Parution : 12 juillet 2010
ARGENTINE : La croisade du cardinal Bergoglio contre le mariage gay

Le cardinal Jorge Bergoglio, archevêque de Buenos Aires, un jésuite de 74 ans, papabile crédible en 2005 (en alternative par rapport à Joseph Ratzinger) est depuis des mois, sinon des années, sur la sellette en raison de son attitude lors des dictatures militaires dans son pays l’Argentine. Il aurait même, selon certaines accusations, dénoncé deux de ses confrères jésuites !

Alors que l’Argentine se prépare à voter le 14 juillet prochain pour ou contre la légalisation du mariage homosexuels, Bergoglio est parti en croisade : "Ne soyons pas naïfs : il ne s’agit pas d’un simple combat politique. C’est le projet de détruire le plan de Dieu (...) Une movida du père du mensonge qui entend embrouiller et tromper les enfants de Dieu". Pas moins !

Catholique à 91%, l’Argentine peut devenir le premier d’Amérique latine à passer une loi autorisant le mariage entre personnes d’un même sexe si le Sénat adopte le texte qui doit lui être soumis le 14 juillet. Le projet de loi a franchi le premier obstacle à la chambre basse, où il a été approuvé le 5 mai par 126 voix pour, 109 contre et cinq abstentions. Au Sénat, la bataille s’annonce beaucoup plus serrée. D’où cette pression psychologique et morale, odieuse et même inadmissible, de Bergoglio.

L’institution catholique, qui demeure très influente dans le pays, organise une grande mobilisation face au Congrès pour le 13 juillet, veille du débat au Sénat. Elle fait parallèlement campagne pour un référendum.

Les stars du rock Fito Paez et Vicentico, parmi d’autres, se sont produits lundi soir devant des milliers de personnes face au Congrès pour soutenir le projet de loi.

Le même jour, une manifestation importante avait lieu à Mendoza, à l’appel d’organisations religieuses, « en défense de la famille ».

Deux Argentins, Alex Freyre et José Maria Di Bello, ont été les premiers homosexuels à se marier en Amérique latine le 28 décembre en Terre de feu (sud), avant d’être imités par six autres couples gays ou lesbiens. Une polémique juridique a éclaté quant à la valeur de cet acte.

Le Vatican sait bien qu’en cas de victoire du projet, le mariage gay se répandra très vite dans l’ensemble des pays d’Amérique latine (sauf peut-être la Colombie, pour le moment !).

image
31 commentaires
  • Le Mariage gay est légalisé en Argentine cela en fait donc le tout premier pays d’amérique latine...... A qui le tour !! .........Pérou, Bolivie ???
    Le gouvernement Argentin a donc fait le choix de la démocratie et non de la théocratie !! Comme quoi, la Croisade homophobe de ce « cardinal bergoglio » et les messages virulents et répétitifs du « pape » n’auront produit que l’effet versus.
    Vive la séparation de l’Eglise et de l’Etat !!!!!
    Au vatican les intégristes comme Williamson doivent être FURIEUX !!!! et par la même occasion les prélats « gay » au vatican qui ne s’assument pas ! parfait ....CQFD

    emmanuel eltretat

    repondre message

    • Vos propos sont franchement réducteurs. Vous semblez avoir une mauvaise définition de l’intégrisme dans l’église catholique.

      Je ne suis pas intégriste et je m’oppose au mariage homosexuel. En effet l’union de 2 êtres de même sexe est contra-conceptif et ainsi s’oppose à ce qui s’appelle la Loi Naturelle qui veut que l’union d’un homme et d’une femme permette au genre humain de se reproduire. Alors que j’aurais pu citer la Genèse, je fais appel, là , à une conception parfaitement dénuée de sens religieux mais pleine du bon sens physiologique !

      Il se trouve que la plupart des religions officielles (et non leurs dérivés) donnent à cet état de fait une signification religieuse que vous connaissez trop bien mais que vous omettez d’évoquer.

      Là n’est pas le débat. Nous avons eu ce débat lors du PACS en France. Le débat n’est, à mon sens, pas non plus dans la sexualité vécue par les ecclésiastiques quels qu’ils soient.

      En revanche, pourquoi faire la promotion du mariage homosexuel ? Quel sens donner à cette union ? Est-ce la revendication de droits matériels ? Est-ce la revendication du droit à l’adoption d’enfants ? Est-ce la volonté de reconnaitre que toute union est légitime et se vaut ? Est-ce pour faire tomber des doctrines que vous estimez passéistes ?

      Moi qui ne comprend pas pourquoi réclamer le mariage de couples homosexuels, c’est sur ces sujets que vous devez vous exprimer. Vous devez vous exprimer sur le fond des problèmes. Vous trouverez toujours des gens qui s’opposeront à vous. Les stigmatiser, les rejeter, leur manquer de respect ... c’est une caractéristique du comportement des intégristes !

      repondre message

      • de surcroît, il faudrait alors écarter les femmes ménopausées du mariage...

        Si la fécondité est l’étalon du bon fonctionnement social, il serait également nécessaire de dissoudre toute forme d’association de vie privée se fondant sur autre chose que le coït : congrégations religieuses ou clergé par exemple ? ils s’agrègent sans se reproduire : clairement anti-social, non ?

