Parution : 22 février 2012
Le nouvel évêque de Lourdes , Nicolas Brouwet : un choix personnel de Benoît XVI
Par Golias

La nomination était attendue dans le sérail. Espérée par les uns, redoutée par les autres. Mgr Nicolas Brouwet vient d’être désigné par le Pape pour remplacer à Tarbes-Lourdes Mgr Jacques Perrier, atteint par la limite d’âgé.

84 commentaires
En pied de l'article.

Né en 1962, Nicolas Brouwet n’est pas un inconnu des lecteurs de Golias. De tendance franchement conservatrice, il incarnait dans les Hauts-de-Seine une ligne en nette contraste par rapport à celle de l’évêque diocésain en place, Mgr Gérard Daucourt. Comme si les deux prélats étaient non seulement représentatifs de deux générations mais vraiment de deux conceptions de fond de l’Eglise. Inutile de dire que le clivage est important. Courtois et souriant, avec un physique et une expression de gendre idéal, Mgr Nicolas Brouwet n’a rien d’un homme cassant. Sur le fond cependant, avec douceur et adresse, ce prêtre longtemps vu comme capable mais effacé et secret s’inscrit dans la ligne la plus traditionnelle possible. Il est l’un des très rares évêques de France, avec Raymond Centène (Vannes), Marc Aillet (Bayonne) et Dominique Rey (Fréjus-Toulon) à célébrer avec plaisir la liturgie selon les livres liturgiques anciens. En ce sens, les tradis parlent volontiers de ce jeune évêque comme d’un éclaireur qui inaugure un « nouveau » style épiscopal, très traditionnel. Un évêque en phase avec les choix liturgiques de Benoît XVI. Qui fut très heureux d’accompagner le fameux pèlerinage de Chartres et de pontifier avec une majesté sortie des livres d’images. Si le diocèse de Tarbes-Lourdes n’est pas très grand, le poste est stratégique en raison de l’importance des sanctuaires du célébrissime lieu de pèlerinage. Lourdes est une vitrine de l’Eglise de France à l’étranger. Son nouvel évêque entend bien donner lustre et relief à une restauration qui passe désormais à la vitesse supérieure. Selon nos sources, cette nomination irriterait la plupart des évêques, même si le charmant Nicolas a eu le bon goût et l’habileté de ménager ses confrères d’un autre style. Le plus irrité serait le cardinal Vingt-Trois qui avait ses candidats pour Lourdes. Mais le Nonce aura préféré écouter des conseillers plus discrets mais néanmoins puissants. C’est une nouvelle page qui s’ouvre aujourd’hui pour l’épiscopat français.

84 commentaires

à Monsieur Deroëc
D’abord, je tiens à vous dire que je vous apprécie du fait que vous ne faites pas dans le dénigrement et que vous posez de bonnes questions ( mais dont les réponses sont un peu plus longues à faire !), je n’ai pas votre concision ni votre connaissance. Je ne reviendrais pas sur votre liste ( excepté que c’est Jules III et non Jules II ) même si je trouve dangereux de regarder l’histoire avec nos catégories contemporaines ( car bien des choses nous seront reprochés par nos descendants, je pense ).
Ce devant quoi je m’émerveille est que, malgré nos péchés et nos fautes, Dieu se sert de nous pour faire passer son message et que nous le voulions ou non, les papes ont toujours annoncé et gardé le dépôt de la foi et de la morale ( ce qui ne veut pas dire qu’ils en vivaient forcément ). De même qu’un sacrement ne se mesure pas à la personne qui le donne, de même le message de Dieu transmis par l’Eglise ne dépend quant à sa qualité des pasteurs de cette dernière ( quant à sa crédibilité, si, nous sommes d’accord ) - en quelque sorte, tant mieux, sinon ce serait un message purement humain -. Ce serait tellement plus simple d’avoir le message des Evangiles par de personnes saintes et charitables ... mais hélas, ce n’est pas toujours le cas. Et maintenant que nous avons des pasteurs qui me semblent plus saints, je ne vois pas pourquoi il faudrait les dénigrer systématiquement. La meilleure chose que nous pouvons faire à propos de Mgr Brouwet est de prier pour lui et les personnes de son diocèse avant de le condamner ou de le porter sur un piédestal. Soyons prompts à la charité.
Bonne fin de Carême,
Cordialement,
Philippe
"Pour qu’ils soient un, comme nous-mêmes" St Jean, 17

