué dans les tentatives répétées de « rehaussement » des liens de l’Union européenne avec Israà« l.

| © Le site officiel de GOLIAS pour les informations d’actualité 2009-2017 | Fait avec : SPIP et Thélia plugin thelia |

| Courriel à la Rédaction | RSS RSS | Adresses Postale et bancaire | Mentions légales | à propos de Golias |

article jeune