Parution : 7 septembre 2012
Détournement de méninge :
les dérives du psychospirituel
Par Golias

Notre société est en crise. A bien des égards. A commencer, et cela revêt une importance toute particulière, par l’explosion d’un système financier inhumain, le patinage sinon l’effondrement des économies, la difficulté à subvenir, le chômage et la précarité, mais aussi un malaise existentiel qui tient également à une sorte de renversement global des valeurs.

22 commentaires
En pied de l'article.

Il faut appeler un chat un chat. Toute complaisance, ne serait-ce qu’en tentant d’enrober le phénomène dans des considérations trop iréniques, serait coupable. Il en va de l’intégrité morale et psychologique de personnes. Et parfois de leur survie. Pour le chrétien, le scandale est d’autant plus criant qu’une emprise exercée qui relève de la manipulation et peut conduire à la destruction, est menée au nom de l’Evangile. Il faut que cela cesse, et très vite. Car les dégâts humains sont importants.
Personne ne jouit de l’apanage exclusif de l’imposture et de la perversion. Au demeurant, le fait que de tels processus existent un peu partout n’exonèrent en rien l’institution catholique de balayer devant sa porte et de faire le ménage en son sein. Et mettons les points sur les « i » : de très graves dérives dans le cadre d’une visée thérapeutique psychospirituelle sont à déplorer au sein de la communauté des Béatitudes, peu épargnée il est vrai par des déviances de tous ordres, y compris par une affaire de pédophilie.
Si les hommes se taisent, les pierres finiront par crier. C’est pourquoi il faut donner la plus large diffusion possible au rapport qui sort ces jours-ci sous le titre suggestif de Détournement de méninge, œuvre du Centre contre les manipulations mentales, fondé en 1981 par Roger Ikor. L’entreprise est ambitieuse mais également opportune et nécessaire : dresser un tour d’horizon des manipulations mentales dans le cadre de l’emprise psychospirituelle, en particulier dans la communauté des Béatitudes. D’où l’appel lancé aux responsables ecclésiastiques de combattre énergiquement, et pas seulement en paroles au demeurant tardives, ce qui relève de l’abomination.
Cet ouvrage est à lire du début à la fin. D’une part, en raison des témoignages qui sont précis, circonstanciés, et surtout accablants. Mais aussi pour les analyses, parfois répétitives, mais toujours pertinentes, qui mettent en évidence l’ampleur d’une perversion de fond non seulement de la psychologie et du devoir de guérir mais aussi de l’anthropologie chrétienne. Car au fond, c’est d’un grand mensonge dont il s’agit. Un mensonge destructeur. Et qui ne le dénonce pas, devient lui aussi un menteur.

"La Croix" et l’épiscopat : de l’art de relativiser le problème...

A la lecture de l’article de La Croix du 4 septembre, article qui se veut répercuter l’évènement de la sortie du "Livre noir de l’emprise psycho-spirituelle", on ne peut pour le moins que s’étonner en lisant ce qu’en a retenu le journaliste ! Certes ! Il a bien perçu l’enracinement historique dans les Béatitudes des pratiques psycho-spirituelles dont les méfaits toujours actuels et leurs victimes sont la source de ce livre. Mais, surprise ! il occulte totalement cette actualité alarmante et par un tour de passe-passe digne d’un remarquable prestidigitateur, s’efforce de démontrer par la seule utilisation de témoignages d’ex-membres des Béatitudes, que le passé est désormais révolu dans la refondation de cette communauté. Il s’appuie pour cela , sur l’extrait d’un passage de la lettre adressée par Mgr Hérouard au CCMM, en occultant prudemment la réponse du CCMM ce courrier. Voir sur le site du CCMM la lettre ouverte ci jointe, à Mgr Herouard.
Les dramatiques témoignages actuels qui sont le cœur du livre, sont passés sous silence dans un magistral mépris des personnes qui vivent dans la souffrance de cette brisure de l’humanité. L’Eglise leur doit Vérité Justice et Réparation. A la lecture de cet article à la gloire des Béatitudes qui fait passer à la trappe la réalité, cette légitime exigence devient une utopie. Quant à la refondation des Béatitudes qui gomme ses victimes, ne serait-elle pas aussi, dans ce refus ou cette impossibilité d’assumer la responsabilité de ses dérives, une utopie ?