repondre message

Effort de Carême 7 mars 2012 00:55, par Un frère

En ce temps de Carême, j’ai un très bel effort à proposer à Golias : l’humilité.

Effectivement, le point de conversion sur lequel il serait bon de s’attacher un peu plus longuement pendant ces quarante jours pourrait être d’accepter humblement que Jésus a confié à ses Apôtres, et par leur succession, à ses évêques et au pape, le premier d’entre eux, la charge de garder fidèlement la Foi et la Vérité et de guider son Eglise. L’humilié, c’est aussi de reconnaître la sagesse issue de la Tradition multi-séculaire de l’Eglise et l’expérience qu’elle a acquise dans le discernement des nominations épiscopales.

Les Apôtres non plus ne comprenaient pas tout ce que Jésus leur disait, sur Lui ou sur sa mission. Ils n’étaient pas toujours d’accord avec leur Maître (cf. Mt 16, 22) mais ils acceptaient humblement et par amour pour le Christ ce qu’Il leur disait. Tous sauf un : Judas, qui n’a pas su entrer dans l’intimité du Christ et a refusé ce qui lui semblait être un trop gros scandale, la mort sur la Croix.

Je vous laisse méditer sur l’humilité et l’amour que le Christ veut que nous portions à l’Eglise et à son serviteur le pape.

Je prie pour vous tous.

repondre message

Un peu de raison ! 4 mars 2012 00:23, par Clément

Pour avoir à plusieurs reprises, en tant que diocésain de Nanterre, rencontré personnellement Mgr Brouwet (je dis bien « personnellement », et en tant qu’évêque), mon cœur balance entre la consternation et la franche rigolade lorsque je lis certains morceaux de cet article ou de ses commentaires.
Déjà, que cela soit clair, on ne l’a nullement « imposé » à Mgr Daucourt à Nanterre. Déjà, parce que c’est l’évêque du lieu qui fournit au Nonce une liste de 3 prêtres « épiscopables » de son diocèse (et que le père Brouwet y figurait… à moins que le Saint-Esprit soit vraiment très sournois), que c’est Mgr Daucourt himself qui a demandé un auxiliaire, et qu’ils s’entendent parfaitement bien (plutôt pratique pour un évêque de bien s’entendre avec le curé qui deviendra son auxiliaire, non ?). Je dis cela pour les avoir vus et entendus ensemble à diverses occasions.

C’est un homme très humble, qui a un réel intérêt pour le diocésain qu’il a en face de lui (je lui avais parlé de mes études au mois de janvier, au mois d’octobre suivant il s’en rappelait et me demandait comment ça se passait). Un homme de prière également… Pas froid pour un sou…

Et n’allez pas croire que je suis tradi, que je dis ça parce que je n’aime que Mgr Brouwet, que je trouve que c’est le meilleur évêque français, et heureusement qu’il était là pour relever le niveau à Nanterre ou ce genre d’inepties… Non, je dis ça parce que je l’ai rencontré, que je lui ai parlé.

Non, le rôle d’un évêque n’est pas d’abord politique. Il suffit d’aller écouter ce que Mgr Brouwet dit ou de lire ce qu’il écrit, le premier rôle d’un évêque c’est d’annoncer l’Évangile. On ne va quand même pas lui reprocher ce genre de discours ?

Je ne fais pas non plus de la Brouwetlâtrie, Mgr Daucourt est mon évêque (le seul désormais), et pour l’avoir lui aussi personnellement rencontré, le constat est le même : un homme de prière, humble, et soucieux de chacun de ses diocésains. Ils n’ont certes pas les mêmes charismes, et c’est justement cela qui a été la richesse et la chance de notre diocèse pendant 3 ans et demie : un évêque et son auxiliaire tout à fait complémentaires.

