Parution : 23 janvier 2012
EXCLUSIF - Mgr Gaschignard, nouvel évêque d’Aire et Dax :
il est libre Hervé !

Selon nos informations, le Vatican devrait annoncer très prochainement la nomination épiscopale du nouvel évêque d’Aire et Dax, pour remplacer Mgr Philippe Breton, 76 ans. Ce Francilien plus habitué aux salons de la Capitale qu’aux routes de campagne ne s’est jamais vraiment adapté à son diocèse très « foie gras » mais pas assez « caviar » à son goût peut-être. Mgr Breton ne laisse pas beaucoup de regrets derrière lui. A priori son successeur sera donc accueilli avec un certain enthousiasme.

45 commentaires
En pied de l'article.

Hervé Gaschignard est un « jeune » évêque de 53 ans, affable, un peu lisse, mais certainement dévoué. Ce conservateur modéré et pragmatique est devenu prêtre du diocèse de Nantes après avoir étudié à Rome. Il jouissait d’une grande confiance de Mgr Marcus, longtemps évêque de Nantes et effectuait des retraites spirituelles dans l’Abbaye de Kergonan. Qui avait alors à la tête un jeune et sémillant abbé bénédictin. A savoir Dom Robert Le Gall. Qui devint par la suite évêque de Mende puis archevêque de Toulouse. C’est justement ce lien tissé anciennement qui explique que le jeune Gaschignard soit appelé à assister l’archevêque Le Gall comme auxiliaire de Toulouse. Une charge qui n’aura pas été aisée, c’est le moins que l’on puisse. Autoritaire et imprévisible, décevant même aux yeux de ceux qui misaient beaucoup sur lui, Mgr Le Gall, s’est mis à dos une partie de son diocèse. Hervé Gaschignard était en quelque sorte entre le marteau et l’enclume. Un rôle pour le moins inconfortable. A présent, Hervé Gaschignard devra voler de ses propres ailes...

Relation tendues avec son archevêque
Précisons qu’il est de notoriété publique que les deux épiscopes toulousains ne s’entendaient plus guère. Il est vrai qu’à l’image du célèbre Iznogoud, l’évêque en second désirait ardemment un diocèse dont il serait l’unique patron.En attendant il se contente difficilement de jouer les seconds rôles et était plus particulièrement chargé de la pastorale des jeunes.

A ce titre il a été responsable de la dernière Journée Diocésaine de la Jeunesse. Voici le récit que nous pouvons en faire. Un récit révélateur du nouvel évêque des Landes. Nous comprenons parfaitement que des jeunes aient envie de se retrouver pour vivre ensemble des temps forts de partage, de prière, de réflexion et que l’Église leur en propose. Nous savons que c’est pour eux important de rencontrer d’autres chrétiens de leur âge, d’entendre des témoignages. Mais il existe de nombreux lieux appartenant au diocèse (le Christ-Roi par exemple, pour n’en citer qu’un) permettant d’organiser de tels rassemblements. Pourquoi alors avoir eu l’idée de rassembler ces jeunes dans un jardin public, "le Grand Rond", très prisé des Toulousains, si ce n’est pour se montrer, voire provoquer. Est-ce ainsi que l’on est témoin de l’Évangile ? N’est-ce pas plutôt en étant, dans la durée, serviteurs de nos frères qu’ils soient croyants ou incroyants ?Faut-il nécessairement programmer une "flashmob" pour témoigner de sa foi ? (Flashmob : rassemblement d’un groupe de personnes dans un lieu public pour y effectuer des actions convenues d’avance, avant de se disperser rapidement, source Wikipédia).
Un scout prosélyte, toujours prêt !

Toujours est-il qu’en terme de nombre ce rassemblement fut un fiasco. Mille à deux mille jeunes étaient attendus. Au final les organisateurs en ont compté six cents. D’après nos renseignements, la réalité est moins glorieuse, si on additionne les jeunes (essentiellement des collégiens, la proposition ayant attiré peu de lycéens) et leurs animateurs, le chiffre de cinq cents personnes a été à peine dépassé. S’installer dans un jardin public a un coût et cela s’élève à plus de dix mille euros. Les subventions espérées n’étant pas au rendez-vous,le diocèse a dû tout financer… L’archevêché de Toulouse est-il assez riche pour cela ? Nous en doutons et il n’est pas certain que tous les donateurs du denier du culte soient convaincus du bien fondé de ce rassemblement dans un lieu public. Quant aux animateurs de jeunes, tous n’ont pas adhéré à cette idée, loin de là,d’où le chiffre des entrées bien en dessous des espérances des organisateurs. Nous savons que les témoignages de vie étaient de qualité mais nous nous élevons contre l’intrusion du religieux dans un espace public et laïque. D’après nos informations Mgr Gaschignard, croisé des temps modernes, ne peut comprendre cela…

