Parution : 16 avril 2013
Colère

Elle a mauvaise presse depuis ce qu’en ont dit certains philosophes. Ainsi Sénèque dit qu’elle est une « brève folie » : «  Ira furor brevis. » Aussi ai-je été étonné en apprenant qu’elle peut être bénéfique, et que savoir l’exprimer augmenterait pour chacun de nous l’espérance de vie : « Chez les individus les plus ‘répresseurs’ (qui contiennent leurs émotions négatives) une accélération cardiaque se produit qui pourrait à la longue augmenter les risques d’hypertension et d’ennuis…. À partir du moment où l’on exprime sa colère, son ressentiment, on entre dans une logique de possibilité de changement, car râler, c’est demander un changement », explique le psychiatre Michel Lejoyeux (Source : Francetvinfo.fr, 25/03/2013)

2 commentaires
En pied de l'article.

Finalement, en y réfléchissant, je reviens de mon étonnement. Car à trop réprimer sa colère, on risque de « se miner » intérieurement, au point de développer des maladies qui peuvent être très graves. Voyez le cas de Fritz Zorn, dans Mars : il accuse l’éducation puritaine qui l’a paralysé d’avoir causé en lui le cancer qui le ronge. Il meurt de toutes ses larmes et ses colères rentrées. N’ayant pas pu extérioriser son agressivité, c’est sur lui qu’il la retourne, comme le scorpion entouré d’un cercle de braises retourne son dard contre lui-même et se tue. Aussi change-t-il son nom, Angst (Angoisse), en celui de Zorn (Colère), et son livre porte-t-il celui du dieu de la Guerre. Le savoir-vivre empêche de vivre, par la restriction mentale et comportementale qu’il provoque. C’est pourquoi Wilhelm Reich appelait l’éducation l’« édu-castration ».
Jésus lui-même, qu’on qualifie de « doux » (« Doux Jésus ! »), s’est mis en colère, par exemple lorsqu’il chasse les marchands du temple à coups de fouet (Jean 2/15). Cette colère, on a voulu cependant, à l’occasion, la gommer. Dans le texte initial de Marc 1/41, on lit : « Jésus, se mettant en colère… » (orgistheis). Mais dans le texte final, la version reçue : « Jésus, ému de compassion… » (splagchnistheis). La version du « Doux Jésus !  » s’est donc mise en route bien tôt. – Dirais-je la légende ?
La colère est donc un réflexe salutaire, comme un kit de survie. C’est le jet d’encre de la seiche, qui la met à l’abri lorsqu’elle court un danger. « Colère » (mènis) est le premier mot de l’Iliade. Vive donc la Colère exprimée, au moins à certains moments de nos vies !

2 commentaires
Colère 17 avril 2013 13:39, par Deroëc

Michel, Je n’ai pas une conscience de céphalopode mais j’aurais tendance à croire que le jet d’encre propulsé par la seiche est déclenché par la peur plus que par la colère. Cela dit....Bonne journée

repondre message

Colère 16 avril 2013 22:53, par Françoise

Bonsoir Michel

C’est Jung qui avait identifié le premier je crois qu’en accueillant ses émotions, positives comme violentes, nous prenons soin de notre enfant intérieur, donc de nous-même. Souvent la colère, c’est l’enfant intérieur blessé qui se manifeste parce que trop réprimé et trop jugé négativement par notre partie adulte. Accueillir l’émotion sans jugement permet de la transformer.
Bien sûr, il ne faut pas pour autant se laisser submerger par la colère. Mais l’accueillir en essayant de comprendre ce que ça réveille d’angoissant, de stressant au plan mémoriel et sensoriel pour notre enfant intérieur (terreur d’abandon, solitude, etc). Une fois comprise la situation, la colère peut être dépassée, surmontée et la personne peut retrouver apaisement et sécurité.

repondre message

- Dans la rubrique: Le blog du Sacristain

Le dernier livre de Michel Théron, Sur les chemins de la sagesse, est disponible sur commande en librairie, ou directement sur le site de son éditeur BoD https://www.bod.fr/livre/michel-theron/sur-les-chemins-de-la-sagesse/9782322080823.html (248 pages, 9,99 euros)

Michel Théron
Parution : 15 novembre 2017
Parution : 8 novembre 2017
Parution : 24 octobre 2017
Parution : 18 octobre 2017
Parution : 11 octobre 2017
Parution : 6 octobre 2017
Parution : 2 octobre 2017
Parution : 27 septembre 2017
Le site de l'auteur : le blog de Michel Théron
| © Le site officiel de GOLIAS pour les informations d’actualité 2009-2017 | Fait avec : SPIP et Thélia plugin thelia |

| Courriel à la Rédaction | RSS RSS | Adresses Postale et bancaire | Mentions légales | à propos de Golias |

article jeune