Je me refuse à tout jugement a priori sur les évêques. On ne les connaît vraiment qu’en les rencontrant.

Cessez de haïr ou aimer les évêques pour ce que vous pensez qu’ils sont, ou ce que l’on dit d’eux.

Cessez également de les aimer pour ce qu’ils devraient être (un peu plus/moins tradi, un peu plus comme ci, un peu moins comme cela…).

Si vous aimez l’Église, aimez les évêques pour ce qu’ils sont, et priez pour eux, cela suffit amplement, mais c’est déjà beaucoup !
Et si vous n’aimez pas l’Église, essayez au moins de vous refuser à tout jugement sur des hommes que vous ne connaissez pas !

repondre message

Je rends grâce à Dieu pour cette nomination.

Je suis un jeune catholique aimant la belle liturgie. Je ne dis pas qu’il faut forcément célébrer la messe sous la forme extraordinaire pour avoir de belle liturgie mais je pense qu’il faut soigner nos liturgies dominicales. La liturgie doit nous conduire à Dieu.

Notre pape Benoît XVI que vous critiquez en lui manquant de respect par ailleurs ne cesse de nous conduire à Dieu avant de critiquer avez-vous lu les encycliques ? ou vous êtes vous seulement arrêter sur le fait qu’il était préfet de la congrégation de la doctrine de la foi ?

Quand je voie le nombre de jeunes qu’il rassemble lors des JMJ et le silence craignant lors de l’adoration eucharistique, je me dis que c’est un pape à l’écoute. Qu’avons-nous besoins nous les jeunes ? Ce sont des prêtres, des évêques et un pape qui nous conduisent à Jésus-Christ.

Je penserai à vous tous dans mes prières.

repondre message

Pardonnez moi ce possible hors sujet , mais .....................

En mai 2000, à l’occasion de l’année du Jubilé, le Président de la Conférence des évêques de France prend l’initiative de d’inviter Jacques GAILLOT à Lyon pour une rencontre œcuménique avec les évêques. Il lui adresse une lettre qui sera rendue publique : « Il importe que les catholiques et, plus largement peut-être, l’opinion publique sachent que la communion qui nous lie comme des frères est réelle, même si elle est vécue de façon particulière ».
Il termine sa lettre en précisant : « Tu restes bien notre frère dans l’épiscopat »........................................

Alors chers évéques qui pouvez nous lire ...... aujourd’hui en 2012, quel message adressez vous , comme frére évéque , à votre confrère de Partenia ?

repondre message

oui, Merci très Saint Père pour cette nomination qui nous réjouit le coeur.
ce sera une grande grâce pour Lourdes et pour toute l’Eglise.