        De plus, je vous rappelle que les homosexuel(lle)s ne sont pas STERILES, du moins pas plus pas moins que les autres individus de cette Terre ; ils/elles n’ont pas attendu le mariage pour avoir des enfants, en ont toujours eu (les fils/filles d’homosexuels pour vous relèvent-ils/elles du paranormal ? ) et continuent d’en avoir, ce qui statistiquement les rend moins fertiles (que la moyenne) c’est le non-accès aux techniques de procréation assistée et à l’adoption et le cadre législatif qui les rend invisibles en tant qu’homo parents.

        L’idée de la nature est régulatrice à petite échelle mais loi d’être satisfaisante pour définir le loi de manière démocratique. Pendant longtemps, ils/elles se sont tus, désormais ils/elles ouvrent la bouche. C’est sà »r que c’est déstabilisant mais c’est aussi signe d’un social plus ouvert sur ces minorités et d’une certaine manière plus riche de lui-même.

        repondre message

      • SI LE MARIAGE EST basé sur la procréation et non l’union de 2 perrsonnes par Amour : donc un homme ou une femme stérile n’a pas le droit de se marier avec une personne de sexe opposé

        repondre message

  • J’espère que nul, dans cette affaire, ne va commettre la folie d’appeler de façon péremptoire et sans argumentation les homosexuels « sodomites » !

    Alors que si Sodome a été détruite, c’était parce que sa population était composée non point tant d’homos que de sales débauchés violeurs.

    Vivien de la Panouse

    repondre message

    • à€ l’ami Lapanouse01.... 20 juillet 2010 18:29, par wilfried.freitag

      Ami Lapanouse01,

      Il me semble que les sodomites visités par des envoyés célestes auraient eu quelque curiosité de leur intimité que le récit biblique ne précise point...

      Ainsi s’ouvrit une controverse sur le sexe de ces visiteurs angéliques... Elle alimente encore la controverse...

      Elle a toujours plus captivé que la terrible punition qui s’abattit sur l’antique cité... et sur la pauvre Loth, qui en aurait été épargnée si par amour, en statue de sel ne fut transformée...

      L’amour a vaincu Loth...

      Je ne sais s’il se trouvera quelque méchant pour affliger les gentils homosexuels du substantif attribué à un remarquable fresquiste italien de la haute renaissance qui taquinait, comme le Caravage et Cellini, la muse garçonnière... et qu’on ne voit pas qu’on l’ait fait porter à quelque des nombreux papes qui en eurent l’insatiable goà »t que Paul VI fà »t le dernier à plus discrètement cultiver...

      Ami Lapanouse... rendons à la sottise ce qui lui appartient : les intégristes de tous bords et aux homosexuels ce qui leur revient : le trésor de leur humanité.

      wil-frei.

      repondre message

  • Pourtant le pape et ce cardinal avaient tout fait pour dissuader le gouvernement Argentin à ne pas voter cette loi !
    Dans cette bataille homophobe mondiale qu’ont déclaré les nouveaux inquisiteurs du XXI ème siècle, les Argentins qui sont donc victorieux, devront rester trés vigilants !!!
    Enfin pour finir avec ce sujet, je note que personne n’a écouté et encore moins appliqué le message de ce pape ni de ce cardinal si rétrograde !!
    les pauvres.... ils doivent être furieux ses intégristes.... !!!

    emmanuel eltretat

    repondre message

    • Les traditionalistes et les catholique conservateurs sont ravit ma très chère....
      Pour divers raison que nos cher masse médias préfèrent mettre en avant certaines valeurs plus conformiste de notre nouveau souverain Pontife qui d’ailleur sont louable mais sachez très chère que le nouveau souverain est progressiste sur certain domaine mais pas au niveau liturgique (" je peu changer le contenant pas le contenu" Pape François). Certes il est pour lui plus urgent de remettre de l’ordre au seins de l’Eglise (ce qui ne veux pas dire faire du social ou avoir une réponse moderne). Les Traditionalistes et Conservateurs ou même les intégristes (a ne pas mélanger SVP) sont attaché a une forme liturgique extraordinaire et traditionnel mais aussi institutionnel....Donc OUI nous sommes très heureux de cette élection, car l’Eglise montre au monde qu’elle est UNIVERSELLE (répandu a travers le monde)

      repondre message

  • La haine a perdue, l’Amour a triomphé,

    Bravo et félicitation au gouvernement Argentin, qui ne s’est pas laissé duper par ce cardinal, ni ce pape vraisemblablement homophobes !
    Vive la séparation de l’Eglise et de l’Etat !!

    Emmanuel eltretat

    repondre message

  • Monsieur Libero et Golias sont de nouveau furieux. C’est bon signe ! Un cardinal de plus qui ose dire la vérité ( pas moins ! )

    repondre message

  • Un pape... gay ? 13 juillet 2010 15:17, par wilfried.freitag

    Ratzinger, dont un cardinal camerlingue devrait bientôt faire sonner le maillet sur l’occiput devrait avoir un successeur originaire d’Amérique latine...

    C’est tout au moins ce que l’on augure, ( à moins que les italiens ne reprennent la boutique... par la grâce du saint esprit, et de la mafia...)

    Je me prends à songer qu’il pourrait être aussi... gay !.