Découvrez l’intégralité de notre dossier dans Golias Hebdo de cette semaine

22 commentaires

DROIT DE REPONSE :
A lire ici la présentation du site officiel des sessions Agapè et leur réponse au livre Noir :
http://agape.imadiff.net/agape/index.html

Il en est de ces sessions comme il en est des articles douteux et à double sens que l’on trouve parfois dans la revue ’’Feux et Lumières’’ de la communauté des Béatitudes : on les publie et donc on les véhiculent, eux, et leurs idées.. mais ils ne font pas partie des Béatitudes !!! ...Non,... vous ne comprenez pas..Ils sont sous la responsabilité de leurs auteurs....! Nous, nous n’y sommes pour rien... Ben voyons !
Ces sessions ne sont que des étapes cloisonnées parmi d’autres (forcément innocentes) dans lesquelles les futures victimes intéressantes passent peu à peu dans chacune à tour de rôle pour aboutir au final à l’embrigadement forcé. On peut comparer cela à un entonnoir.
Ceci en contradiction avec un document officiel du Saint Siège : <<../... Dans la propagation de la foi et l’introduction des pratiques religieuses, on doit toujours s’abstenir de toute forme d’agissements ayant un relent de coercition, de persuasion malhonnête, ou simplement peu loyaux,.../..>>
Ces sessions se cachant sous la couverture et le paravent d’une autre affirmation de ce document : <<.../... L’amour et le témoignage rendu de la vérité visent à convaincre d’abord par la force de la Parole de Dieu .../...>> Dignitatis Humanae et Note Doctrinale de la Congrégation sur la Doctrine de la Foi sur certains aspects de l’Evangélisation du 6 octobre 2007.
L’ennui, c’est que la force de la Parole de Dieu et des prophètes est souvent tronquée, orientée et dévoyée de son sens initial pour ne servir que d’excuses et de moyens à l’embrigadement forcé ( preuves).

Voici quelques extraits :
<< .../...Or l’Agapè ne se présente à aucun moment comme une thérapie ni comme une retraite de
guérison.
Il suffit, pour cela, de lire dans le livret de cheminement à la page de présentation de la retraite (p
14) :" La session Agapè est une riche expérience du mystère de la foi. C’est une semaine de
rencontre avec Dieu, jusque dans les racines de votre être. Ce n’est ni une psychothérapie, ni une
semaine de guérison qui ferait disparaître tous vos problèmes. Ce n’est pas non plus une retraite
spirituelle classique, car l’Agapè tient compte de votre histoire et de votre croissance humaine et
spirituelle. Vous allez faire une relecture de votre vie sous le regard de Dieu afin d’en faire un
mémorial et d’y célébrer les merveilles de Dieu".
S’arrêter une seconde sur ce passage, au lieu de rester dans l’aveuglement, aurait permis d’éviter
d’écrire : " Ces sessions, actuellement dénommées par le nom curieux "Anne-Peggy Agapè" sont
présentées comme à la fois psychologiques et spirituelles : bref, selon la confusion charismatique
habituelle, on ne sait pas si on vient faire une retraite ou une psychothérapie ". Ce qui est donc une
affirmation mensongère.
Il eût été encore plus simple de demander un dépliant sur la retraite Agapè et de le consulter, même
rapidement, pour voir que sa nature est clairement annoncée et qu’il n’y a aucun doute possible, ni
tromperie.../.. >>.

<> et donc en faire un musée, un ouvrage dans lequel puisera l’accompagnateur ou d’autres pour peu à peu dire à la victime que <> Je simplifie et abrège, mais comme c’est un mémorial musée, il faut éviter d’y revenir car le Diable est en lui.... et donc en shématisant pour ne pas faire long, ne pas chercher à revoir parents ou amis fautifs et pardonnés mais diabolisés et donc ne pas connaitre la vérité vraie ignorée par ces retraitants et priants !

repondre message

Détournement de méninge :
les dérives du psychospirituel
15 septembre 2012 22:43, par famvict

