Parution : 11 juillet 2012
Curés autrichiens réformateurs : la première sanction tombe !
Par Golias

L’impunité dont jouissait jusqu’à présent les dissidents catholiques autrichiens pouvaient donner le sentiment sinon d’une complaisance de la hiérarchie locale et indirectement romaine du moins d’une volonté de ne pas prendre les catholiques d’ouverture à rebrousse-poil. Une nouvelle toute récente vient introduire un sérieux bémol.

63 commentaires
En pied de l'article.

L’un des prêtres signataires de l’Appel à la désobéissance lancé il y a tout juste un an le 28 juin 2011 par un groupe d’ecclésiastiques vient d’être sanctionné par le cardinal Christoph Schönborn, archevêque de Vienne. Le prêtre viennois Peter Meidinger vient en effet d’être convoqué par Mgr Schönborn qui l’a sommé de renier sa signature et son engagement faute de quoi le prêtre devrait renoncer à sa charge. Courageux, Peter Meidinger a fait ce dernier choix. Il est donc destitué de son rôle de doyen, qui est supérieur dans la hiérarchie à celui de curé ou de vicaire, au motif qu’un doyen doit assurer la communion et non pas la briser par des positions dissidentes.

Le prêtre crossé se dit blessé de l’attitude de l’archevêque que l’on présente pourtant comme bienveillant. Peter Meidinger juge en outre la pression exercée par l’archevêque moralement choquante, et même scandaleuse. Quittant sa charge pastorale l’ecclésiastique dissident n’en demeure pas moins prêtre.

Selon une rumeur récente, c’est le Nonce Apostolique à Vienne, un Suisse alémanique très conservateur, Mgr Peter Zurbriggen qui serait intervenu auprès du cardinal de Vienne pour lui demander de faire preuve de plus de fermeté.

63 commentaires
Curés autrichiens réformateurs : la première sanction tombe ! 24 décembre 2013 10:27, par Code promo Yves Rocher

je trouve ça vraiment minable d’entraver la parole de nos prêtres de cette façon !!!

Voir en ligne : http://www.codepromofou.fr/category...

repondre message

On a souvent tendance à juger trop rapidement et à faire des généralités à propos de ce problème complexe.
Vous avez vraiment eu raison de présenter cet aspect du sujet. Une belle journée, hâte de vous relire le mois prochain.
Amanda Pascal Steichen

repondre message

Un grand merci car votre avis demeure fort bien écrit. Bonne continuation à votre site, bien à vous ! Mathias mutuelle

repondre message

En voilà un très bon commentaire, je reste très pressée de lire vos autres articles. Marc bébé kate naissance

repondre message

J’ai le sentiment que je ne vois pas ce post pour la toute première fois.
Est-ce que vous publiez dans un journal ?
Dans tous les cas, je pense que votre démonstration est vraiment très bien pensée. Iris chambre bebe

repondre message

Curés autrichiens réformateurs : la première sanction tombe ! 22 juillet 2012 17:18, par GOLIAS - modérateur

L’intervenant ayant omis de joindre son adresse mail, nous faisons nôtre son message

Les prêtres ne sont pas des religieux et ils n’ont fait aucun vœu. Les curés autrichiens suivent l’enseignement de Joseph Ratzinger qui disait qu’en dernier ressort il faut toujours obéir à la voix de sa conscience.

Mais nous y ajoutons la note suivante : Effectivement, les prêtres promettent seulement obéissance à l’évêque qui l’ordonne et à leur successeur... mais nous avons appris, que, depuis peu, on leur faisait aussi signer un document comme quoi ils appliqueront les documents officiels de l’Église et qu’ils ne mettront jamais en question les textes ou les paroles de leur évêque et du pape. Ce faisant, le prêtre est dépossédé de son propre jugement... Nous demanderions à ces prêtres ayant vécu une telle démarche de nous confirmer cette information...

repondre message

On ne peut pas se dire catholique si on n’adhère pas aux règles du Magistère de l’Eglise du Christ. De plus, les prêtres ont fait voeu d’obéissance et se doivent de respecter et d’appliquer ces règles de la doctrine catholique. S’ils ne veulent pas de cette Eglise, ces prêtres schismatiques peuvent toujours aller faire pasteur chez les protestants, après tout ils sont plus proches de cette religion, tout comme les idées de "Golias".

repondre message

Chers amis de Golias

Je crois que vous vous laissez piéger par la technique des Tancrède et autres cathos plus cathos que le pape lui mêmebien éloigné des simples préceptes évangélique. Cette technique est de sans cesse faire dévier le cours des sujets de telle sorte qu’on oublie le sujet : ici que XXXX a (fait) crossé(r) des curés désobéissants... donc qu’il a préféré la discipline militaro-cléricale au dialogue, à l’ouverture, à l’échange fraternel et donc p.e à une saine perspective d’évolution dont ne veulent surtout pas ces personnages serrés d’où vous savez... des fois qu’un goupillon s’égare ????

repondre message

Curés autrichiens réformateurs : la première sanction tombe ! 12 juillet 2012 13:53, par Claude Timmerman

Depuis quand un doyen serait-il « crossé » ????? Du n’importe quoi...

Un doyen n’est que le curé en charge d’une petite circonscription (le doyenné) - qui peu ou prou d’ailleurs, souvent de nos jours avec le manque de prêtres et le « regroupement paroissial », devient la nouvelle paroisse.... Historiquement, les doyens sont souvent nommés chanoines....

Rien à voir avec la crosse, insigne de dignité épiscopale, donnée aux hauts responsables des religieux (abbés - et abbesses - crossés) et aux évêques ! Cela étant, il est heureux de voir que les débordements autrichiens, suivis, couverts quand ils ne sont pas encouragés, par le cardinal Schönborn, soient enfin remis en cause par une « hiérarchie » qui va visiblement inexplicablement très au delà de la tolérance admissible dans ce pays ! Voir recadrer Schönborn ne peut être qu’une bonne nouvelle !

repondre message

Enfin ! c’est triste de devoir en arriver là mais pour le bien des âmes des fidèles c’est nécessaire !

repondre message

Qu’est-ce qu’a promis le nonce apostolique au cardinal Schönborn pour le pousser à cette sanction ?
Une place de choix au Vatican ? Une Mercedès comme faisait Maciel pour acheter le silence de nombreux cardinaux sur ses crimes ?
Ou bien le nonce l’a-t-il menacé de destitution si Schönborn ne sanctionnait pas le groupe de prêtres ?
C’est ce qui serait intéressant de savoir pour comprendre un peu mieux les motivations qui l’ont poussé à cette sanction.

Triste en tout cas de voir que Schönborn a cédé au chantage du nonce.
C’est là que l’on voit à quel point le Vatican fonctionne au plan clérical sur le mode de la peur, des menaces et de la violence...C’est encore un exemple de plus qui en fait état. En contradiction avec les principes évangéliques pourtant enseignés par l’institution.

repondre message

| © Le site officiel de GOLIAS pour les informations d’actualité 2009-2017 | Fait avec : SPIP et Thélia plugin thelia |

| Courriel à la Rédaction | RSS RSS | Adresses Postale et bancaire | Mentions légales | à propos de Golias |

article jeune