    Un pape... gay...

    Un bel oiseau des tropiques....

    wil-frei.

    repondre message

    • Oh wil-frei, vous me décevez un chouia ... 18 juillet 2010 19:59, par Agnès Gouinguenet

      ... et c’est bien la première fois. Pourquoi pas un pape libre donc courageux, ce qui est mieux qu’un pape seulement intelligent ? Bien sororalement vôtre. Agnès Gouinguenet.

      repondre message

      • à€ Agnès : quelque chose m’aurait - il échappé ?... 20 juillet 2010 09:04, par wilfried.freitag

        Chère Agnès,

        Si je vous lis bien, un pape gay ne pourrait être libre ?..

        Il y eut de nombreux papes homosexuels, et également, quelques uns pédophiles, et de moeurs très affichées.

        Paul VI qui était homosexuel me paraît avoir eu plus d’attachement à la liberté qu’un Karol Vojtyla ou qu’un Joseph Ratzinger...

        Je vous avoue ne pas très bien comprendre votre réaction...

        Avec mes sentiments de fraternelle humanité,

        wil-frei.

        repondre message

        • Des preuves ! 22 juillet 2010 15:16, par André

          Bonjour Wilfried,

          En ce qui concerne vos allégations sur l’homosexualité du pape Paul VI vous semblez, comme à l’accoutumée, sà »r de vous. Avez-vous des preuves ou vous contentez-vous de colporter des rumeurs ?

          Pourriez-vous indiquer vos sources, ce serait la moindre des choses ? On pourrait être tenté de vous imaginer crédule.

          André

          repondre message

          • Des preuves ! 23 juillet 2010 11:38, par Bernard Gui

            Cher André,

            Ne perdez pas votre temps avec M. Freitag, c’est inutile. Je parle d’expérience ! Vous ne le convaincrez pas et, dès que vos questions se feront plus incisives, il les éludera.

            Les défunts, tel feu le pape Paul VI, sont pour lui des interlocuteurs plus commodes...

            Bernard

            repondre message

            • à€ l’ami Bernard Gui : Montini fut bien homosexuel... 27 juillet 2010 17:12, par wilfried.freitag

              Pour compléter votre expérience, ces quelques lignes de faits concernant la chose et l’honorable et très noble cause (même étymologie !) homosexuelle.

              De nombreux papes l’ont partagé sans toutefois avoir le courage de la bien défendre, cependant qu’ils s’en sont soutenus des plaisirs et des joies...

              Hélas !.

              Giovani Battista Montini, ou Paul VI fut bien homosexuel¦

              De nombreux témoignages en ont attesté.

              Tout d’abord celui de l’écrivain irlandais Robin Bryans , homosexuel qui soutint que son ami Hugh Montgomery lui confia qu’il avait été l’amant de Giovanni Battista Montini dans sa jeunesse.

              Sous l’autorité de Sir Alec Randall, ambassadeur de Grande-Bretagne auprès du Saint-Siège, Montgomery rencontra, vers 1935, un jeune diplomate plein d’avenir : il s’agissait de Mgr Giovanni Battista Montini,

              Ils découvrirent qu’ils partageaient la même orientation sexuelle. Il fraternisa... ils devinrent bientôt amants¦

              Leur couple s’élargit bientôt à d’autres amitiés¦ Quelques personnages distingués aux goà »ts sexuels parfois étranges, dont le vicomte Evan Tredegar, aristocrate qui, en son temps, avait fait office de chambellan privé du pape Benoît XV¦

              Ce dernier, après la mort de Benoît XV perdit sa position honoraire, et retourna au pays de Galles, dont il était originaire. à€ ses amis, il évoquait parfois ses souvenirs et présentait une photographie montrant le jeune Giovanni Battista Montini, enlacé tendrement, joue contre joue, à un robuste matelot¦

              Les inclinations de Giovanni Battista Montini étaient connues de certains membres de la curie romaine, mais celui - ci bénéficiait de fortes protections de sa famille, politiquement très puissante, et de celle de Mgr Eugène Pacelli, le futur Pie XII, qui partageait également la même orientation sexuelle.

              Quelques années plus tard, alors qu’il n’était encore qu’archevêque de Milan, Monsieur Giovanni Battista Montini fît l’objet d’une arrestation nocturne, à l’occasion d’un contrôle de police, en compagnie d’un amant, Paolo Carlini¦

              En fait, ils étaient depuis plusieurs années attachés par de tendres liens¦ Ce comédien ne fit jamais mystère des relations amoureuses qu’il entretenait avec celui qui allait devenir bientôt Pape¦

              Après qu’il fut élu, les liens de Paul VI avec ce comédien, se firent encore plus étroits, et l’amant de Paul VI fut autorisé à aller et venir librement dans les appartements pontificaux. On l’y apercevait souvent la nuit¦

              La question de l’homosexualité de Paul VI ne devint publique qu’après qu’il se fut avisé de prononcer une homélie sur l’éthique sexuelle, qui provoqua la réaction de quelques personnalités indignées.