A écouter ici la conférence Psychologie et Spiritualité du Dr pédiatre Bernard Dubois
le 29 mars 2012 :

http://philanthropos.org/index.php?option=com_content&view=category&id=94:les-jeudis-de-philanthropos-2011-2012&layout=blog&Itemid=191

repondre message

et encore monseigneur barbarin cet une honte absolue !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Polygamie, inceste... Quand Monseigneur Barbarin évoque le mariage homosexuel
Le cardinal Barbarin a associé, ce vendredi, le mariage homosexuel à une ouverture vers la polygamie et l’inceste dans une interview diffusée ce soir sur la radio RCF et la chaîne TLM.

repondre message

Détournement de méninge :
les dérives du psychospirituel
14 septembre 2012 11:41, par famvict

à f.d
<<.../... Je deplore cependant que l’auteur n’aie apparement pas saisi que ces sessions sont de courte duree - comme disait Bernard Dubois, l’agape est comme un court sejour en hopital. On y passe pas sa vie.../...>>
Mais ce qui est ... déraisonnable, et nuit à la réputation des dites agapes, c’est que les personnes qui sont jaugées et jugées ’’intéressantes’’ pour le groupe(héritage, position dans une administration, ou autre) , qui sont vraiment embrigadées ne peuvent plus s’en sortir, et y passent - vraiment - leur vie, enfermées psychologiquement, et on fera tout pour prolonger par divers artifices statutaires ou raisons la continuité de l’emprise, n’hésitant pas à les maintenir dans un état psychologique déplorable les conduisant pour certains à l’automédicamentation dangereuse et à un isolement, les conduisant aussi pour certains à ’’communiquer’’ avec leurs familles comme des enfants en bas äge et par l’intermédiaire d’une chaîne de ’’complices’’ de tous horizons... D’ou la venue du Directeur de la Miviludes...et les critiques des diverses familles dont la mienne.
Qu’ils agissent comme une communauté honnête et sincère et comme des personnes de bonne compagnie reconnaissant leurs erreurs... en libérant définitivement et totalement les victimes et en aidant les familles à les soigner ...Qu’ils réparent....et ils feront alors taire leurs détracteurs !
Salutations

repondre message

Détournement de méninge :
les dérives du psychospirituel
12 septembre 2012 20:25, par famvict

Bonsoir Françoise
Merci de tous ces conseils, je vois aussi que nous sommes d’accord sur le fait que nous avons affaire à : (je cite le passage d’une lettre en cours)

<< .../... Or, si cette soit disante cté, de nouveau remaniée et érigée avec promesses que promis, juré, ce ne sera plus comme avant, continue avec encore plus d’entrain et à de plus en plus grande échelle, envers et contre tout à utiliser ces mêmes méthodes et séances en faisant de nouvelles victimes alors que tout le monde les déconseille et condamne, … plus à faire du recel des anciennes victimes comme mes enfants…. C’est que nous avons affaire à :
- soit ce que des médecins pensent, c’est à dire que nous avons affaire à des malades mentaux pervers, des mystiques psychopathes dans le déni qui agissent hors de toute raison et logique et qui veulent imposer par la force et la ruse leurs conceptions dangereuses… une ‘’charia de l’Esprit Saint’’ en quelque sorte !
- soit à des personnes tout à fait conscientes, des margoulins, des malfaiteurs et criminels agissant de concert en bandes organisées sous le couvert et le paravent de la religion et de la médecine pour profiter de la sincérité et de l’honnêteté des fidèles ou de responsables ecclésiaux négligents, irresponsables….et donc condamnables !
Mais si ces personnes - dont des évêques - agissent effrontément et aussi ouvertement contre les directives et recommandations de
deux Présidents de la Conférence des évêques de France, des restrictions et recommandations d’une commission, plus contre des décisions de justice internationale grevant lourdement leurs façons de faire… c’est qu’ils ont des complices de haut rang et se savent parfaitement épaulés, protégés, par des personnes ou institutions qu’ils pensent être au dessus de tout … et donc directement du Saint Siège et de ses diverses composantes… ! ! !
Qui couvre ces malades mentaux ou ces criminels ? .. QUI ? .../... >>

