Parution : 11 avril 2012
Poitiers : Mgr Wintzer à la manoeuvre ou l’héritage Rouet bientôt aux oubliettes ?
Par Golias

La confirmation comme Vicaire Général du diocèse de Poitiers du Père Gérard Mouchard, déjà en poste sous Mgr Albert Rouet, apparaît pour les sites traditionalistes comme un signe de permanence et de continuité. Autrement dit, le nouvel archevêque, Mgr Pascal Wintzer, s’inscrirait dans les pas de son prédécesseur. A notre humble avis, il s’agit d’un pur contre-sens.

46 commentaires
En pied de l'article.

Le nouvel archevêque ne peut faire entièrement fi d’une histoire et d’un ancrage des forces vives du diocèse dans une ligne de progrès et d’ouverture. Mais il ne fait aucun doute aux observateurs plus avisés qu’il est bel et bien déterminé à infléchir le cours des choses. Doucement mais sûrement. Et c’est d’ailleurs dans cette perspective qu’il a été nommé, même si sa personnalité ne braquera pas ses diocésains, ce qui évite une crise majeure qui n’aurait manqué d’éclater avec un évêque plus franchement conservateur.

Lors de la célébration d’accueil solennel, on a pu relever deux indicateurs qui allaient dans le mauvais sens. D’une part, la présence très visible de scouts d’Europe, qui encadraient véritablement la cathédrale. Mais aussi celle de … l’abbé Philippe Laguérie dont on sait qu’il a installé une maison du « Bon Pasteur » en Poitou. Selon des rumeurs assez crédibles, la condition pour la nomination du « modéré » Wintzer à Poitiers était son acceptation d’un fait accompli, celui de l’implantation de ce groupe traditionnel, sinon traditionaliste. L’ère Rouet est bel et bien finie et le Père Mouchard pourrait bien avoir pour mission de la conclure en douceur, en donnant quelques os à ronger à des catholiques d’un autre esprit ! Cela donne à réfléchir...

46 commentaires
Qui vous a donné mandat pour juger ? 12 avril 2012 23:45, par Un autre pécheur

La présence de scouts d’Europe est donc un signe inquiétant ??? L’association des guides et scouts d’Europe est reconnue comme "mouvement d’éducation " par l’Eglise depuis au moins le début des années 2000 ! De plus, la nomination d’un archevêque est un évènement public, il y avait des représentants de l’Etat et aussi des autres religions ! MAIS ENFIN, QUI DONC VOUS A DONNE POUVOIR POUR DECIDER QUI A LE DROIT D’ ETRE PHYSIQUEMENT PRESENT DANS UNE EGLISE OU PAS ??? C’est ça "l’ouverture" ? C’est ça "le progrès" ?

C’est peut-être ça le problème : non seulement vous jugez, mais en plus vous jugez l’être, et non pas les actes. Allez-vous scruter le comportement de Mgr Wintzer jusqu’au jour ou vous pourrez lui coller une étiquette ? Et là la messe sera dite ? Golias locuta est, causa finita est ? Mgr Wintzer finira-t-il comme ces pauvres scouts d’Europe : coupable d’exister ? Malheureux êtes-vous, si voir des gamins de 8 ans à la messe vous inquiète ! Le Seigneur bénissait les petits enfants : la présence des jeunes me semble plutôt une raison d’espérer, mais je respecte votre opinion.

C’est à Mgr Wintzer que Dieu a confié le diocèse de Poitiers : ni à vous, ni à moi. C’est donc sa responsabilité, et non la vôtre ni la mienne. En revanche, je suis responsable de mon âme, comme vous l’êtes de la vôtre. C’est déjà une sacrée responsabilité, pas la peine de s’en rajouter ! Nous n’avons pas à juger : Dieu le fera, à notre mort. D’ici-là, c’est encore le temps de grâce. Dans deux jours c’est le dimanche de la Miséricorde, officialisé par le bienheureux Jean-Paul II. Prions les uns pour les autres.

Un internaute du diocèse de Poitiers, qui interroge mais ne juge pas,

PS : le Christ s’est fait humble et obéissant jusqu’à la mort. Si vous connaissez un meilleur modèle, prévenez-moi.

