Parution : 12 septembre 2013
Chili 1973 : anatomie d’un coup d’état
Par Golias

L’année 2013 marque le quarantième anniversaire des deux coups d’Etat militaires en Uruguay et au Chili. Les exilés, les anciens prisonniers politiques, les militants des droits de l’homme, tous ceux qui sont attachés à la vérité et à la justice commémorent un moment de l’histoire qui se prolonge dans un libéralisme économique destructeur et appelle à de nouveaux combats.

15 commentaires
En pied de l'article.

Mémoire vivante

Il y a quarante ans, deux putschs militaires s’abattaient sur l’Amérique du Sud et ouvraient la voie à des dictatures particulièrement brutales. Le 27 juin 1973, l’Uruguay sombrait dans la violence institutionnelle, suivi le 11 septembre par le Chili. Dans ces deux pays considérés parmi les plus démocratiques du continent, les militaires, les partis conservateurs, l’oligarchie terrienne, industrielle et financière ont mis en œuvre les premiers laboratoires mondiaux d’un système néolibéral à outrance... que la Grande-Bretagne de Margaret Thatcher, et de nombeux autres pays adopteront par la suite.

Dans le courant des années 1980, les régimes militaires ont cédé le pouvoir aux civils, en imposant leurs conditions dans la recherche et le jugement de leurs crimes contre l’humanité et la poursuite de leur politique économique. La « transition démocratique » a poursuivi un processus de privatisations généralisées et ouvert la porte aux sociétés transnationales, aux industriés polluantes et aux mines à ciel ouvert. L’exploitation sauvage des ressources naturelles, les inégalités criantes dans la répatition de la richesse nationale sont autant de combats à mener. Depuis trois ans au Chili, la jeunesse est dans la rue. Lycéns et étudiants exigent une réforme du système éducatif et l’abrogation de la constitution de 1980 héritée de l’ère Pinochet.
L’association des ex-prisonniers politiques chiliens en France, l’association des disparus de l’Uruguay Donde Estan ? et France Amérique latine appellent les exilés, les réfugiés, les militants à commémorer ce moment de l’histoire1. C’est un appel à la solidarité qui engage à lutter contre l’impunité et pour une véritable libération fondée sur la justice sociale, au Chili, en Uruguay, en Amérique latine et partout dans le monde.

1. Rencontres, manifestations, débats, projections de films au cinéma Action Christine à Paris (17 septembre-14 novembre). Site : chiliveriteetmemoire.org

[découvrez l’ensemble de notre dossier dans Golias Hebdo n°302]

15 commentaires
Chili 1973 : anatomie d’un coup d’état 12 septembre 2013 20:42, par Nathalie

Bonsoir,

Pour aller plus loin d’un simple coup de réécoute ou de pod cast, je vous suggère d’écouter, sur France Culture, dans l’émission « sur les docks », une série documentaire en quatre volets dédiée au Chili, "l’autre 11 septembre" (il est possible également d’y trouver une bibliographie)
http://www.franceculture.fr/emission-sur-les-docks-chili-l-autre-11-septembre-14-%C2%AB-la-revolution-allende-%C2%BB-2013-09-09

Premier volet : La révolution Allende
Deuxième volet : Les braises de l’espoir
Troisième volet : Le flambeau de l’utopie
Quatrième volet : Canto Libre

Petit coup de gueule également d’Edwy Plenel (6 mn.)
http://www.franceculture.fr/emission-le-monde-selon-edwy-plenel-le-11-septembre-1973-2013-09-11

Sur LCP Sénat, lundi dernier, on pouvait voir dans la soirée : « Allende : c’est une idée qu’on assassine ». Normalement ce documentaire de 55 mn devrait être rediffusé le vendredi 13 et le samedi 14 septembre prochains
Synopsis : Le 11 septembre 1973, au Chili, le général Pinochet renverse le gouvernement de Salvador Allende, lors d’un coup d’Etat mené avec le soutien des Etats-Unis. Quarante ans après, il reste cependant, dans le pays, des traces du projet politique du président socialiste, un projet qui visait alors à bousculer l’organisation d’un monde divisé en deux blocs antagonistes. Des traces que recherche Thomas Huchon

On pouvait également voir le documentaire « Assassinats politiques : Coup d’Etat à Santiago : les derniers jours de Salvador Allende », qui est disponible sur le site de l’INA mais dont la rediffusion ne semble pas être prévue dans l’immédiat. http://www.ina.fr/video/S118865028 (2,99 € en téléchargement). Très beau documentaire, dans lequel, malheureusement, le rôle de la CIA n’est pas assez exploré.

repondre message

| © Le site officiel de GOLIAS pour les informations d’actualité 2009-2017 | Fait avec : SPIP et Thélia plugin thelia |

| Courriel à la Rédaction | RSS RSS | Adresses Postale et bancaire | Mentions légales | à propos de Golias |

article jeune