Parution : 15 octobre 2015
Affaire Lambert : les intégristes à la manœuvre

Les évêques (de Reims, de Fréjus-Toulon, de Bayonne-Lescar et Oloron et de la
province de Lyon, notamment) qui se sont engouffrés dans l’affaire Lambert
(cf. « Golias Hebdo » n° 396) auraient dû lire l’excellente enquête(1) de L’Union de Reims dans son édition du 8 août dernier. Au moins auraient-ils su avec qui ils s’acoquinaient (mais l’ignoraient-ils ?). Mais surtout, cela leur aurait permis d’entendre et peut-être même d’écouter ce que disent la femme, les frères et sœurs de Vincent Lambert de l’éducation qu’ils ont reçue. Les journalistes champenois expliquent en effet comment Vincent Lambert est prisonnier des intégristes de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X (FSSPX) depuis sa plus tendre enfance. Et sur son lit d’hôpital, il l’est encore, alors que lui-même désapprouvait ces thèses.

50 commentaires
En pied de l'article.

Au nom du dialogue avec tous l’évêque de Fréjus-Toulon avait offert une tribune à la candidate du Front National dans la région PACA, mais sans inviter ses concurrents… Ce qui témoigne, à tout le moins, d’une dissymétrie dans la disputatio, mais aussi sans doute d’une influence croissante de la pensée lepéniste dans la société… et dans l’Eglise. Certes, l’initiative de Mgr Rey n’a rien d’étonnant. Cela fait longtemps qu’il flirte avec l’intégrisme. Que les organisateurs aient pu s’étonner de l’emballement médiatique laisse perplexe : s’ils avaient vraiment voulu un débat serein, ils auraient fait intervenir un expert du FN. Cela aurait suffi ! Mais la visée n’était sans doute pas seulement de dialoguer.

Plus inquiétante encore, peut-être, est la position que les évêques de la province de Lyon ont prise sur la situation de Vincent Lambert. Nous étions habitués aux barbarinades, mais là, ce sont tous les évêques de la région que le cardinal Barbarin a entraîné pour soutenir la mère de Vincent dont on connaît désormais les liens avec la mouvance intégriste (cf. notre article ci-dessous). Dieu merci le reste de l’épiscopat n’a pas suivi. Sans doute avait-il en mémoire les dégâts causés par un soutien, aussi inconditionnel qu’inconscient, au début de la manif pour tous ! Mgr Barbarin, comme Mgr Aillet, fait dans le paralogisme. « Que ceux qui ont à en juger, proclame Mgr de Lyon et ses suffragants, sachent que derrière la personne de Vincent Lambert, c’est le symbole de la vie la plus fragile qui est en jeu pour l’avenir de notre société. » Certes, la défense du plus petit ne supporte pas d’exception, et on aimerait que beaucoup s’en souviennent pour accueillir les réfugiés, mais faire de Vincent Lambert un symbole, c’est l’instrumentaliser au service d’une idéologie, à mille lieues de l’humble discernement qui eût été nécessaire face à la complexité de la situation. Humilité dont fait preuve Mgr d’Ornellas, en charge de ces questions au sein de la Conférence des évêques. Il est aussi surprenant qu’un cardinal, qui était en tête des manifs pour tous, fasse aussi peu cas de l’épouse de Vincent. Mais on sait que ce qui intéresse Messeigneurs Aillet et Barbarin, c’est la défense d’un ordre de valeurs très prisé par les intégristes et le Front National en qui ils trouvent des alliés objectifs. Ordre de valeurs dont il reste à prouver qu’il est fondé sur l’itinéraire du Christ ! Nous vous proposons dans ce numéro (cf. page 16) d’écouter une autre voix que celles de ces évêques du PAF, celle d’Emmanuel Mounier, philosophe trop méconnu, qui nous invite à réfléchir autrement, pour sortir l’Eglise et le monde de son emprisonnement dans l’idéologie bourgeoise… A bon entendeur… Découvrez l’ensemble de notre article en téléchargeant Golias Hebdo n° 403 : http://golias-editions.fr/article5351.html

50 commentaires
Affaire Lambert : les intégristes à la manœuvre 25 octobre 2015 15:29, par diane

Dans « cette affaire » il n’y a pas que les intégristes à la manœuvre.
C’est « famille chrétienne » qui, sans scrupule, à posté la vidéo de ce pauvre garçon.
Derrière ce journal, il y a les diverses obédiences du renouveau, Ichtus, le long fleuve tranquille réveillé lors de la Manif pour Tous et donc de l’argent : l’argent de ma famille, de mes amis.
Ces familles « bien-pensantes » bien sous tous rapports pour qui la progéniture a vocation à perpétrer une famille porteuse de leurs valeurs. La foi catholique c’est comme un drapeau que l’on se transmet avec pour beaucoup les armoiries.
Pour ces personnes l’individu n’existe pas,et ils n’en ont pas conscience.
.
Pour faire vivre la Manif pour tous ils ont utilisé à fond la naïve Frigide Barjot son bagout, son carnet d’adresse, ses entrées médiatiques. Mais elle ne fait pas partie de la famille, elle n’en a aucun code. Jetée, balayée pour y mettre au plus vite l’une des leurs.
Vincent n’est qu’une nouvelle marionnette. Qu’importe qu’il les ait quitté ce dont sa femme, sa famille, ses amis témoignent. Qu’importe son « je » il n’existe pas. Ses choix validés par la justice ne peuvent primer sur des valeurs que ces gens vivent comme « la Vérité universelle » qui s’impose à tous.
.
Monseigneur 64 qui sait tout, connaît tout n’hésite pas à écrire, au cœur d’un discours très politique : « Faut-il rappeler une fois encore que Vincent Lambert n’est ni en fin de vie, ni l’objet de soins disproportionnés, et qu’il n’est pas dans un état végétatif ? ».
Amen
http://diocese64.org/actualites/item/871-communique-de-mgr-aillet-la-france-les-chretiens-d-orient-et-vincent-lambert?option=com_k2&tmpl=component&print=1
.
Je suis persuadée que si Vincent avait laissé des directives écrites elles seraient contestées avec des arguments de forme, de manipulations…

repondre message

Affaire Lambert : les intégristes à la manœuvre 23 octobre 2015 15:56, par Pascal Landa, President aavivre ... sa fin de vie

Une amie enseignante religieuse catholique que je viens d’accompagner en Suisse pour une mort paisible et respectueuse de sa volonté de ne plus souffrir, de ne plus être progressivement dégradée, enfin de rester humaine jusqu’au bout ... me disait :
" Pascal, tu sais que depuis que j’ai pris ma décision il y a un an, j’en ai beaucoup parlé avec mes amis, notamment catholiques. Certains comprennent ma démarche, d’autres ont eu besoin de temps pour enfin se poser des questions. J’ai l’impression que même dans ma démarche en fin de vie j’ai contribué un peu à ce que beaucoup évoluent dans leur relation avec leur mort. J’en suis contente"
et
" tu sais Pascal, le Christ lui a donné sa vie pour tenter de sauver l’humanité. C’est donc bien une décision de terminer sa vie face à l’incompréhension de son époque et ceci pour tenter d’agir en faveur de tous. Comment l’église peut condamné ceux qui veulent terminer leur vie eux aussi. Eux pour des raisons à la fois personnelles, mais aussi pour ne pas faire souffrir inutilement leur entourage, faire supporter à la société leur vie qui n’a plus de sens ni pour eux, ni pour la société ? Le Christ lui ne condamne jamais celui qui a fait un choix personnel dans sa vie, ni Marie Madeleine, ni tous les autres auxquels il a pardonné leur lâcheté, leurs fautes envers autrui. Alors pourquoi un chrétien digne de ce nom condamnerait celui qui en toute lucidité décide de partir avec ou sans l’aide d’une personne bienveillante ?"
Voilà les paroles d’une femme qui atteinte d’une maladie incurable, avec des phases de dégradations et de rémissions partielles, a décidé, quand la balance n’était plus du coté d’une vie acceptable, d’organiser son départ et un an après est partie en toute quiétude, heureuse d’avoir vécue une vie pleine.

Je vous laisse avec votre conscience. Nous chez AAVIVRE ... sa fin de vie, nous accompagnons ceux qui ont besoin de mieux comprendre, mieux préparer légalement, mieux vivre leur fin de vie ... et tentons de faire passer une législation non pas d’euthanasie (vouée à l’échec) mais une législation de liberté tant pour chacun d’entre nous que pour le soignant qui doit "être libre de sa prescription" comme le dit le code déontologique qui n’est pas respecté. Ceci, pourvu qu’il suive un protocol garantissant les droits du patient et la transparence. Aujourd’hui 30 000 personnes par an sont "terminées" sans que l’on demande leur avis. Souvent heureusement par compassion, mais dans l’hypocrisie et surtout le secret qui permet tous les abus.
Nous souhaiterions que chacun vive dans l’assurance qu’il peut vivre aussi longtemps qu’il le souhaite, sachant que le jour ou il dira STOP, un soignant sera capable de l’ accompagner vers une mort paisible et non pas un enfer medical ou souffrance et agonie servent les intérêts financiers de quelques uns.

Voir en ligne : Directives anticipées

repondre message

Affaire Lambert : les intégristes à la manœuvre 22 octobre 2015 16:53, par GOLIAS - modérateur

Deux messages ne comportant ni pseudo, ni adresse mail...

Le 1er commençant par ces mots : " Il ne me semble pas si stupide que l’apprentissage du latin qui ne sert plus ni à la communication,… "

Le second : " Je trouve qu’il est particulièrement répugnant de votre part de vous attaquer… "

En conséquence ces deux messages ne seront donc pas validés, de plus, nous tenons à préciser que ce forum demande que les messages respectent les lecteurs et fassent preuve de modération dans leur propos... Merci !

L’équipe des modérateurs.

repondre message

Affaire Lambert : les intégristes à la manœuvre 21 octobre 2015 19:42, par pons

Concernant le cas de Mr Lambert dont l’état semble ne plus être que végétatif ,je me permet de suggérer en tant que chrétien d’adopter une position la plus charitable possible . Il s’agit d’une personne encore jeune dont un certain nombre d’organes sont en parfait état de fonctionnement . Déclaré dans un état de quasi mort cérébrale donc irréversible ne serait -il pas préférable pour lui , pour la dignité de sa personne , pour le don de soi a l’image de l’agapé du Christ pour le monde , de faire vocation de son corps pour aider d’autres humains à surmonter leur souffrance ou même à guérir grâce au don de sa vie . Bien des vies pourraient être soulagées grâce aux partie de lui encore valides . Je suis sûr que ses proches chrétiens seraient en partie consolés de savoir que par lui des vies sont sauvées . N’est-ce pas la vocation propre de chaque chrétien de donner sa vie à ’image du Christ ?

repondre message

Affaire Lambert : le lien en plus 20 octobre 2015 23:19, par Françoise

Histoire d’en rajouter une couche, d’intégrisme, Viviane Lambert se fait depuis quelques mois aider juridiquement et médiatiquement par devinez qui ?
Isabelle Muller, opusienne fondatrice d’un lycée opusien de filles à Courbevoie (les Vignes), liée à la Fondation Lejeune.
Ce qui est une info intéressante puisqu’elle montre les liens étroits qui existent entre les intégristes de Civitas, la FSSPX et l’Opus Dei.
Si le lien n’était jusqu’à présent pas franchement évident (même si on avait vu des rapprochement via la Manif Pour Tous et le Printemps Français), là, il ne fait plus aucun doute.

http://www.20minutes.fr/societe/1652327-20150716-mere-vincent-lambert-fait-desormais-conseiller-proche-opus-dei

repondre message

Affaire Lambert : les intégristes à la manœuvre 19 octobre 2015 06:12, par Noëlle

C’est pas pour dire, mais le primat continue à nous em..... sévère !!
On se souvient de ses éructations haineuses, hallucinantes même de violence imbécile (je sais... pléonasme), à l’époque des"manip pour tous".
Dans cette tragique affaire de Vincent Lambert, il y a bien plus d’Humanité et d’amour chez son épouse et la plus grande partie de sa famille que chez cette mère intégriste qui, semble-t-il, refuse à son fils de "partir" enfin. