Parution : 25 août 2015
Orthopraxie

C’est simplement le fait d’agir comme on doit agir. J’ai pensé à cela en apprenant qu’une pasteure de l’Église unie du Canada, Gretta Vosper, âgée de 57 ans, ordonnée en 1993, se bat pour rester à son poste, « tout en ne croyant ni en Dieu ni dans la Bible ». Elle affirme simplement que la seule chose qui importe est de bien se comporter avec soi et avec les autres. Pour elle, « la manière de vivre est plus importante que les croyances. » Une procédure d’exclusion de son ministère a été lancée contre elle, mais elle espère échapper à la révocation (Source : La Presse.ca, 5 août 2015).

3 commentaires
En pied de l'article.

Ainsi tous les dogmes établis à propos d’un Dieu tout-puissant, rémunérateur et vengeur, et de son Fils qui en a pris le relais en christianisme, de même que tous les textes bibliques dont on s’autorise pour diriger les âmes, sont pour elle des fictions – très souvent dangereuses. Elle prône le retour aux premiers temps du christianisme, où l’on s’occupait seulement de mettre ses pas dans ceux de Jésus, et d’imiter son attitude. Et il est bien vrai qu’on ne trouvera dans la bouche de ce dernier aucune des constructions dogmatiques qu’on a élaborées bien plus tard.
Je suis tout à fait de l’avis de cette pasteure, et je la regarde (de loin !) avec beaucoup de sympathie défendre sa position. Quel besoin a-t-on de se raccrocher à des articles de foi, constructions tout à fait humaines, qui n’en imposent que par leurs grands mots, et ne tirent leur crédit que du dressage éducatif que nous avons subi ? À quoi nous sert de réciter le Credo, ou même le Notre Père (que la pasteure a décidé de supprimer en 2008) ? De Dieu (s’il existe !), nous ne savons rien. Mais les règles de notre équilibre intérieur, et les relations avec notre prochain, voilà ce qui importe. Il nous suffit dans la vie de savoir ce nous devons faire.
Il semble que Jésus nous ait précédés dans cette voie. Ou au moins sa voix. Écoutons-le défendant la seule orthopraxie, et refusant toute adoration aliénante, semblant condamner à l’avance toutes les constructions idolâtres de ceux qui ensuite se sont réclamés de lui : « Pourquoi m’appelez-vous ‘Seigneur, Seigneur !’ et ne faites-vous pas ce que je dis ? » (Luc 6/46)

3 commentaires
Orthopraxie 14 septembre 2015 00:06, par MAMIE

La tartine sans le beurre mais avec l’argent du beurre ! Cette dame devrait tout simplement se reconvertir en prof d’éthique. C’est un peu si un militaire annonçait qu’il ne croit plus à la défense nationale mais qu’il veut garder son poste quand même.

repondre message

Orthopraxie 3 septembre 2015 14:39, par françois ( plus que jamais ni papiste, ni romain...)

BON jour Michel Théron !

Mais... avec de tels propos, de telles idées, c’est la "Religion" toute entière qui est mise à bas...!!!
Dieu (s’il existe...) sait combien je suis d’accord avec vous (et cette pasteure... )
Un des problèmes ne serait-il pas justement que la religion a "pasteurisé" le message de Jésus et son originalité,
en lui retirant sa saveur, en l’aseptisant...?
Je crois cependant savoir que, dans le domaine moral ou religieux, l’orthopraxie se réfère à une conduite conforme à des rites prescrits...
encore des rites... encore des "obligations"...?
puis-je vous inviter à consulter le blog de quelqu’un que je connais bien...?
il y a là matière à réflexion et pistes intéressantes à découvrir...
http://www.yveslouyot.wordpress.com
fraternellement

repondre message

Orthopraxie 3 septembre 2015 12:30, par Françoise

Bien d’accord avec vous Michel !
C’est d’ailleurs toute la différence entre croyants authentiques qui ne sont pas plus que ça attachés aux dogmes religieux mais qui ont à coeur de se respecter tout en respectant les autres en suivant l’exemple de Jésus, et bigots suivistes désespérés de dogmes, de formules, de rites pompeux, mués par la peur du gendarme ou la peur d’être exclus socialement s’ils ne font pas tel rituel, telle pratique, tout en se fichant éperdument de leur propre comportement au quotidien tant vis à vis d’eux-mêmes que des autres.
Cet écart est de plus en plus visible je trouve ces dernières années, à mesure justement que les religions institutionnelles se radicalisent et se rapprochent de mouvances intégristes et de sectes pour continuer à perdurer.
Et c’est là que vous réalisez aussi que la foi véritable peut tout à fait se dissocier de la religion.
Ce qui ne peut qu’irriter ceux dont le fond de commerce est l’emprise et la domination.

repondre message

- Dans la rubrique: Le blog du Sacristain

Le dernier livre de Michel Théron, Sur les chemins de la sagesse, est disponible sur commande en librairie, ou directement sur le site de son éditeur BoD https://www.bod.fr/livre/michel-theron/sur-les-chemins-de-la-sagesse/9782322080823.html (248 pages, 9,99 euros)

Michel Théron
Parution : 11 octobre 2017
Parution : 6 octobre 2017
Parution : 2 octobre 2017
Parution : 27 septembre 2017
Parution : 21 septembre 2017
Parution : 12 septembre 2017
Parution : 28 juillet 2017
Parution : 23 juillet 2017
Le site de l'auteur : le blog de Michel Théron
| © Le site officiel de GOLIAS pour les informations d’actualité 2009-2017 | Fait avec : SPIP et Thélia plugin thelia |

| Courriel à la Rédaction | RSS RSS | Adresses Postale et bancaire | Mentions légales | à propos de Golias |

article jeune