Parution : 5 septembre 2013
Dans l’enfer de la Légion du Christ ou comment les autorités de l’Eglise ont couvert ses dérives

Xavier Léger vient de publier un livre, « Moi, ancien légionnaire du Christ », co-écrit avec le journaliste Bernard Nicolas, dans lequel il raconte son histoire avant, pendant et après son passage de presque sept ans dans la congrégation des Légionnaires du Christ. Un récit intime, qui met à jour non seulement les mécanismes sectaires de cette congrégation religieuse, mais également les aberrations commises par les plus hautes autorités de l’Eglise dans la gestion de ce lourd dossier.

34 commentaires
En pied de l'article.

La double vie d’un prêtre manipulateur et mégalomane comme le fut le Père Maciel, fondateur des Légionnaires du Christ (700 prêtres, 3000 séminaristes), constitue en soi un scandale très grave. Pourtant, la lecture du témoignage bouleversant de Xavier Léger, dans le cadre de son livre Moi, ancien légionnaire du Christ (éd. Flammarion.), rescapé du naufrage mental et spirituel qui fut le sien dans cette inquiétante communauté, attire notre attention sur un problème encore plus profond.
Saint Jean Bosco nous mettait déjà en garde : c’est la faiblesse des bons qui permet aux méchants de faire du mal. Une volonté mal éclairée de couvrir à tout prix les fautes du clergé, mais aussi sans doute l’attachement désespéré d’hommes d’Eglise inquiets de la sécularisation de la société et qui se cramponnent au mirage d’un oasis persistant incarné par de jeunes lévites en soutane noire expliquent sans l’excuser une complaisance déplorable de hauts responsables alors qu’il fallait trancher dans le vif.

Aux dernières rumeurs - à confirmer encore - le pape François voudrait redresser la barre et reprendre en mains cette communauté puissante et déviante. Il miserait pour ce faire sur l’un de ses amis cardinaux, le cardinal brésilien Claudio Hummes, un franciscain, ancien archevêque de Sao Paulo. Soit. On peut toujours espérer. Il n’empêche. Il vient de nommer comme secrétaire du gouvernorat de la Ciré du Vatican, un poste très important à la Curie, un religieux espagnol de 68 ans, le Père fernando Vergz Alzaga... légionnaire du Christ. Le pape François s’inscrit donc dans la ligne de ses prédécessuers. Aussi il nous semble important d’analyser, par le détour de la narration et de son étude, un processus pervers de manipulation psychologique et plus encore peut-être pourquoi le Vatican et des cardinaux ou évêques, loin de l’empêcher l’ont favorisé par la caution offerte à un imposteur indigne. Hannah Arendt aurait peut-être parlé de « banalité du mal ». A ce titre, le témoignage que nous avons recueilli de Xavier Léger est exemplaire et courageux.

Xavier Léger : " Comment les autorités de l’Eglise ont couvert les dérives de la Légion du Christ"

Extrait de l’entretien :

Golias Hebdo : Pourquoi avoir écrit ce livre ?

Xavier Léger : Un devoir de conscience s’est imposé à moi, et je n’avais moralement pas le droit de me taire. Il se trouve que j’ai été témoin de graves dérives sectaires... que j’ai ensuite réussi à décrypter, une fois sorti de l’emprise de la congrégation. Or ces mécanismes sont d’autant plus dangereux... qu’ils sont invisibles, comme toutes les manipulations mentales. J’ai compris par ailleurs que mes anciens compagnons étaient soit tenus au silence, soit trop abîmés pour parler, soit encore dans le déni. Alors j’ai décidé de sortir de mon mutisme et de faire ce témoignage. J’insiste sur ce point : j’ai écrit ce livre pour les victimes – passées, présentes et futures – des abus psychologiques, spirituels et sexuels de la Légion du Christ. C’est la raison fondamentale de mon ouvrage. Je n’ai pas l’intention de transformer l’Eglise : cela, je le laisse au Bon Dieu. D’ailleurs, pour dire la vérité, je ne crois plus vraiment que l’Eglise puisse se réformer.