              Dont celle de Roger Peyrefitte. Cet auteur interviewé en 1976 par deux représentants de la Gay Sunshine Press déclara que le pape avait condamné dans un discours véhément l’homosexualité, la masturbation, et les relations sexuelles avant le mariage¦

              L’hypocrisie de Paul VI l’avait fortement indigné, car les relations de ce pape avec Paolo Carlini étaient notoires, et l’on s’employait encore à taire les habitudes qu’avait Mgr Giovanni Battista Montini, encore archevêque de Milan, dans une maison spéciale de Milan o๠il rencontrait des garçons, dont un prénommé Paul, son favori¦

              Les journalistes du magazine Lui vinrent également rencontrer Roger Peyrefitte, après la condamnation de l’homosexualité par Paul VI.

              Roger Peyrefitte divulgua le passé homosexuel de Giovanni Battista Montini, du temps o๠il était encore archevêque à Milan¦

              Cette interview fut reprise par l’hebdomadaire italien Tempo¦

              Elle fit l’effet d’une véritable bombe !.

              Une journée de prière, pour réparer l’offense commise fut demandée aux catholiques, cependant que par toute l’Italie on ne cessait de s’en gausser !.

              Paul VI ne sut y répondre que par de pauvres dénégations depuis le balcon du Vatican, lors de la bénédiction du dimanche des Rameaux¦

              Roger Peyrefitte était bien informé : Ses renseignements lui venaient de Mgr Léon Gromier, chanoine de Saint-Pierre, consulteur à la Sacrée Congrégation des Rites, protonotaire apostolique, homme on ne peut plus intègre, scandalisé par les moeurs vaticanes, cependant que les siennes, irréprochables l’inclinaient à penser que pour lutter contre le scandale, le meilleur moyen était de le faire éclater¦

              On le trouvera, sous les traits du cardinal Belloro, l’un des personnages du roman Les clefs de Saint Pierre, roman à clef de Roger Peyrefitte, qui ouvre quelques secrets du Vatican¦

              Paul VI fut aussi l’objet d’un chantage étayé par des preuves irréfutables, patiemment collectées par un gendarme pontifical¦

              Les milieux de la franc - maçonnerie s’en seraient servies pour tempérer les rigueurs pontificales concernant la crémation, à la condamnation de laquelle il dut apporter quelques tempéraments¦

              Les révélations du professeur Franco Bellegrandi, ancien membre de la garde noble pontificale, affinent par de nombreux détails, le portrait de notre Paul VI, Pape gay.

               Franco Belgrandi fit état de la rafle de Montini, encore archevêque de Milan, par la police, alors qu’il se trouvait, déguisé¦ sous des vêtements civils, dans un bordel masculin de la ville¦

              Franco Bellegrandi dans son ouvrage Nichitaroncalli - Controversia di un Papa publié en 1994 par les Edizzione Internationale di Letteratura et Scienza rapporte encore qu’un processus de colonisation homosexuelle du Vatican, initié sous le pontificat de Jean XXIII s’étendit et se parfit encore sous le règne de Paul VI.

              Franco Bellegrandi observe que "d’anciens employés du Vatican furent licenciés pour faire place à des favoris de Montini," comme lui, homosexuels, et que ces derniers "à leur tour, firent venir leurs gitons, des jeunes gens efféminés arborant d’élégants uniformes et se maquillant pour masquer les traces de leur barbe"¦

              Les milieux intégristes attribuent à Paul VI, l’origine de l’indulgence portée aux errements sexuels de nombreux prêtres et dignitaires ecclésiastiques que l’on déplore aujourd’hui...

              L’abbé de Nantes, l’un des leurs, fondateur en 1969 de la Ligue de la Contre Réforme Catholique à Troyes, alléguant de l’homosexualité de Paul VI, fait état de la possession d’un document confirmant les relations de ce Pape avec des ragazzi, des garçons¦

              Cet abbé rappele encore un incident qui se produisit la veille du conclave de 1963, à l’issu duquel Montini devait être élu Pape. Selon cet ecclésiastique, l’abbé de Saint Avit, de la basilique de Saint Paul hors les murs l’informa le soir de l’ouverture du conclave de ce que la brigade des moeurs de Milan possédait un dossier sur Montini, et lui confia qu’il ne pourrait être élu Pape.

              Cependant, il le fut...

              Il y a quelques années, l’abbé de Nantes adressa à Jean Paul II, une lettre en ces termes :

              "Donc, après que l’élection d’un homosexuel avéré au Trône de saint Pierre a empoisonné l’à‰glise, vous, très Saint-Père, voudriez le faire revivre et se renforcer en élevant ce même misérable Paul VI aux autels, ainsi qu’en offrant ses os comme reliques aux pieux baisers des fidèles et sa face tourmentée à leurs fervents regards dans la Gloire du Bernin ?. Ah non !, c’est impossible. Ce ne sera pas !."

              J’ai déjà dit tout l’intérêt que j’attache à la dévotion des reliques, que je tiens en juste dérision..

              Mais en voici une à laquelle je ne me montrerais point hostile, si elle avait pour objet d’offrir à la vénération des catholiques quelques reliefs insignes ou quelques téguments du pauvre Paul VI, qui fut accablé du seul et doux martyr du silence hypocrite de son église cependant qu’il fut et reste néanmoins devant les hommes, sinon devant son Dieu, un éternel amoureux des belli ragazzi...