Etant un ancien militaire qui a fait du droit, ayant dans la famille un commissaire de police, et 2 policiers dont 1 dans un organisme international bien connu pour s’occuper des ramifications criminelles qui se propagent entre les Etats, il y a longtemps que nous avons compris tout cela et que nous avons pris toutes les mesures pour faire et lancer des enquêtes, remonter les filières, établir des organigrammes, etc...
Le propre des militaires est de ne jamais se lancer à l’attaque sans avoir au préalable observé le ou les adversaires, leurs points forts, les faibles,...bref ...faire du renseignement.... pour frapper là et ..au moment ou on ne les attend pas !
J’avais par ailleurs compris tout de suite par mes études de droit que les lois Picard étaient certe une avancée, mais pas suffisante et incomplète pour diverses raisons et qu’il ne fallait pas se précipliter pour déposer plainte, mais faire au contraire du renseignement. Ces gens là agissant comme des terroristes, ils laissent au fur et à mesure des indices et des preuves que nous exploitons et accumulons.
Aujourd’hui, on peut écrire comme je le fais dans ma lettre que ces malades mentaux ou ces criminels ont désormais mis directement en cause les membres du Conseil Pontifical pour les Laïcs qui ont acceptés les nouveaux statuts, et qui peuvent maintenant être poursuivis à tout instant par plusieurs approches différentes de l’arsenal juridique réglementaire européen et international . De même pour ceux qui ont érigés cette ’nouvelle’’cté dont Mgr Le Gall .

En ce qui concerne des biens que des malfaiteurs escrocs pourraient briguer.. c’est très simple.! Nous ne possédons plus rien. ! Nous avons appliqué ce que nous avions prévu en faisant construire notre petite maison. Nous l’avons vendue en viager pour augmenter notre retraite.... et vendue pas à n’importe qui.. à l’Etat, à un service de la République....!
Qu’ils pensent à la Sagesse que Dieu a créé avant toutes choses...Mais pour avoir délibérément et définitivement quoi qu’ils fassent mis en cause les plus hautes personnalités de l’Eglise, sans compter l’honneur et le réputation de l’Eglise romaine... en ont -ils ?

repondre message

Détournement de méninge :
les dérives du psychospirituel
11 septembre 2012 11:18, par famvict

A lire ici le reportage du journal La Croix sur la -secte- Moon :

http://www.la-croix.com/Religion/Approfondir/Spiritualite/Pourquoi-certaines-sectes-prosperent-elles-_NP_-2012-09-07-850911

Le dernier paragraphe est très instructif car il reflète bien ce qui se passe avec la -communauté- des Béatitudes :
.../...
« Colonisation des âmes »
Lorsqu’un mouvement défend l’idée que le pays dont il est originaire est le pays élu par Dieu, son extension internationale peut inquiéter. Ainsi s’installe l’idée d’une colonisation des âmes, la peur d’une conversion massive. Le groupe apparaît alors comme un cheval de Troie. Dire cela ne revient évidemment pas à nier l’existence de dérives dangereuses : des dérives thérapeutiques, sexuelles ou économiques sont régulièrement dénoncées.

Plus grave encore est la fermeture complète du groupe, qui se caractérise par une coupure des adeptes dans les domaines de l’économie (aliénation des biens), de la famille (isolement familial) et du vocabulaire (utilisation d’un langage incompréhensible pour le non-initié). Heureusement plus rare, elle aboutit à des situations explosives. C’est le cas de l’ordre du Temple solaire, impliqué dans un certain nombre de suicides collectifs, notamment en Suisse en 1994 et dans l’Isère en 1995. »

Ne pas confondre secte et communauté .....

repondre message

Détournement de méninge :
les dérives du psychospirituel
11 septembre 2012 10:05, par famvict