Découvrez l’ensemble de ce dossier dans Golias Hebdo n°301 /
http://www.golias-editions.fr/article5165.html

34 commentaires

En ce qui concerne cette affaire Maciel effectivement effarante, surtout quand on connait certains jeunes qui sont entrés et sortis des légionnaires du Christ ou certaines familles qui avaient confié en toute confiance leurs enfants à l’œuvre je voudrais faire deux remarques :
- à propos la "surdité" du Vatican devant certaines accusations, je voudrais rappeler que, du temps du communisme, les services secrets s’y entendaient pour "monter des dossiers" contre les prêtres ou religieux particulièrement dynamiques pour les réduire au silence ou même les "retourner" à leur profit. Le Vatican le savait, Jean-Paul II aussi lui qui avait été témoin de telles pratiques en Pologne notamment. Le communisme s’est effondré à la fin des années 80, mais cette manière d’agir a été reprise par les milieux anticléricaux les plus acharnés (au Mexique, cette manière de faire date du régime anticlérical de l’entre-deux guerres et perdure). On peut donc penser que certains dossiers, dont celui du P.Maciel, n’ont pas été pendant longtemps pris au sérieux à cause de cela.
- à propos de la conférence en anglais de Xavier Léger, le portrait qu’il fait du P.Maciel (une douzaine de qualificatifs : morphinomane, bisexuel, incestueux, bigame.....) parait excessif et affectif : comment un seul homme peut-il être tout ce qu’il dit en même temps ? On n’est plus des enfants qui croient aux "bons" et aux "méchants très méchants" ; et les auteurs des commentaires qui reprennent en meute, sans aucune critique, tous ces qualificatifs dans un portrait diabolisé et simpliste du P.Maciel devraient passer enfin à l’âge adulte.
- quant à la couverture par les institutions d’affaires de ce type, je tiens à votre disposition quelques affaires précises concernant des enseignants, grands militants laïcs et républicains comme on dit, protégés longtemps (parfois pendant toute leur vie professionnelle) par les syndicats et l’administration...Ce qui n’excuse pas l’effarante et déstabilisante affaire Maciel, hors norme !

repondre message

L’impression générale que je retire de cette page Internet : http://golias-news.fr/article5854.html
articles de Golias et commentaires de lecteurs compris :
.
- 1- En ce qui concerne les légionnaires et l’opus, il est bien possible (je le crains) que ce qui est dit ne soit pas très loin de la vérité (bien que les articles et commentaires procèdent beaucoup par affirmations, mais il est vrai qu’en une page on peut pas étayer comme le fait un témoignage de 300 pages).
Ce qui serait alors le plus inquiétant serait :
- que les légionnaires et l’opus soient seulement l’objet de pseudo-réformes qui ne changent pas radicalement leur façon d’être ;
- que ces mouvement « fournissent » toujours un nombre important de prêtres ;
- que ces mouvement occupent encore des places non négligeables dans le gouvernement de l’Église catholique.
Cependant, à propos du « poste très important à la Curie » auquel vient d’être nommé un légionnaire du Christ, il faut probablement mettre un bémol à ce que dit l’article, car en fait ce n’est pas un poste si important que ça, il ne s’agit pas du gouvernement de l’Église mais seulement de celui de la Cité du Vatican, voir : http://fr.wikipedia.org/wiki/Gouvernorat_de_l%27%C3%89tat_de_la_Cit%C3%A9_du_Vatican
.
Tout cela serait néanmoins très inquiétant, mais encore une fois il est difficile de savoir ce qu’il en est vraiment…
En tout cas si effectivement la stratégie de ces deux mouvement consiste à recruter dans les milieux de pouvoir et d’argent, alors Jésus de Nazareth n’avait rien compris, lui qui n’a recruté que des gens simples, sans argent, sans pouvoir, pour la plupart analphabètes…
.
- 2- En ce qui concerne les mouvements du renouveau charismatique, il y a certainement du vrai dans ce qui est pointé de négatif : côté gourou, côté perversion sexuelle…
Mais (bien que je n’ai aucun penchant naturel envers ces mouvements) je pense qu’il y a aussi du bon dans ces mouvements.
Michael Lonsdale, qui est un homme magnifique de générosité et de fraternité (et qui est donc certainement et heureusement un bien meilleur chrétien que moi) appartient à un tel mouvement (voir plus bas) …
Il faudrait distinguer entre les divers mouvements.
La perversion sexuelle existe aussi chez certains prêtres séculiers et pourtant il y a beaucoup de prêtres généreux et magnifiques.
De l’existence de certains cas de perversion sexuelle dans certains mouvements on ne peut pas conclure à la négativité globale des mouvements concernés et encore moins à la négativité globale du renouveau charismatique, sinon on raisonne comme ces anticléricaux qui frisent l’antichristianisme qui ne mettent en avant dans le christianisme que les croisades et l’inquisition et ignorent tant de gens magnifiques, tant de générosité, tant de vies données… et tant de vies sauvées !
.
http://www.christsauveur64.org/themes-de-reflexion-compte-rendu/55-themes-de-reflexion.html
[Dialogue avec] Michaël Lonsdale [qui interprète Frère Luc dans le film Des Hommes et des dieux], acteur et témoin
…………..
Monsieur Minvielle, historien et responsable de la Communauté de l’Emmanuel : « Si vous avez su si bien vous identifier à votre personnage, c’est que vos parcours personnel et professionnel vous ont donné une envergure humaine et spirituelle… Votre vie personnelle est marquée d’évènements douloureux mais aussi de rencontres providentielles ; vous demandez le baptême à 22 ans et, pratiquement 35 ans plus tard, éprouvé par le deuil de personnes qui vous étaient proches, vous faites l’expérience de l’Amour de Dieu dans un groupe de prière du Renouveau Charismatique, expérience déterminante. Votre spontanéité, votre modestie, votre générosité et la liberté intérieure que vous avez acquise se sont parfaitement exprimées dans le personnage de Frère Luc, qui partageait avec vous un amour plein de compassion pour le prochain et un véritable détachement pour les honneurs de ce monde… »
………….