              Je ne pense pas que ce fut un péché !.

              wil-frei.

              repondre message

              • à€ l’ami Bernard Gui : Montini fut bien homosexuel... 28 juillet 2010 09:43, par Bernard Gui

                Merci Wilfried Freitag pour ce roman palpitant... et indédit ! à€ emporter pour les vacances (pour ceux qui n’ont pas lu Da Vinci Code). Il est toutefois étrange que d’autres auteurs ne se soient pas emparés de toute cette histoire : lors d’une recherche (sans doute trop rapide) sur Internet, je n’en ai pas trouvé la moindre trace. Le pouvoir d’occultation de l’à‰glise sans doute...

                repondre message

                • Wilfried Freitag adepte de Virgo Maria ? 29 juillet 2010 02:42, par André

                  Bonjour Wilfried,

                  Au sujet de Paul VI je vous demandais d’indiquer vos sources.Dans votre long exposé censé prouver vos assertions pas le moindre soupçon de référence. Il y a de quoi se poser des questions. Auriez-vous inventé tout cela ? Auriez-vous eu des révélations nocturnes comme pour les « quid(d)ités » ( art. du 5 juillet à l’ami Pierre Lartigue) ? Ou alors auriez-vous honte de vos sources ?

                  Pour en avoir le coeur net j’ai effectué des recherches sur Internet. Pour l’instant le seul site trouvé qui parle d’une soi-disant homosexualité de Paul VI est le site Virgo Maria.org. Ce site est dirigé par Paul Schoobrood prêtre catholique destitué par Mgr Houssiau évêque de Liège le 24/10/1988 à la suite de sa participation aux sacres des quatre évêques de la FSSPX en 1988 à Ecône par Mgr Lefebvre. Ce prêtre ne fait plus partie de la FSSPX, mais il reste un fervent admirateur de Mgr Lefebvre et un farouche adversaire de Vatican II et des papes Jean XXIII, Paul VI, Jean-Paul II et Benoît XVI.

                  Le site en question expose le chapitre XIX d’un ouvrage d’une journaliste Américaine, Randy Engel, Le rite de sodomie, l’homosexualité et l’Eglise catholique romaine, ouvrage de 1282 pages paru aux Etats-Unis en 2006.

                  Ce chapitre du livre de Randy Engel porte un titre : "Le pape Paul VI et le changement de paradigme de l’Eglise concernant l’homosexualité". La partie de ce chapitre sous titrée : "Les allégations d’homosexualités visant le pape Paul VI" à laquelle vous vous référez commence ainsi :

                  "Le pape Paul VI est qualifié d’homosexuel dans de nombreuses publications homosexuelles, et son nom apparaît sur presque toutes les listes d’éminents homosexuels que publient plusieurs sites Internet du collectif homosexuel. Le collectif homosexuel a tendance à qualifier une personne de "gay" même si l’on sait peu de chose de la vie privée de celle-ci. Il part de l’hypothèse qu’en l’absence de preuve que quelqu’un est hétérosexuel, l’intéressé est ipo facto homosexuel. Il ne reste de place pour aucune autre possibilité..." Pourquoi omettez-vous ce passage c’était un bon début. L’auteur semble prendre ses distances et émettre des réserves quant à une éventuelle homosexualité du pape.

                  Vous évoquez le témoignage de Robin Bryans, écrivain irlandais, homosexuel avoué, qui "soutient que son ami Hugh Montgomery lui a dit avoir été l’amant de Montini dans la jeunesse des deux hommes." Ce n’est donc pas un témoignage direct.

                  Vous dites ensuite : "Sous l’autorité de Sir Alec Randall, ambassadeur de Grande-Bretagne auprès du Saint-Siège , Montgoméry rencontra, vers 1935, un jeune diplomate plein d’avenir : il s’agissait de Mgr Giovanni Battista Montini." "Ils découvrirent qu’ils partageaient la même orientation sexuelle. Il fraternisa ...ils devinrent bientôt amants." Vous arrangez le document source à votre façon. Vous êtes très affirmatif.

                  Dans le livre de Randy Engel on lit :"...C’est là qu’il rencontra un autre jeune diplomate plein d’avenir - italien, celui-ci - Mgr Battista Montini, qui partageait - paraît-il - les tendances sexuelles de Hugh, et l’on rapporte que les deux hommes s’engagèrent alors dans une aventure homosexuelle." L’allégation ici, avec "paraît-il" et "on rapporte" est plus vague et plus imprécise. L’auteur n’a pas l’air d’accorder beaucoup de crédit à cette histoire.

                  Vous dites encore : "Les inclinations de Giovani Battista Montini étaient connues de certains membres de la curie romaine, mais celui-ci bénéficiait de fortes protections de sa famille, politiquement très puissante, et de celle de Mgr Eugène Pacelli, le futur Pie XII, qui partageait également la même orientation sexuelle." Là encore vous faites des arrangements, pour vous ce sont des faits certains.

