Parution : 6 juin 2014
Mickaël Amaladoss, le plus grand théologien indien à l’index

Lors de la Pentecôte, des hommes et des femmes, venant de tous les pays du monde et ne parlant pas la même langue entendirent tous l’annonce « des grandes œuvres de Dieu ». Il n’est pas écrit que tous se comprenaient et le pluriel pour qualifier l’action divine ne doit pas être négligé ! Il est important de le souligner tant nous rêvons d’une langue unique, la nôtre de préférence. L’Eglise a abandonné le latin et le Vatican s’est mis au multilinguisme, mais c’est pour mieux répandre une pensée unique. L’enquête menée par la Congrégation pour la doctrine de la foi à l’encontre du théologien jésuite indien Michaël Amaladoss est symptomatique : Rome n’a pas changé et ne supporte toujours pas le pluralisme ni en pastorale ni en théologie. Or le travail d’inculturation de la foi, en Asie, en Afrique mais aussi dans l’Europe post-moderne, est un immense chantier qui nécessite l’apport de tous les fidèles, quelle que soit leur responsabilité dans la communauté.

18 commentaires
En pied de l'article.

Les Eglises des pays en voie de développement ou émergeants peuvent avoir pléthore de prêtres.
Elles risquent de finir comme les Eglises d’Afrique du Nord : florissante mais trop romaine, elles n’ont pas résisté faute d’enracinement culturel ! Il est affligeant de voir que, plutôt que d’encourager ceux et celles qui cherchent à dire Dieu aujourd’hui, le Vatican leur impose le silence. Tout le contraire du « bruit » que tous entendirent à la Pentecôte et qui les mit en route. D’aucuns pourtant espéraient qu’avec le nouveau pape, un souffle de fraîcheur soufflerait sur l’Eglise.

La douceur pontificale semble réservée aux pauvres et aux non chrétiens, ce qui n’est certes pas négligeable, mais largement insuffisant. Les réformes de l’Eglise sont en panne et rien de significatif n’a été annoncé concernant l’IOR (la banque du Vatican) ou la collégialité pour ne citer que deux exemples sur lesquels la nouveauté était attendue ! Mais nous croyons que l’Esprit continue à guider son Eglise. C’est bien cette présence de Dieu qui est notre espérance.

La vie de la première communauté chrétienne, telle que le Nouveau Testament nous la rapporte, est exemplaire et normatif. L’écoute attentive des apôtres n’est qu’un des éléments de sa vitalité. La fraction du pain, la prière et le partage sont aussi des éléments constitutifs et sont aujourd’hui vécus par de nombreuses petites communautés comme celles qu’a initiées le Père Amaladoss en Inde. Ce sont elles qu’il nous faut aussi écouter et confronter à un discours magistériel qui tend au soliloque. L’Esprit souffle où Il veut. Entendrons-nous sa voix ? L’Eglise, et nous sommes aussi tous l’Eglise, refusera- t-elle le mystère pascal de mort et de résurrection ? Il lui faudra pourtant mourir à certaines formes de gouvernement désormais obsolètes. La renaissance reste à inventer.

Douloureux travail d’enfantement ! A l’écoute de Pierre, les foules de la Pentecôte lui demandèrent : « Que devons-nous faire ? » Question sans cesse à reformuler pour que vive la Bonne Nouvelle aujourd’hui et que chacun, chacune, puisse l’entendre dans sa langue.

18 commentaires

Le problème avec les théologiens catholiques indiens et autres, c’est qu’ils sont sous le coup du centralisme romain. En plus, il a dû écrire en anglais alors tout le monde peut constater ses "dérives". Il aurait été anglican ou n’importe quoi d’autre, pas de problèmes. Alors que le voilà désormais contraint de rédiger ses textes en tamoul... Je lui suggère donc un changement d’Eglise. Pourquoi donc cet entêtement à "braver" Rome ???
Je parie que François lui a passé un coup de portable : "T’inquiète pas ! Pendant que la Congrégation est en train de disséquer tes textes - ça les occupent - je leur prépare un coup fumant : déménagement cet été à Buenos Aires de la papauté, vu que la viande y est plus gouteuse qu’à la Casa Santa Matha !"

repondre message

- Dans la rubrique: L’info du jour de GOLIAS
GOLIAS Rédaction
Parution : 29 mars 2017
Parution : 23 mars 2017
Parution : 17 mars 2017
Parution : 14 mars 2017
Parution : 8 mars 2017
Parution : 3 mars 2017
Parution : 23 février 2017
Parution : 17 février 2017
| © Le site officiel de GOLIAS pour les informations d’actualité 2009-2017 | Fait avec : SPIP et Thélia plugin thelia |

| Courriel à la Rédaction | RSS RSS | Adresses Postale et bancaire | Mentions légales | à propos de Golias |

article jeune