repondre message

.
A propos du texte de présentation en haut et à droite, je cite :
.
« [Le pape François] vient de nommer comme secrétaire du gouvernorat de la Cité du Vatican, un poste très important à la Curie, […] le Père fernando Vergz Alzaga... légionnaire du Christ ».
.
Un bémol : ça n’a pas l’air un poste si important que ça, ce n’est pas le gouvernement de l’Église mais seulement celui de la Cité du Vatican, voir : http://fr.wikipedia.org/wiki/Gouvernorat_de_l%27%C3%89tat_de_la_Cit%C3%A9_du_Vatican

repondre message

Légionnaires du Christ,… Saint Jean,… Béatitudes,…l’Emmanuel, …et bien d’autres !
Sont coordonnés par L’International Catholic Charismatic Renewal Services (IRCCS)
Voir Golias Magazine No 151 et :
http://www.laici.va/content/laici/fr/sezioni/associazioni/repertorio/serv-rinnovamentocarismatico.html

<< L’ICCRS est la principale structure de coordination et de service du Renouveau Charismatique Catholique’’…./…
Développer le travail d’évangélisation dans la puissance de l’Esprit Saint, en y incluant l’évangélisation de ceux qui ne sont pas dans l’Église, la ré-évangélisation de ceux qui ne sont chrétiens que de nom, l’évangélisation de la culture et des structures de la société. …/… >>

Extrait d’une lettre recommandée envoyée le 24 août reçue le 26, à trois responsables ou partie prenante des Béatitudes et divers autres de l’univers charismatique :

<< …/… On trompe - volontairement et délibérément - la société et les autorités en changeant soit disant de statuts mais en continuant en secret des méthodes cruelles et dangereuses comme il y a 12 ans. Après avoir changé plusieurs fois de statuts et de moutures, se retrouver avec les mêmes méthodes qu’il y a 12 ans ne peut se faire qu’avec la complicité des autorités religieuses dont dépend cette soit disante cté.
L’accumulation et la répétition des cas identiques à ceux de mes enfants ; la répétition et l’accumulation de méthodes paramédicales à visées thérapeutiques dangereuses sous différents noms au gré des circonstances mais à buts identiques : psychospiritualité, psychogénéalogie, analyse transgénérationelle, agapèthérapie, thérapie systémique, etc.. ; la répétition et l’accumulation de mises en scène dans des lieux publics de certaines de ces méthodes avec volonté évidente de tromper, de duper, de mystifier ; la répétition et l’accumulation des séquelles identiques sur les victimes ; la répétition et l’accumulation des statuts sans changer les méthodes ; la répétition et l’accumulation des victimes des anciens statuts et structures qui comme mes enfants ne sont pas libérées (le Livre Noir d’une association anti secte) ; la répétition de ……….. pour tromper de manière éhonté la population et les autorités officielles ( exemple : le Puy en Velay /Agapè et l’affaire du rapport du père Humbrecht o.p), montre de manière définitive une volonté – délibérée - de recruter par des manœuvres dolosives, d’induire en erreur, de tromper, de duper, de mystifier les individus majeurs afin d’altérer leur lucidité et leur discernement dans le but de les manipuler et profiter ainsi de leur faiblesse pour les soumettre à des conditions de vie, de travail, ou de services.
Tout ceci avec le facteur aggravant d’incidences néfastes sur le développement d’enfants mineurs des familles victimes
La répétition et l’accumulation des diverses preuves devient encore plus grave et important si l’on ajoute à cela les problèmes et dérives d’autres soit disantes communautés charismatiques comme Saint Jean, l’Emmanuel, les Légionnaires du Christ, etc… dont on ne peut que constater les mêmes méthodes dérivantes, qui toutes désignent de manière définitive le Saint Siège. L’affaire des Béatitudes et du scandale de ses derniers statuts est une sorte de catalyseur qui met en lumière le rôle central du Saint Siège. …/…
Devant aussi une telle avalanche de cas et de séquelles identiques et devant la dangerosité avérée des troubles que toutes ces méthodes induisent sur le développement des enfants mineurs des familles victimes, la poursuite de l’existence de la communauté des Béatitudes ne peut raisonnablement se poursuivre sans une importante et grave mise en cause de ceux qui la préconiserai et l’autoriserai. La multitude de changements de statuts et de formules ayant abouti à l’aggravation des séquelles des majeurs et des mineurs avec le maintien constant des anciennes méthodes pour retenir d’anciennes victimes par toutes sortes de manœuvres dolosives dont l’alibi de la science et divers chantages affectifs ou matériels.
Il est évident qu’en cas de contestation de ces conclusions, il devra nécessairement être procédé à l’évaluation de cette communauté et des praticiens internes - ou externes indépendants soit disants thérapeutes - par toutes les autorités sociales et médicales de la République, et ce sous contrôle judiciaire.../... >>