                  Dans le livre de Randy Engel on lit : "Sil est vrai que Montini a eu une aventure homosexuelle lorsqu’il était jeune diplomate au Vatican, il est presque certain qu’au moins certains membres de la Curie Romaine en ont eu vent. Mais comme l’intéressé était bien protégé par sa famille - politiquement puissante - et par d’autres prélats influents, dont Eugenio Pacelli, le futur Pie XII, il n’aurait guère été possible de lui retirer ses fonctions diplomatiques." Ici il y a des "si" des "presque certain" des verbes au conditionnel qui montrent en fin de compte que tout cela baigne dans le flou. En tout cas Randy Engel ne fait aucune allusion à une hypothétique homosexualité de Pie XII. Sur ce point on vous prend en flagrant délit de fabulation.

                  Pour conclure je m’étonne que vous ayez choisi le site traditionaliste le plus extrême pour y puiser vos informations. Je comprends que vous étiez quelque peu honteux de dévoiler vos sources. Mais après tout vous seriez peut-être un adepte de Virgo Maria.

                  André

                  repondre message

                  • Wilfried Freitag adepte de Virgo Maria ? 29 juillet 2010 16:09, par wilfried.freitag

                    Monsieur,

                    Ce que vous pouvez en penser et en dire m’indiffère totalement.

                    wil-frei.

                    repondre message

                    • Wilfried Freitag adepte de Virgo Maria ? 30 juillet 2010 18:06, par Bernard Gui

                      Q.E.D. Confronté à ses sources douteuses (pour ne pas dire insignifiantes), M. Freitag fuit le débat.

                      à€ la seule évocation de Notre Dame, le Malin ne peut - comme on le sait - que battre en retraite...

                      repondre message

                    • Wilfried Freitag adepte de Virgo Maria ? 30 juillet 2010 12:11, par Deroà« c

                      Ce n’est pas une réponse digne de vous. ’apprécie votre prose, tant sur le fond que sur la forme. Dans le cas présent, je reste sur ma faim.

                      repondre message

                      • à€ l’ami Deroà« c... 2 août 2010 13:21, par wilfried.freitag

                        Ami Deroà« c,

                        Ce n’est pas une réponse digne de moi ?...

                        Le site Virgo Maria auquel fait allusion le correspondant que je vois, de billets en billets, cherchant à assouvir une haine dont j’ignore l’origine, ne fait que reprendre, in extenso, les passages du livre de Rendy Engel, auteur d’un imposant ouvrage : Homosexuality and the Roman Catholic Church.

                        Une autre source que je mentionne dans mon message, est celle de Franco Bellegrandi, ancien camérier de cape et d’épée du pape, auteur de l’ouvrage "Nichitaroncalli Controversia di un Papa, dont quelques sites internet reproduisent quelques bonnes pages. ( en italien ). Curieusement, Monsieur André ne m’en à pas fait l’adepte !.

                        J’y ajoute le Pr. Atila Guimarà£es, auteur d’un ouvrage consacré à l’église catholique et l’homosexualité : Catholic Church and Homosexuality...

                        Pour Roger Peyrefitte, il faut se rapporter à ses "propos secrets" qui fournissent quelques détails ...

                        Il y a encore les journaux l’espresso et il tempo...

                        Les petits coups de griffes rageurs du correspondant qui me déclare adepte de "Virgo Maria" ne m’intéressent pas...

                        Vous le comprendrez aisément.

                        Cordialement,

                        wil-frei.

                        repondre message

                        • à€ l’ami Deroà« c... 14 août 2010 00:51, par André 1

                          Bonjour Wilfried,

                          Il ne faut pas vous mettre dans cet état. Point n’est besoin de haïr quelqu’un pour lui demander de préciser ses propos, de les étayer de preuves et d’en indiquer les sources. Ce sont des points élémentaires à respecter si l’on veut être pris au sérieux.

                          D’autre part je ne vous ai jamais déclaré adepte de Virgo-Maria mais étant donné que votre principale source d’inspiration, sans doute la seule, dans le sujet qui nous préoccupe, est le site virgo-maria.org, je me posais des questions, le titre de mon propos du 29 juillet, d’ailleurs, se termine par un point d’interrogation. Comme vous ne ressemblez pas du tout à Virgo-Maria on est d’autant plus surpris de vous voir y puiser la quasi totalité de vos informations sur une hypothétique homosexualité d’un pape.

                          J’affirme que votre principale source d’information sur le sujet est le site virgo-maria.org, ultra traditionaliste, anti-Vatican II, farouche adversaire de Jean XXIII, Paul VI, Jean-Paul II et Benoît XVI. Vous suivez pas à pas, ( je ne dis pas mot à mot car vous effectuez de temps à autre, par-ci, par-là , de grossières modifications, vous faites de Pie XII, par exemple un homosexuel alors que Virgo-Maria n’en parle pas, voir mon article du 29/07) vous suivez donc pas à pas les données du n° 659 de ce site intégriste, daté du 20 janvier 2009. Ce document qu’on peut trouver et imprimer sur internet comporte 53 pages.

                          Tous les éléments que vous signalez dans votre article du 27 juillet concernant Franco Bellegrandi se trouvent dans ce n° de Virgo-Maria (p. 6,7,8,9,15,16,41). Il ne s’agit donc pas à proprement parler d’une autre source.

                          Vous parlez aussi, dans votre propos du 2 aoà »t, du professeur Guimaraes, auteur d’un ouvrage : Vatican II, Homosexuality & Pedophilia. Selon Randy Engel, citée par Virgo-Maria (p.19 du n° 659) cet ouvrage reprend les propos de Bellegrandi dans son ouvrage Nichitaroncalli - Controversia di un Papa. Là aussi il ne s’agit pas vraiment d’une nouvelle source nous sommes toujours dans Virgo-Maria n° 659 que vous ne quittez pas d’une semelle.