repondre message

J’ignore qui est l’observateur de Golias à Poitiers, mais ses observations manquent cruellement de pertinence. A la messe d’accueil du nouvel archevêque, il y avait plus de 3 000 personnes venant de toutes les réalités du diocèse. Si certains ont souhaité être visiblement présents (l’abbé Laguérie et son secrétaire, des unités des Scouts d’Europe), c’est leur droit. Mais cela n’est pas nécessairement un souhait du nouvel archevêque. Il est l’évêque de tous. Il dit et répète partout qu’il se situe dans la continuité de ses prédécesseurs et assume les deux synodes diocésains, sans être un clone de Mgr Rouet. Il a réaffirmé souvent son attachement à l’oeuvre conciliaire et souhaite poursuivre les chantiers engagés par Mgr Rouet, notamment la mise en place des paroisses. Bref, je pense plutôt que les courants traditionnalistes sont déçus de cette nomination, eux qui rêvaient d’une reprise en main du diocèse.
Mgr Wintzer essaie de vivre un ministère de communion entre tous. C’est ce qu’il a rappelé lors de la récente messe chrismale. Que cela vous plaise ou non, c’est ainsi.

repondre message

Golias n’a pas l’air ravi de cette nomination pourtant "tombée du ciel" !!!
Le "mauvais sens" selon l’hebdomadaire, c’est pourtant celui qui amène des jeunes. Pour ceux qui connaissent un peu l’archidiocèse de Poitiers, force est de constater que les seules paroisses où la moyenne d’âge est inférieure à 60/70 ans sont celles qui avaient résisté contre vents et marées aux "planches" de contamination humanistes de la foi...
Par ailleurs, comment ne pas se réjouir de l’arrivée de l’abbé Laguerrie qui, malgré des défauts tout-à-fait humains, a ramené dans ce diocèse des séminaristes en nombre (et en qualité) qui ont visiblement préféré être enseignés par un curé en soutane que d’être formatés dans un séminaire désertique (rappelons que notre cher Mgr Rouet a fermé la porte du séminaire à bon nombre de jeunes désirant être prêtres !).

Bref, alors que Mgr Rouet (et avant lui, Mgr Rozier) avaient tenté de mettre aux oubliettes l’héritage chrétien multiséculaire du diocèse, le temps (ou peut-être le "Grand-Horlogé") semble avoir prit les choses en mains et a préféré mettre aux oubliettes le marteau qui avait contribué à casser l’édifice catholique !
Finalement, le temps des moissons est peut-être revenu ("la moisson est abondante mais les ouvriers sont peu nombreux"). Eh bien, nous n’avons donc plus qu’à retrousser les manches et à ressortir les faucilles !

repondre message

golias va un peu vite en besogne, cette personne est reconduite jusque au huit septembre.
Cela ne préjuge absolument pas d’ un quelconque changement.
De même, pour la présence de l’ abbé Laguérie, il serait raisonnable de simplement penser que Monseigneur Wintzer n’est pas aussi intolérant que d’autres qui sont capables de vouer cet homme à la géhenne tout en accueillant d’autres intégristes bien plus éloignés des catholiques.
Pour ce qui est du changement attendu, je partage complètement ce qu’écrit Henri. Il est grand temps que les équipes changent.
Il serait intéressant de mettre en place pour les laïcs des critères qui répondent à la mission d’évangélisation.
Par exemple le taux, parmi leurs enfants de plus de seize ans, de catholique(s) pratiquant(s).
Ou par exemple un critère sur la possibilité d’ abandon du salaire donné. Cela aurait deux avantages, mesurer le désintéressement du laïc et améliorer les finances du diocèse.
Mais enfin, à ce jour, je ne fais que rêver car, contrairement à ce qu’affirme Golias, il ne nous est pas possible de voir l’avenir aujourd’hui.
C’est d’ailleurs pour cette raison que je diffère ma participation au denier de l’église. J’attends pour m’assurer que les moyens mis en oeuvre vont bien vers les vrais prêtres et non vers ces laïcs qui ne peuvent se remettre en question et sont toujours à ne pas vouloir comprendre qu’ils sont en grande partie responsables de l’inculture religieuse des Français.
Mais je suis confiant. Christ est vivant Alléluia.

repondre message

Enfin ! Bienvenue dans le diocèse, Monseigneur.

repondre message

C’est vrai que la fin de l’ère rozier-rouet se fait attendre...
Il faut espérer que Mgr Wintzer accelère le changement des vieilles équipes qui ont mis le diocèse à genoux (en particulier Yves-Marie Blanchard dont l’hérésie est notoire.)
Afin de palier l’hémorragie de vocation religieuse, une bonne idée serait d’enfin ouvrir le diocèse aux différentes communautés religieuses (Emmanuel, Saint Martin, Saint Jean ou Saint Pierre)
Une bouffée d’oxygène qui ferait le plus grand bien.

repondre message

Après le cardinal Ricard, voilà que l’abbé Laguérie vient de mettre Mgr Wintzer dans sa poche ! Il est fort cet homme !

repondre message

| © Le site officiel de GOLIAS pour les informations d’actualité 2009-2017 | Fait avec : SPIP et Thélia plugin thelia |

| Courriel à la Rédaction | RSS RSS | Adresses Postale et bancaire | Mentions légales | à propos de Golias |

article jeune