Bonjour Françoise
ll se peut que vous ayez raison et qu’en effet Lionel soit un accompagnateur. Mais qu’il fasse attention comme mon fils qui a lui aussi suivi des cours de ’’théologie et d’exégèse’’ à Thy en Belgique en lui faisant miroiter des diplômes. Après vérification de diverses autorités et suite à mes lettres aux responsables de l’Eglise de Belgique, il s’est avéré que ces enseignements étaient un fatras et un amalgame ahurissant et incohérent de plusieurs disciplines et donné par des personnes aux adjectifs ronflants mais incompétents. Mon fils a donné des cours de catéchisme dont je crains qu’ils aient aussi été disons...’’orientés’’ par ses chefs des Béatitudes.
Pour l’instant j’agis en chrétien en étant en phase avec Mgr Le Gall (il a aussi reçu une de mes lettres) qui dans l’émission de KTO indique qu’au sujet de Pierre Etienne, ils ont d’abord voulu essayé de résoudre le problème en interne (????). C’est pour l’instant ce que je fais tout en continuant à accumuler des preuves car les motifs de plainte pour mes enfants sont nombreux et l’un est particulièrement GRAVE et inhabituel pour ce genre de situation. On a beau tourner le problème dans tous les sens, mais c’est toujours ce motif très grave qui revient.
Il est à noter que pour ce motif très grave de plainte, le consentement des personnes MAJEURES et autres victimes MAJEURES de ces manœuvres est considéré comme nul ou indifférent.
Le plus navrant, c’est que plus mon affaire dure en déplaçant mes enfants de statuts en statuts, de retraite en retraite, de domicile en domicile, de suivi de soi disant psy en sessions psychospirituelles, etc., ... pour les maintenir ou les remettre ’’dans le droit chemin’’ des Béatitudes, plus ce motif est confirmé et s’aggrave en mettant de plus en plus en cause les responsables jusqu’au Saint Siège. Ils n’ont pas l’air de comprendre qu’il vaut mieux faire preuve de sagesse et de libérer mes enfants.
Les Béatitudes ont fait acte de contrition et demandé pardon, mais pour l’instant, mes enfants sont toujours en souffrance et ne sont pas libérés. Je ne peux donc pas ouvrir le chemin menant au pardon,... et va venir le jour où je devrais agir en citoyen en déposant plainte. Tous les responsables seront alors poursuivis... y compris Lionel s’il s’avère qu’il a participé ou qu’il participe à ces sessions en tant qu’accompagnateur ou instructeur. Désolé pour lui.

repondre message

Détournement de méninge :
les dérives du psychospirituel
10 septembre 2012 16:32, par famvict

Bravo Lionel,
Oui bravo, car votre virulence suite à nos contributions est le signe que vous avez toujours en vous cette flamme qui en vous rebellant vous a permis d’échapper à un embrigadement assez dur. Sincèrement, vous pouvez être fier de votre esprit critique, qu’on le partage ou non, qu’on soit d’accord ou non, car le problème n’est pas d’être d’accord, mais que vous soyez combatif et que vous ayez l’esprit critique qui vous permette de penser par vous même et surtout d’exprimer votre opinion suffisament fortement.
En effet, vous aviez écrit dans votre première contribution que lors de ces sessions, vous aviez eu des échanges assez vifs. Connaissant le dessous des cartes par des documents officiels émanant d’organisateurs de ces sessions, il y a de fortes probabilités que lors de ces sessions, vous êtes passé par différentes étapes et que sans le savoir, vous avez été jugé, comme ils le font par ailleurs ( c’est un autre examen de passage comme le certificat médical) et que vous avez été catalogué comme un futur trublion pas assez docile pour passer à à la suite. C’est en tout cas ce qui se passe dans d’autres sessions.
Par ailleurs, il ne faut pas se focaliser sur les problèmes psychiques car effectivement les Béatitudes n’en veulent surtout pas... trop dangereux pour diverses raisons. Mes enfants étaient parfaitement normaux, ma fille ayant brillament réussie un examen, passant aussi devant une commission médicale pour son futur emploi, etc...Il y avait un simple manque affectif suite à divorce et un reste du ’’combat’’ judiciaire.
Je suis tenu par le secret de l’instruction et je ne peux pas dévoiler certains documents mais l’embrigadement et le premier travail de sape contre la famille se font au niveau strictement religieux en déformant les évangiles de manière et de telle sorte que la future victime soit progressivement amenée à tenir comme évident que son mal être provient de telle ou telle personne ou de la famille et que le mieux pour elle, est de faire ’’comme il est dit’’ dans ces évangiles et que fait ou font les prophètes... du moins tel qu’on leur a présenté.
Nous avons tous les documents de ces sessions, c’est absolument afligeant et dur à comprendre pour qui est sincèrement persuadé de l’honnêteté de ces gens.
Les personnes passant tous les obstacles et étant présélectionnées sont invités alors à suivre d’autre sessions où alors elles rencontrerons un ’’spécialiste de la relation d’aide’’ leur indiquant qu’elles sont libres de faire ce qu’elles veulent, de ne pas voir telle ou telle personne, qu’elle est libre de raccrocher le tel. si personnes l’appelent afin de ne pas ajouter à leur trouble... etc.. etc... Je simplifie et schématise, mais cela reflète bien ces documents officiels.
Salutations