repondre message

CASUS BELLI ENTRE L’ARCHEVEQUE ET LE MAIRE A MARSEILLE
En septembre 2010, les responsables des différentes Eglises de la
ville avaient signé une lettre ouverte commune sur la question des
Roms, disant entre autres que "les Roms ne sont pas d’abord un
problème ou une question. Ce sont des hommes, des femmes, des
enfants. Les solutions doivent être individuelles, généreuses,
raisonnables". Devant les réticences des autorités municipales à
reloger les familles roms expulsées de leurs squats successifs,
l’archevêque de Marseille, Mgr George Pontier, a fait déménager
quelques prêtres qui habitaient dans un grand immeuble appartenant au
diocèse dans le quartier Saint-Pierre, sis dans le 5e arrondissement
de la ville. Les six appartements de l’immeuble accueilleront six
familles, soit une soixantaine de personnes.
> Aussitôt, des riverains se braquent et en appellent aux pouvoirs publics. Bruno Gilles, sénateur-maire de l’arrondissement, vient à leur secours : "Je suis chrétien mais ma casquette d’élu m’oblige à soutenir la population. Le quartier n’en veut pas". Plus direct, le candidat local du Parti de la France (groupuscule issu du Front National), qui se targue sur son site de "défendre les valeurs chrétiennes", tonne contre l’initiative : "Saint Pierre n’est pas un centre d’hébergement, s’ils ne sont pas bien, ils nont (sic) qu’a rentrer chez eux !!! Le quartier Saint Pierre, un village dans Marseille qui avait encore été un peu épargné par cette pollution (sic)". Commence alors une bataille administrative : on fait venir l’adjointe à l’hygiène pour constater l’insalubrité des lieux ; manque de chance, l’immeuble est parfaitement salubre. Heureusement pour les riverains récalcitrants, la commission de sécurité, elle, fera du zèle : une installation de gaz hors norme est dénichée, permettant d’empêcher les familles d’emménager. Ce n’est que partie remise : l’archevêché de Marseille a décidé de procéder aux travaux qui permettront de mettre l’installation aux normes. En se refusant à tout commentaire, préférant l’exemple dans le silence au tapage médiatique.
> A Lyon, le père Matthieu Thouvenot, prêtre du quartier de Gerland, témoigne sur le site internet du diocèse de sa propre expérience de l’accueil de familles roms. Un témoignage à lire ici.

repondre message

bonjour, en effet J’ espère que cette évolution dans l’église va se confirmer.
C’est aux fruits que l’on reconnaît l’Esprit et non au souffle.
Je trouve amusant toutes ces personnes qui se justifient toutes seules par une ligne directe avec le Seigneur.
Je n’ai pas besoin d’aller à la messe dit François (d’ ailleurs je ne comprends pas pourquoi le rite peut l’ intérresser).
Jusqu’à efté qui espère que Diane est jeune car on effet les fruits ne sont pas là et la ’foule’ desprogressistes s’ éteind avez leurs inventeurs.
Et les faits sont là les jeunes ne sont pas intéressés par une église sans Dieu.
Alors merci à notre Église et à son Serviteur notre bien aimé pape Benoît de choisir les meilleurs pasteurs pour les pêcheurs que nous sommes.
En ce temps de Carême je prie pour la conversion du plus grand nombre ,moi y compris

repondre message

Bienvenu aux nouveaux « Zorro » !!! 26 février 2012 16:10, par diane

Enfin bienvenu aux nouveaux « Zorro » qui vont mettre de l’ordre partout, réussir mieux que tous les idiots qui œuvrent depuis des lustres sur les divers terrains de la société. Sans vous que serait devenue « La France » ? Oui, avec des maxis robes, des chapelets, de l’encens, du latin, des génuflexions…. vous allez nous sauver ! Nous les pauvres imbéciles perdus.
Voyez-vous c’est ainsi que je reçois vos messages et je ne suis pas la seule ainsi.
..
Moi, je crois profondément que tout ceci c’est avant tout pour vous faire plaisir, oui vous satisfaire, vous faire plaisir, vous rassurer. Vous recherchez quoi ? Votre enfance ? Celle de vos parents, de vos grands parents que vous imaginez. Ce sont des images d’Epinal, une réalité déformée rien d’autre.
Vous courrez après quoi ?
Je pense à un évêque bien raide et psychorigide dont ma mère a connue la famille. Si chez nous c’était rigoureux chez lui c’était glacial .Ma mère me décrit des personnes froides qu’elle n’avait pas envie de fréquenter.
Vous avez si peur de l’AUTRE que vous ne cessez d’ériger des barrières entre lui et vous.
....
..
Pour écrire demain il faut déjà ne pas le craindre, s’asseoir et regarder le passé puis en tirer l’essence et ne pas avoir peur d’ouvrir une nouvelle page.
« On ne peut mettre du vin nouveau dans de vieilles outres » tout votre tralala est voué à l’échec

