Parution : 14 janvier 2013
Les religieuses américaines ne lâchent rien !

Comme "Golias Hebdo" l’a déjà annoncé à ses lecteurs, les Sœurs de la miséricorde ont apporté leur soutien à Roy Bourgeois, un prêtre que le Vatican vient d’excommunier et de rendre à l’état laïc de façon forcée en raison de son soutien actif à l’ordination de femmes.

6 commentaires
En pied de l'article.

Quant aux religieuses de Saint-Joseph, elles ont appelé il y a quelques jours à prier pour un apaisement des relations entre Rome et la Conférence des supérieures des religieuses (LCWR). Le Vatican demande à cette dernière de revoir ses positions doctrinales « erronées » Sauf que la directrice exécutive de la Conférence, Sœur Janet Mock, se veut très explicite : « Nous respectons l’organisation hiérarchique de l’Église mais il nous semble impossible de revenir sur le processus de renouveau entrepris il y a cinquante ans dans notre vie religieuse. »

Si le Vatican de Benoît XVI entend bel et bien passer à la vitesse supérieure, et contraindre les religieuses américaines à marcher droit, celles-ci entendent bel et bien rester « prophétiques ». Et faire passer l’héritage du Concile. A la pointe du combat pour l’Eglise de demain, elles entendent mener une réelle résistance contre le machisme qui demeure très fort dans les instances dirigeantes de l’Eglise catholique. Ce combat passe par une défense des acquis de Vatican II et de ses applications. Une véritable révolution dans l’organisation du pouvoir en résulte. C’est elle qui est aujourd’hui remise en question au profit d’un retour à un modèle pyramidal et sexiste. Dont les religieuses sont les premières à dénoncer l’inquiétant retour. Les religieuses entendent remettre en cause la « domination des mâles », la « patriarchie », qui règnent dans l’Eglise catholique. Ce qui agace le Vatican. Qui fait en outre le reproche aux religieuses américaines d’être insuffisamment engagées dans la dénonciation de l’avortement et du mariage gay. Voire en rupture avec les positions romaines sur les questions sexuelles. Mais ce qui agace le plus Rome, sans doute, c’est une sorte d’insubordination persistante, aux yeux de la Curie, de ces religieuses qui "trinquent" selon le mot du cardinal Newman à leur conscience d’abord et à la santé du pape ensuite.

Pour les mater, le pape devrait nommer dans les tout prochains jours un nouveau secrétaire de la congrégation des religieux en la personne de Mgr Thomas J. Olmsted, l’évêque de Phœnix, âgé de 65 ans. Un ultra-conservateur. Mais c’est certainement un fort mauvais calcul, car les religieuses américaines riposteront par plus de détermination encore ! On peut donc craindre ou espérer - selon les points de vue - un bras-de-fer encore plus dur.

6 commentaires
Les religieuses américaines ne lâchent rien ! 15 janvier 2013 21:18, par éliane

J’ai lu récemment qu’une des raisons ,sinon la principale , pour refuser l’ordination des femmes serait que lors de l’eucharistie le prêtre disait au nom du Christ : " Ceci est mon corps ,ect....." .Il était donc inconcevable que ce soit une femme qui dise cela car le Christ était un mâle ... Quelle idiotie ,mais il faudrait peut être un grand Concile pour que l’on remplace cela par : " Ceci est le corps du Christ ,ect..... ".Elle est vraiment bornée et machiste la hiérarchie .

repondre message

Les religieuses américaines ne lâchent rien ! 15 janvier 2013 09:01, par Françoise

Bon courage à ces religieuses ! Et à l’ensemble des membres féminins du clergé. Parce que je suppose que même si on les entend moins ici en France, elles subissent tout autant la restauration que les autres.

repondre message

- Dans la rubrique: INTERNATIONAL
La rédaction de GOLIAS
Parution : 2 août 2012
Parution : 25 juillet 2012
Parution : 18 juillet 2012
Parution : 12 juillet 2012
Parution : 5 juillet 2012
Parution : 28 juin 2012
Parution : 22 juin 2012
Parution : 20 juin 2012
| © Le site officiel de GOLIAS pour les informations d’actualité 2009-2017 | Fait avec : SPIP et Thélia plugin thelia |

| Courriel à la Rédaction | RSS RSS | Adresses Postale et bancaire | Mentions légales | à propos de Golias |

article jeune