repondre message

Documents critiques sur le psycho spirituel 10 septembre 2012 12:56, par Françoise

http://www.psyvig.com/default_page.php?menu=40&page=182

http://www.psyvig.com/default_page.php?menu=40&page=95

http://pncds72.free.fr/402_eglise_psychospirituel/402_8_agapetherapie_confusion.pdf

http://pncds72.free.fr/402_eglise_psychospirituel.php

http://www.ccmm.asso.fr/spip.php?article3758

Les rapports des psy sur le sujet sont assez accablants.

Comme la MIVILUDES, la préfecture et le diocèse ont mis un peu la pression ainsi que les articles de psyvig, du CCMM et de l’UNADFI sur la question (sans compter les procès qui se sont succédés mettant en cause différents membres des Béatitudes), qu’un audit a été diligenté, si le diocèse du Puy ne prend pas des mesures d’interdiction des pratiques de psycho-spirituel, il y aura alors collusion entre les Béatitudes et le diocèse vis à vis de ces pratiques de manipulation mentale.

Et pour les pratiquants de ces séances de psycho spirituel, je les invite à lire le lien ci-dessous sur les techniques de manipulation mentale.
Ils pourront tout à loisir établir des comparaisons et des connexions avec ce qu’ils ont vécu et vivent dans ces sessions :

http://www.prevensectes.com/lifton.htm

repondre message

Lionel,
Je crois que vous faites parti de ces gens qui dans l’Eglise ou en dehors sont honnêtes et sincères .. mais assez naïfs... pour ne pas dire béats ! ... Et comme vous êtes honnête, vous ne pouvez pas vous imaginer que certains, surtout dans la religion, ne le soient pas.
Les ’’psychologues’’, psychothérapeutes ou autres praticiens en relation d’aide (un nouveau terme de cette mouvance ) puisque ils sont présents dans ces sessions sont forcément proches des idées de la comm. des Béats,( ils ne vont pas prendre le psy de l’hopital du coin). Ce n’est pas moi qui le dit, mais des anciens statuts qui conseillaient en cas de problème d’adresser le membre dans le civil chez un spécialiste ’’proche de nos idées’’. Nous avons des noms de ces spécialistes qui écrivent parfois dans le magazine Feux et Lumière. Je pourrais écrire 2 ou 3 pages sur ce sujet... mais vous n’êtes pas évèque ou cardinal je vous en fais grâce. ( Eux les ont eues). Conscient des dérives, le législateur français a depuis durci l’obtention et la pratique de ces’’psy’’. Mais ce n’est pas parfait.
De même, sur le plan strictement religieux, il faut que vous sachiez que lors de ces sessions où l’on passe d’étapes en étapes ( en payant bien sûr), les intervenants prennent des libertés avec les propos des Evangiles. C’est d’ailleurs par là que le travail de sape contre la famille commence. Ca prend la forme de : << A tel passage, MachinTruc a dit ceci... Traditionnellement, on pense qu’il a voulu dire cela ... En vérité, non, il a voulu dire autre chose, il a voulu dire.....>>... etc.. on développe sur ce sujet pour commencer à embrigader le ’’patient’’.. pour l’inviter ensuite à passer, toujours en payant, à l’étape suivante où la future victime doit coucher par écrit la vie de sa famille, sa vie, ses divers soucis ou états d’âme .. bref, tout sur tout ... Ce n’est pas pour rien, c’est pour offrir une mine d’or au futur accompagnateur qui saura exploiter le filon en passant la brosse dans le sens du poil... de telle sorte que la victime se dise comme vous : << Enfin ! voilà des gens qui me comprennent et qui me rendent heureux ! >> Je dois ici faire court, mais je pourrais cette fois vous en écrire 3 ou 4 pages, mais comme vous n’êtes toujours pas évêque ou cardinal (quoique après tout, pourquoi pas..) je vous en fais encore grâce.
(mais Eux les ont aussi eues)
Ce que je viens de vous décrire s’est passé dans plusieurs endroits, et dans l’un en particulier dont je peux vous dire le nom : Comm. Béats de St Brolade département 35 (ou St Broladre, je cite de mémoire) mes lettres à l’épiscopat ont sans doute coûté son poste au brave mais naïf chef de cette comm., remplacé par un membre du clergé.
Mais toutes mes lettres, comme celles des autres familles ont servies à soi disant ’’améliorer’’ les choses... mais pas à libérer les victimes comme mes enfants qui passent de comm. en cté, de statuts en statuts, de services en services et ne peuvent se libérer de peur des représailles ou de l’inconnu puisque coupées de leurs famille. Si comme vous dites ce ne serait que de simples accidents de parcours, cela aurait dû être solutionné depuis longtemps..et pourtant cela dure depuis 10/12ans .
Ouvrez les yeux, Lionel.