                          Il est à noter que le professeur Atila Guimaraes est un auteur traditionaliste notoire, prolifique, anti-Vatican II, membre de l’association Tradition en Action (TIN) qui publie ses innombrables ouvrages.

                          Quant à Roger Peyrefitte tout ce que vous racontez est dans Virgo-Maria n°659 (p. 4,5,14,16,40) et dans le même ordre : interview de la Gay Sunshine Press, Paolo Carini, la rencontre avec les journalistes du magazine Lui, la reprise de l’interview de Lui par l’hebdomadaire Tempo à Rome le 26 avril 1976.

                          Petites précisions au sujet de Mgr Léon Gromier (votre message du 27/07), il est né en 1879 et mort en 1965, deux ans après l’intronisation de Paul VI, il a donné des informations sur le Vatican à l’auteur des Clés de Saint-Pierre, paru en 1955, il fait allusion à une problématique homosexualité de Pie XII mais il ne parle pas de Paul VI. Il est intéressant de relever dans Wikepedia la citation suivante : "Comme il avait un compte à régler avec quelques Monsignor(s) du Vatican à qui il reprochait d’avoir entravé sa carrière, il raconte à Peyrefitte avec les détails les plus croustillants toutes les petites et les grandes médisances ecclésiastiques de la cour du Pape Pie XII qu’il n’aimait pas." Je ne sais pas dans quelle mesure ce témoignage peut-être considéré comme fiable.

                          Un passage de Virgo-Maria (p.6) o๠il est question de l’abbé de Nantes dit : "L’abbé de Nantes cite ainsi un ouvrage en sa possession, dont il n’indique pas la référence et o๠il est question d’un cardinal non italien, " un homme grand, affable et aux yeux perçants", que le pape Paul VI a nommé à un poste clé du Vatican et qui a la réputation d’entretenir des relations pédérastes avec les ragazzi, les garçons habitant le quartier situé derrière le Vatican."

                          Dans votre propos du 27/07 vous falsifiez sciemment ce passage qui devient : "L’abbé de Nantes...fait état de la possession d’un document confirmant les relations de ce pape (Paul VI) avec des ragazzi, des garçons". Il n’est nullement question de cela dans le propos de l’abbé de Nantes cité par Virgo-Maria.

                          Ce prêtre décédé au début de l’année était un intégriste des plus durs anti-Vatican II, ennemi viscéral de Paul VI. En rupture avec l’Eglise il fonde un mouvement qu’il nomme Contre Réforme Catholique.

                          Les allégations de Virgo-Maria ne vous semblaient pas bien convaincantes c’est pourquoi vous en rajoutez une couche de votre cru pour faire plus vrai. On comprend mieux pourquoi vous ne révélez pas cette source.

                          André 1

                          repondre message

                        • à€ l’ami Deroà« c... 2 août 2010 21:46, par Deroà« c

                          Merci pour toutes ces précisions convaincantes.

                          repondre message

                • à€ l’ami Bernard Gui... 28 juillet 2010 16:51, par wilfried.freitag

                  "Il est toutefois étrange que d’autres auteurs ne se soient pas emparés de toute cette histoire"...

                  L’histoire de l’église catholique est un matériaux prodigieux pour qui veut se donner la peine de s’y intéresser, propre à inspirer tous les genres littéraires !.

                  Rassurez - vous, de nombreux auteurs y ont abondamment puisé !.

                  Dans le genre romanesque, je vous citais Roger Peyrefitte, dont je ne saurais que trop vous recommander la lecture des "Clefs de Saint Pierre", dont je vous indiquai l’une des clefs...

                  Il y en a d’autres que je vous sais très capable de trouver : plongez vos mains dans le froc du petit dominicain qui vous sied tant à ravir...

                  Frère Bernard y oublia dans les poches un trousseau...

                  Cependant, Paul VI n’est pas le plus intéressant ni le plus curieux de tous les Papes éphébophiles...

                  Prions que le successeur de Benoît fasse bientôt le trône de Saint Pierre briller du même éclat dont Paul VI et tant d’autres prédécesseurs l’ont fait resplendir.

                  Bonne lecture, ami Bernard Gui,

                  wil-frei.

                  repondre message

          • à€ André,mon indefectible lecteur ! 22 juillet 2010 18:50, par wilfried.freitag

            Monsieur André,

            Cette nouvelle marque d’intérêt à mes insignifiants écrits me touche.

            Je vous en redis cependant l’inutilité...

            wil-frei.

            repondre message

        • Ouf wil-frei, vous me rassurez ! 20 juillet 2010 19:10, par Agnès Gouinguenet

          Car nous sommes bien du même avis ; ma petite inquiétude venait du fait que, pour moi, être gay ou non gay importe peu, pourvu que l’on soit libre et donc courageux. M’avez-vous comprise, frère Wil-frei ? Votre fidèle soeur en humanité. Agnès Gouinguenet.

          repondre message

    • Athéisme et renouveau ! 18 juillet 2010 16:57, par André

      Bonjour Wilfried,

      Qu’un pontife de l’athéisme se soucie de l’occiput de Benoît XVI et de la tendance sexuelle de son successeur, nous laisse perplexe. N’avez-vous vraiment pas d’autres préoccupations ?