repondre message

Ridicule, comme-ci un retour en arrière allait ramener les gens vers l’Eglise !
..
« J’étais à Chartres, et je n’ai pas trouvé que cela sortait d’un « livre d’images ». La moyenne d’âge de l’assemblée (environ 8 000 pèlerins) étaient de 25 ans, avec un jeune évêque... bref l’avenir »
En quoi Jacques, l’âge des participants est un garant d’une non dérive sectaire ?. N’avez-vous pas vu des foules jeunes en liesse autour de dictateurs ?
..
Monseigneur Aillet, c’est ceci :
http://www.diocese-bayonne.org/spip.php?article2848
http://www.notredamedesprecheurs.org/
..
J’ai des amis palois qui écarquillent des yeux en découvrant ces jeunes sœurs qui de dos peuvent même être confondues avec « des burquas » ce qui leur est arrivées à Auchan en décembre dernier. Les clients se regardaient les uns les autres en silence pour découvrir que c’étaient des bonnes sœurs. Elles ne font pas non plus dans la discrétion aux carrefours. Elles sont jeunes, fières et Heureuses.
..
Bref, si c’est grâce au décorum, que vous comptez retrouver vos ouailles d’antan, vous ne devez pas vivre sur la même planète que moi mais bien dans une bulle.

repondre message

Excellente nomination, espérée un temps sur Poitiers...

C’est sûr que beaucoup grognent, mais encore plus se réjouissent.

J’étais à Chartres, et je n’ai pas trouvé que cela sortait d’un "livre d’images". La moyenne d’âge de l’assemblée (environ 8 000 pélerins) étaient de 25 ans, avec un jeune évêque... bref l’avenir....

repondre message

J’ai été également consternée, sans être pour autant étonnée de cette nomination récente. Dans la série, mettons le Sud-Ouest français pyrénéen sous la coupe réactionnaire afin de maintenir l’ensemble des pastorales sans recours progressistes, B16 a fait très fort.
Nous avions déjà Aillet à Bayonne qui en quelques années, s’est acharné à mettre en valeur tout ce qui liturgiquement pouvait mener à l’intégrisme , il fallait à B16 trouver son pendant réac à Lourdes. Déjà que les pèlerinages de ces dernières années, mettaient de plus en plus en valeur les mouvements les plus intégristes, ça risque d’être encore pire avec un évêque comme Brouwet. Et pour renforcer la prise en otage, B16 l’a nommé pile le jour anniversaire des apparitions mariales de Massabielle.B16 aurait voulu baillonner Marie qu’il ne s’y serait pas pris autrement. Après Bernadette qui s’était pris les foudres de Peyramale et des autorités écclésiastiques à l’époque des apparitions, Lourdes va retomber dans le même blocage pastoral. C’est là qu’on se dit qu’on aurait bien besoin d’un miracle pour sortir d’une telle situation.

repondre message

On va voir les intervenants tradis applaudir ...
Un SCOOP : Sur le journal Ouest France d’aujourd’hui Mercredi ,une interwiew de Mr Le Vert ,évêque de Quimper ( ancien militaire et ancien de la communauté St Martin : le Sabre puis le Goupillon ) . Il y déclare : " Il y a tellement de trucs qui nous détournent de dieu : l’ Iphone , le sport (les matchs de FOOT) ,ect ." .
J’en suis resté baba ... , puis finalement je me suis dit que c’est vrai :les matchs de foot locaux du dimanche ont bien souvent remplacé les Vêpres . Il serait peut être possible d’y remédier en organisant les 3 ièmes Mi-Temps dans les églises , gros public et ambiance assurés...
Dans les sports qui éloignent de son dieu il aurait pu aussi citer la Natation , sport dans lequel les personnes nagent presque nues , ou le Golf ...
Quelle haute spiritualité cet évêque .

repondre message

Les catholiques de France commencent a reprendre courage .... Merci Tres Saint Pere !

Catho cum Petro

repondre message

| © Le site officiel de GOLIAS pour les informations d’actualité 2009-2017 | Fait avec : SPIP et Thélia plugin thelia |

| Courriel à la Rédaction | RSS RSS | Adresses Postale et bancaire | Mentions légales | à propos de Golias |

article jeune