repondre message

Détournement de méninge : les dérives du psychospirituel 8 septembre 2012 10:24, par Françoise

Je suis très contente de voir que Golias publie cette info car j’en avais eu connaissance il y a quelques jours via la chaîne Youtube créée par Muriel, Alain, Gisèle et le Père Tison de Bonnecombe (que je vous conseille vivement car très intéressante et pédagogique sur ces pratiques de psycho-spirituel) :

http://www.youtube.com/user/LumendeBonnecombe

Avant eux et depuis quelques années, en lien avec différents centres de surveillance des sectes, le site internet Psy-Vig avait mis en garde à la fois les professionnels mais aussi le grand public sur les manipulations et les dangers de ces pratiques psycho-spirituelles mais aussi d’autres pratiques psy :

http://www.psyvig.com/default_page.php?menu=1&page=32

Ce qui est intéressant à constater, c’est que malgré les appels, les avertissements à l’institution catholique romaine par différents interlocuteurs et victimes, rien n’a changé aux Béatitudes sur ce point. Et pire, il y a tentative de procès sur les anciens membres des Béatitudes qui ont dénoncé et continuent de dénoncer ces pratiques parce qu’elles en connaissent la dangerosité et les objectifs plus que néfastes. Qu’en conclure ? Que l’Eglise, tant qu’elle pourra tirer un profit financier quelconque de ce genre de pratique continuera à sinon la promouvoir, du moins à ne pas l’interdire et laisser ceux qui abusent des familles, des enfants continuer leur activité mortifère.

N’est-ce pas là une démonstration éclatante à la fois de cynisme, de mépris et d’utilisation volontaire de la détresse à des fins de destruction de la personne et de récupération financière de ses biens sous prétexte de guérison spirituelle ?

Où sont les valeurs évangéliques face à un tel déni et à une telle forfaiture de l’institution ? (une de plus).

repondre message

J’ai apprécié la retenue de l’article du Journal La Croix. Etant Tarnais, j’ai eu l’occasion de suivre des sessions psycho-spirituelles à Saint-Luc à côté de Castres. Comme des milliers de personnes (car il s’agit de ce nombre là depuis plus de 30 ans) j’en ai été profondément heureux. Qu’il y ait eu des dérrapages regrettables, personne ne le niera. Leur faute s’est d’avoir accueilli des personnes trop fragiles. En même temps, quand une personne fragile psychologiquement demande une aide spirituelle où peut-on l’envoyer ? Quels sont les lieux dans nos paroisses, nos diocèses qui accueillent ses "petits" que Dieu aime par dessus tout ?
Je connais deux de ces victimes qui se sont retournées contre les Béatitudes ; il fallait voir dans quel état elles étaient quand elles ont été accueillies ; elles ont été remises debout et ont bien profité du système. Il arrivera un jour où la lumière sera faite sur les intentions des coeurs...
D’accord pour un recadrage, une meilleure formation, un plus grand discernement dans l’accueil des personnes, mais que l’on ne prive pas des centaines de personnes de pouvoir vivre ce que j’ai vécu : un temps pour faire le point sur ce qui ne va pas au regard d’une anthropologie chrétienne. On en sort grandi dans une meilleure connaissance de soi et une plus grande confiance en l’amour de Dieu. Bref, plus heureux et plus libre !

