Parution : 9 février 2012
Mains brunes sur la ville
Par Golias

Cette semaine, à un mois de la sortie d’un film documentaire inédit,
« Golias Hebdo » vous propose une plongée à Orange et Bollène (Vaucluse). Ces deux villes, actuellement gérées par l’extrême droite,
en sont un authentique laboratoire.

7 commentaires
En pied de l'article.

La menace est de retour. Alors que l’UMP pensait faussement avoir terrassé le Front national lors de la présidentielle de 2007, l’extrême droite est en réalité plus forte qu’elle ne l’a jamais été depuis la Libération. La succession familiale de Marine Le Pen à la tête du parti nationaliste a fait d’elle une égérie médiatique. En réalité, Marine Le Pen a déjà gagné la première manche de sa stratégie : la dédiabolisation que lui prêtent désormais les médias de masse. Pourtant, le FN n’a pas changé d’idéologie. Notre livre d’enquête au long cours paru récemment, Derrière les lignes du Front, est venu le démontrer, preuve à l’appui.

À droite, l’achèvement du quinquennat Sarkozy génère désormais des déçus et des anxieux. Parmi eux, certains députés UMP de la Droite Populaire cherchent à se radicaliser pour « faire du Le Pen », tandis que d’autres gardent leur sang-froid. C’est le cas du député de Versailles, Étienne Pinte (lire notre entretien ci-après). Ce catholique pratiquant dénonce aujourd’hui l’extrême droite, en tant qu’humaniste, et au nom de la doctrine sociale de l’Église. Rappelons-le une fois de plus : pour faire face à l’extrême droite, nous ne serons jamais assez de républicains. Et d’étrangers ! À l’image des vingt-trois partisans du groupe Manouchian fusillés le 21 février 1944. Ceux qui considèrent que Marine Le Pen n’est pas une menace sérieuse pour ce scrutin électoral, au seul prétexte qu’elle n’est pas en mesure de remporter le second tour, se trompent lourdement. Parce que le Front national n’est pas un parti arc-bouté sur une stratégie de court-terme. Mais aussi parce qu’il cherche d’abord à gagner les cœurs et les esprits pour pouvoir s’accomplir dans les urnes. Marine Le Pen, seulement âgée de 44 ans, est avant-tout une menace pour l’avenir. 2017, 2022, 2027... Son parti guette les errances et les reculs de notre démocratie, de notre économie et de notre société en proie à des difficultés, pour diffuser son fiel dans l’espace public. Elle mise sur les chocs, les crises, et notre manque de vigilance pour l’emporter.

L’extrême droite, malgré ses mutations historiques et son vernis contemporain, garde pourtant un cap bien déterminé : rompre le contrat social de notre pays. L’Histoire nous a montré à quoi mènent les gouvernements conjuguant autoritarisme et nationalisme, qui cultivent la haine de l’amour, du partage et des solidarités trans-frontalières. Cette semaine, en décidant d’analyser les mairies d’Orange et de Bollène actuellement dirigées par l’extrême droite, nous avons décidé de vous emmener là où l’extrême droite est déjà au pouvoir, depuis dix-sept ans, dans le silence médiatique.

Lire l’intégralité de notre dossier dans Golias Hebdo n°223

7 commentaires
Dans Golias Hebdo
de cette semaine :
Mains brunes sur la ville
13 février 2012 15:54, par Françoise

Au delà de briser le pacte social du pays, l’extrême-droite au pouvoir veut mettre en place une dictature autoritaire, ce serait donc la fin de la démocratie.
Et pour comprendre un peu les objectifs du mouvement, il suffit d’aller voir l’émission des Infiltrés sur l’extrême-droite et ses adeptes, notamment la frange extrémiste catholique pour se rendre compte de ce qui anime une bonne partie de ses plus jeunes représentants.

http://www.dailymotion.com/video/xd3rlk_les-infiltres-a-l-extreme-droite-du_news
http://www.dailymotion.com/video/xd3s58_les-infiltres-a-l-extreme-droite-du_news
http://www.dailymotion.com/video/xd3sza_les-infiltres-a-l-extreme-droite-du_news
http://www.youtube.com/watch?v=7eeneYkG7pk
http://www.youtube.com/watch?v=HpeHvvCGvQk&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=UqMTWVEOof0&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=RMpESv4hLtk&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=QqnrWn1XO04&feature=related

Ou encore aller voir le blog d’analyse des populismes d’extrême-droite du Monde :

http://droites-extremes.blog.lemonde.fr/

Dieu merci, j’ai vu qu’à Lyon et dans quelques grandes villes, une opération de hacking contre ces tristes sires et leurs sites a été engagée :

http://tempsreel.nouvelobs.com/hacker-ouvert/20120206.OBS0693/vaste-attaque-des-anonymous-contre-l-extreme-droite.html

http://rebellyon.info/L-operation-Lyon-Propre-des.html

http://rebellyon.info/Suites-de-l-Operation-Lyon-propre.html

Ce qui montre qu’heureusement il y a encore des citoyens qui ne sont pas dupes et savent agir pour contrer le néo-fascisme.
En espérant que cette opération locale des Anonymous fasse tâche d’huile sur l’ensemble de la France.

repondre message

Culotté 10 février 2012 17:31, par NLC

M Pinte, qui a voté la loi Veil et qui est de ce fait excommunié latae sentenciae, est plutôt culotté de se réfugier derrière la DSE pour condamner qui que ce soit. La poutre et la paille, sans doute !
Objectivement, parmi les candidats à l’élection présidentielle, celui dont le programme est le plus proche, ou disons le moins incompatible avec la doctrine catholique, est Marine Le Pen. Surtout si on se réfère aux fameux points non négociables listés par un certain cardinal Ratzinger, avant qu’il ne devienne pape sous le nom de Benoit XVI. (respect de la vie de la conception à la mort naturelle, liberté d’enseignement, place de la Famille basée sur le mariage stable d’un homme et d’une femme par exemple).

repondre message

| © Le site officiel de GOLIAS pour les informations d’actualité 2009-2017 | Fait avec : SPIP et Thélia plugin thelia |

| Courriel à la Rédaction | RSS RSS | Adresses Postale et bancaire | Mentions légales | à propos de Golias |

article jeune