      Le visage de l’athéisme que vous affichez sur ce site me semble bien peu responsable, sans envergure, dénué d’intérêt.

      A quand un athéisme, positif, constructif, autonome qui s’efforce de faire avancer la réflexion en vue d’un progrès de l’humanité ?

      S’attarder à anathématiser un christianisme, selon vous, moribond, peut-être déjà mort, est une perte de temps, ne croyez-vous pas ? Il faudrait penser à bâtir, et à faire des propositions neuves qui fassent bouger les choses. On n’a pas de temps à perdre.

      « La critique est aisée mais l’art est difficile ».

      André

      repondre message

      • à€ monsieur André, mon fidèle lecteur... 21 juillet 2010 13:25, par wilfried.freitag

        Le visage de l’athéisme que vous affichez sur ce site me semble bien peu responsable, sans envergure, dénué d’intérêt¦

        L’athéisme n’a point de visage, cher monsieur !

        Il n’a pas davantage de responsabilité !.

        Il y a des athées, dans toute la diversité de leur humanité¦ ce sont surtout des être libres.

        Pour ce qui concerne mes messages, je les vois si peu dénués d’intérêt que vous ne cessez de vous acharner à y répondre.

        Je constate même que vous leur réservez vos plus considérables efforts, par l’ampleur de vos réponses que je ne vous vois pas autant allonger à d’autres objets¦

        Le jugement que vous en avez vous devrait conduire d’une plus juste proportion à mesurer vos efforts : quelques mots vous devraient suffire !.

        Mais faites mieux, évitez de les parcourir. Nul ne vous en impose la lecture !.

        Tout simplement, ignorez les !.

        Au revoir monsieur André !.

        wil-frei.

        repondre message

        • Athéisme responsable 22 juillet 2010 19:01, par André

          Bonjour Wilfried,

          L’athéisme, écrivez-vous, n’a pas de responsabilité, le vôtre, celui que vous affichez, pour le moment, sur ce site, sans doute, et c’est justement cela que je regrettais. Vous vous contentez de critiquer, de démolir, de ridiculiser, sans aucun souci de construire ni de proposer quoi que ce soit.

          L’athéisme n’a pas de responsabilité, je me demande si vous avez bien évalué les conséquences d’une telle affirmation. L’ensemble de la famille athée ne vous suivrait pas sur ce point, loin de là , car un être humain, digne de ce nom, qu’il soit athée, chrétien, musulman, juif ou autre, est un être responsable, solidaire dont le souci premier devrait être le progrès de l’humanité. "Le monde est mon pays, tous les humains sont mes frères."

          Michel Onfray faisait remarquer, et en cela au moins, se suis d’accord avec lui : "...le cléricalisme athée ne présente aucune forme d’intérêt...Désormais il s’agit de viser ce que Deleuze nomme un athéisme tranquille, à savoir un souci moins statique
          de négation ou de combat de Dieu qu’une méthode dynamique débouchant sur une proposition positive destinée à construire après le combat. La négation de Dieu n’est pas une fin, mais un moyen pour viser une éthique post-chrétienneou franchement laïque." ( "Traité d’athéologie", p. 83) C’est une bonne ouverture, mais tout reste à faire, je vous invitais à oeuvrer dans ce sens, pour le plus grand bonheur de l’humanité.

          Les chrétiens, dont je suis, ont un bon programme, l’ Evangile, qu’ils essaient, tant bien que mal, d’appliquer. Certains aspects de leur action sont critiquables. Le plus important reproche qu’on pourrait leur faire aujourd’hui est de disperser leurs efforts au lieu de se serrer les coudes. Il y a sà »rement des choses à améliorer et à réformer. Le scandale de la pédophilie avec ses innombrables victimes, n’a que trop duré. Les responsables, papes, évêques, prêtres et aussi laïcs n’ont sans doute pas encore pris toutes les mesures qui s’imposent. La tâche est entreprise, elle ne sera pas aisée.

          Beaucoup d’autres réformes seraient à prévoir. Le concile Vatican II en remettant à l’honneur la notion de Peuple de Dieu reconnaissait le rôle important, capital, des laïcs dans l’ Eglise. Voilà une des tâches les plus urgentes à accomplir : rendre chaque chrétien de plus en plus responsable. Chacun est invité à inventer des propositions concrètes pour faire avancer les choses encore et encore.

          André

          repondre message

- Dans la rubrique: L’info du jour de GOLIAS
Romano Libero

Rédacteur àGolias Magazine

Parution : 11 décembre 2013
Parution : 12 septembre 2013
Parution : 9 avril 2013
Parution : 31 janvier 2013
Parution : 14 janvier 2013
Parution : 20 décembre 2012
Parution : 7 septembre 2012
| © Le site officiel de GOLIAS pour les informations d’actualité 2009-2014 | Fait avec : SPIP et Thélia plugin thelia |

| Courriel à la Rédaction | RSS RSS | Adresses Postale et bancaire | Mentions légales | à propos de Golias |

article jeune