Proche des scouts d’Europe, cet évêque, très bien intégré dans le milieu catholique bourgeois toulousain où il était régulièrement invité, a pour lui deux atouts auprès des jeunes, il est très physionomiste et doué d’une excellente mémoire des prénoms. Grâce à cela, il retient les prénoms des jeunes garçons de bonnes familles lors des confirmations, les recontactent à l’occasion afin de les pousser vers la prêtrise par une sorte de formatage. Cette manière de faire est-elle saine ? A Toulouse, fidèles et clercs se le demandent.

45 commentaires

Tombant par hasard sur cette nomination je poursuis en lisant le début des 44 messages s’y rapportant et je suis choqué du ton et de l’esprit très loin des enseignements de Jésus, modération, respect de l’autre et...
Vous semblez vous chamailler sur les 4 évangiles et leur actualisation...Lisez donc l’Evangile tel qu’il m’a été révélé, puisqu’il a été dicté directement par Jésus à Maria Valtorta et que cela ne peut être remis en cause. Vous comprendrez alors bcp de choses qui viendront compléter les 4 Evangiles. Faites sur internet Maria Valtorta.Bonne lecture !

repondre message

Mgr Gaschignard est un évêque d’une grande vertu intellectuelle et d’une grande rigueur morale.
De plus il est accessible est son ordination episcopale ne lui a pas montée à la tête. Ancien professeur du séminaire de Nantes, Mgr Gaschignard encourage et developpe des relations spirituelles avec nombreux jeunes et moins jeunes afin qu’il répondent à leur vocation sans les brusquer ni les forcer, en les laissant totalement libre.
De plus, il n’y avait aucun conflit entre l’archevêque et son auxiliaire. Et contrairement à ce que dit ce tissu de mensonge, il ne révait pas d’être le seul maître à bord ... C’est un homme d’une grande humilité que seuls ceux qui l’ont connus comme évêque peuvent vraiment jauger.

repondre message

Cher françois-ni-papiste-ni-romain,

Je constate avec surprise que...à Vianney qui , comme vous le relevez vous-même, vous a écrit :

« Mon cher ami, le jour du retour du Christ en gloire et du jugement vous serez bien forcé de vous aperçevoir que finalement tout ça n’était pas fantasmé. »,

vous répondez :

"dites-voir... c’est sérieux votre truc... ???
vous... croyez vraiment à ce que vous affirmez là... ???

dites-donc, c’est beaucoup plus grave que ce que j’aurais imaginé... !!!

et... ce jour dont vous parlez, les poules auront des dents... ???
les moutons auront cinq pattes... ???
les vaches voleront... ???"

Comment ? Vous qui vous réclamez de "l’Evangile", vous ne croyez pas que le Christ va revenir un jour pour juger les hommes ?

C’est pourtant enseigné très clairement dans le Nouveau Testament !

Serait-ce là le fruit de votre tendance à dissocier "l’Evangile" et "la Religion" ?

repondre message

Monsieur Terras ne semble pas avoir encore compris que l’époque de l’enfouissement est révolue ; un catho et qui s’exprime comme tel est plus à sa place dans la sphère publique que dans les officines troubles de prélats gorgés d’idéologie soi-disant progressiste.

repondre message

pourquoi toujours être dans le dénigrement, la diffamation, la critique... et vous même (Golias) ne pas accepter les critiques des autres.
Vous devenez de moins en moins crédible... bientôt votre revue, et votre pensée disparaitront car vous êtes trop progressiste

repondre message

Ben, ça promet ... 23 janvier 2012 21:33, par Agnès Gouinguenet

... Non loin de Bayonne et Marc Aillet !
- 
Agnès Gouinguenet.
- 
http://gouinguenetagnes.blogspot.com

Ou bien

http://blogs.mediapart.fr/blog/agnes-gouinguenet

repondre message

| © Le site officiel de GOLIAS pour les informations d’actualité 2009-2017 | Fait avec : SPIP et Thélia plugin thelia |

| Courriel à la Rédaction | RSS RSS | Adresses Postale et bancaire | Mentions légales | à propos de Golias |

article jeune