repondre message

Quelqu’un peut il me renseigner ?
Sur l’UNADFI ( union nationale des associations de défense des familles et de l’individu victimes de sectes), cette organisation est classée "groupe et mouvance".
Est- elle concidérée alors comme une secte ?
merci pour vos réponses,

Emmanuel.E

repondre message

De grâce conservez l intelligence du discernement et ne généralisez pas à l ensemble des Légionnaires les lourdes fautes de leur fondateur.

LeBon Dieu peut parfaitement tracer des droites à partir de courbes.

Les Légionnaires font beaucoup de bien pour les âmes indépendamment des graves vices et péchés du fondateur. Et c est sans doute pour cela qu il existe un acharnement contre eux

repondre message

Dans l’enfer de la Légion du Christ 6 septembre 2013 15:33, par Deroëc

Je viens de lire la totalité de l’article sur la version papier de Golias. Suite à l’effarement provoqué par les révélations de Xavier Léger, je pense que la béatification de Jean-Paul a été plus qu’une erreur, une grave faute morale et que l’idée de le canoniser devrait être définitivement abandonnée ; que Benoît XVI, dont la démission lui a été, paraît-il, conseillée par le Christ en personne, devrait s’expliquer sur ses atermoiements face aux dérives scandaleuses de la Légion du Christ. Quant à François, j’espère qu’il ne s’en tiendra pas à se montrer sympathique, accueillant, généreux en paroles consolatrices qui ne lui coûtent pas cher mais qu’il fera publiquement et solennellement amende honorable pour son comportement plus que suspect durant la dictature argentine.
Deroëc

repondre message

Dans l’enfer de la Légion du Christ 6 septembre 2013 10:13, par Françoise

J’aime beaucoup le site internet que Mr Léger a créé.

http://www.exlcblog.info/

L’ayant parcouru à plusieurs reprises, ayant apprécié très régulièrement les témoignages, les questions traitées, j’ai pu constater souvent la similitude entre les types d’abus qu’il dénonce des Légionnaires et celles que j’ai pu constater de l’Opus Dei et du Renouveau Charismatique. Les mouvances ont beau être différentes dans leur forme, se sont souvent les mêmes crimes, les mêmes dérives. Et il est donc d’autant plus consternant et choquant de voir le Vatican continuer d’appuyer et de soutenir ces groupes criminels et fondamentalistes alors qu’ils accumulent délits, crimes, manipulations, abus de toutes sortes sur les personnes qu’elles soient adultes, ados, enfants, ce sans aucun scrupule.

Peut-être faudrait-il une fédération internationale des victimes et familles de victimes de tous ces groupes pour qu’enfin, ces horreurs s’arrêtent et qu’il n’y ait plus aucun soutien de l’institution cléricale à ces groupes ? Car je suis d’accord avec Mr Léger, l’Eglise au plan institutionnel et clérical ne prendra jamais la décision de faire dégager et fermer ces groupes. Il faut donc que cela vienne de nous tous, victimes et familles de victimes avec le soutien d’avocats spécialisés. Ca fait mal au coeur (parce qu’une telle nuque raide, un tel déni du Vatican est quelque chose d’atroce pour tous ceux et celles qui ont été abusés, spoliés, violés dans ces groupes) mais je crois que nous n’aurons pas d’autre solution.

repondre message

| © Le site officiel de GOLIAS pour les informations d’actualité 2009-2017 | Fait avec : SPIP et Thélia plugin thelia |

| Courriel à la Rédaction | RSS RSS | Adresses Postale et bancaire | Mentions légales | à propos de Golias |

article jeune