Parution : 13 mai 2015
Réputation

Le droit pour chacun à sa réputation est reconnu par la justice occidentale. Celui qui y porte atteinte peut être incriminé pour diffamation. Mais avec Internet, les conséquences en sont parfois tragiques. Ainsi on a appris dernièrement qu’une adolescente de 15 ans s’est défenestrée à Stains, en Seine-Saint-Denis. Elle n’aurait pas supporté la diffusion sur les réseaux sociaux d’une vidéo où elle apparaissait en tenue sexy et provocante. Jérôme Bouteiller, auteur de Bienvenue sur Facebook (éditions Albin Michel), a analysé ce cas sur BFMTV : « On se prend en photo de manière un peu intime parfois parce qu’on pense que les photos ne vont pas rester (...) dans le cas d’Aïcha, c’est visiblement son ami qui aurait diffusé la vidéo à son insu sur les réseaux sociaux. » (Source : 6Medias, 01/05/2015)

1 commentaire
En pied de l'article.

Sans doute le milieu d’où provenait cette jeune fille était-il très pointilleux sur la pureté féminine. Mais tout de même, qui aimerait voir ainsi son intimité violée aux yeux de tous ? On peut mourir vraiment, réellement ou symboliquement, de ce type d’outrage. Ainsi selon la légende romaine la chaste Lucrèce se serait-elle poignardée après avoir été violée par Sextus, fils de Tarquin. On sait aussi que dans l’imaginaire l’hermine ne supporte pas de voir tachée sa fourrure blanche, et préfère mourir. Anne de Bretagne en avait fait son symbole : « Plutôt la mort que la souillure ». Survit-on quand on perd sa réputation ? « L’honneur, lit-on chez Pagnol, c’est comme les allumettes : ça ne sert qu’une fois. »
Voyez aussi L’Honneur perdu de Katharina Blum, roman d’Heinrich Böll, paru en 1974, pendant les « années de plomb » en Allemagne. Sous-titré : « Comment peut naître la violence et où elle peut conduire », il a été porté à l’écran l’année suivante par Margarethe von Trotta et Volker Schlöndorff. On y voit comment une femme ordinaire peut être victime d’un scandale médiatique dont elle ignore la raison, et comment sa réputation finit par être détruite par une campagne de presse. Mais Internet est plus redoutable, car il est mondialisé, à portée de n’importe qui, et le droit à l’oubli n’y existe pas : on peut y traîner des « casseroles » toute sa vie.

1 commentaire
Bonsoir MT. 16 mai 2015 19:51, par Agnès GOUINGUENET

- 
Je la comprends un peu, cette jeune Aicha ; il y eut sans doute aussi, pour elle, la découverte tragique que son "petit ami" l’avait jetée en pâture au monde entier.
- 
Il faut dire aux jeunes qu’ils se méfient des gens qui prennent des photos "sexy" car ce sont des voyeurs, donc des perturbés (je suis gentille).
- 
La réputation, cela dépend si on la perd face à soi-même ou si on la perd face aux autres.
- 
Souvenons-nous ...
https://www.youtube.com/watch?v=IfyCau4yyBk
- 
Finalement, tout dépend si l’on tient compte du "qu’en dira-t-on" ou non.
- 
L’essentiel n’est-il pas sa propre conscience ? La diffamation "ne prend pas" au final. Regardez l’affaire d’OUTREAU et le blanchiment de Dominique BAUDIS. Mais il faut être solide, sans aucun doute, pour laisser passer la tempête des hystériques en meute.
- 
Il me semble que la mondialisation d’Internet rend les esprits faibles (ou momentanément affaiblis) complètement paranos. On appuie sur un bouton et l’on est persuadé que 9 milliards d’humain-e-s peuvent lire et/ou voir ce que l’on vient de diffuser.
- 
Un peu de tempérance me semble de bon aloi.
- 
Joli dimanche.
- 
Adiskidetasun aske (amitié libre, en basque de Cambo) :)
- 
AGG à MT.

Voir en ligne : http://blogs.mediapart.fr/blog/agne...

repondre message

- Dans la rubrique: Le blog du Sacristain

Le dernier livre de Michel Théron, Sur les chemins de la sagesse, est disponible sur commande en librairie, ou directement sur le site de son éditeur BoD https://www.bod.fr/livre/michel-theron/sur-les-chemins-de-la-sagesse/9782322080823.html (248 pages, 9,99 euros)

Michel Théron
Parution : 15 novembre 2017
Parution : 8 novembre 2017
Parution : 24 octobre 2017
Parution : 18 octobre 2017
Parution : 11 octobre 2017
Parution : 6 octobre 2017
Parution : 2 octobre 2017
Parution : 27 septembre 2017
Le site de l'auteur : le blog de Michel Théron
| © Le site officiel de GOLIAS pour les informations d’actualité 2009-2017 | Fait avec : SPIP et Thélia plugin thelia |

| Courriel à la Rédaction | RSS RSS | Adresses Postale et bancaire | Mentions légales | à propos de Golias |

article jeune