repondre message

Engagé depuis de nombreuses années dans une démarche différente de la médiatisation, j’ai écris de très nombreuses lettres longues et détaillées aux différents responsables de l’Eglise de France : Mgr Ricard, Mgr Vingt Trois, Mgr Hérouard, et d’autres évêques des diocèses concernés par le cas de mes enfants majeurs.
Je pense que l’accumulation des 3 méthodes que sont la médiatisation, le harcèlement des familles auprès de l’Eglise comme je le fais et les plaintes des victimes finira par convaincre l’Eglise qu’avec les années qui passent et les multiples refondations qui ne suppriment toujours pas les dérives, elle est maintenant dans une impasse très grave lourde de conséquences pour l’honneur et la réputation de l’Eglise catholique romaine et pour le pontificat du pape Benoit XVI... sans compter sur les conséquences judiciaires que risquent les différents responsables de l’acceptation des nouveaux statuts et de ceux qui ont de nouveau érigés une énième fois cette soit disante communauté, avec le recel qui est désormais fait par rapport aux délits et aux crimes des anciennes versions,... La ’’nouvelle’’ << bénéficiant en connaissance de cause, par tout moyen, du produit des crimes et délits>>(code pénal) des anciennes versions.
Je rend ici hommage au courage et à la volonté des victimes qui essaient de s’en sortir comme Myriam Michelena que je salue car je viens de découvrir ici son message précédent, je serai ravi de pouvoir correspondre avec elle.
Je joins ici une partie d’une nouvelle lettre à un responsable. C’est un nouveau témoignage qui s"ajoute aux autres :
<< Malgré les nombreuses lettres des familles, malgré les plaintes des victimes, malgré les enquêtes et dossiers des divers médias, et sans doute, du moins je l’espère, tout le soin que les différents intervenants de l’Eglise ont mis à gommer les défauts et fragilités de cette soit disante communauté, de graves dysfonctionnements perdurent effrontément avec les victimes et les dérives continuent dont les séances de psychospiritualité, qui, même remaniées sont une version chrétienne de la charia islamique car ces séances n’ont que faire de tous les moyens et des décisions des institutions françaises en se substituant à elles concernant par exemple le divorce comme pour mon cas et celui de mes enfants : Au diable les enquêtes des Services Sociaux français … ! Au diable les enquêtes de la Justice française ,… ! Au diable les décisions de la Justice de la France rendues au nom du peuple français et de la République française ! ! !… Au diable les félicitations d’un tribunal de la République française . ! ! !…Tous leurs travaux et toutes leurs décisions m’étant très favorables, cela ne compte pas … ! ! ! Seules comptent les Prières, … Seuls comptent les Diagnostics , les Jugements , les Sentences rendus par les Procureurs Accompagnateurs au nom du Tribunal de l’Esprit Saint et pris sans aucunes vérifications, précautions, enquêtes ou débats contradictoires et donc dans l’ignorance totale de la réalité et de la vérité par les priants comme mes enfants, les induisant volontairement et crapuleusement ainsi dans des erreurs et organisant ou renforçant leur ignorances par le repli sur soi et la bunkérisation, le refus de voir le ou les parents ‘’diaboliques’’ par diverses méthodes aujourd’hui largement démontrées et donc induisant en erreurs grossières et tragiques toutes ces soient disantes ‘’Prières ‘’ , tous ces Diagnostics, Jugements et autres Sentences rendus au nom de la ‘’charia’’ du soit disant Esprit Saint ,version chrétienne de la loi islamique…. !
C’est donc malheureusement l’échec de cette ‘’nouvelle’’ cté des Béatitudes qui continue ainsi à détruire mes enfants et ma famille
comme elle le fait à chaque soit disant ‘’nouvelle’’ reconfiguration … et la preuve la plus flagrante est depuis quelques mois, les tentatives faites - à très grande échelle - en France pour promouvoir ce que l’on ne peut plus faire autrement que de désigner sous la dénomination de Tribunal Médical Religieux à la mode New Age ou autres incongruités dignes du Jugement de Dieu pratiqué au Moyen Age par la pratique de la main sur le feu …. On est en plein Moyen Age … ou dans les procès de ‘’Moscou’’ … ! ! !

repondre message

| © Le site officiel de GOLIAS pour les informations d’actualité 2009-2017 | Fait avec : SPIP et Thélia plugin thelia |

| Courriel à la Rédaction | RSS RSS | Adresses Postale et bancaire | Mentions légales | à propos de Golias |

article jeune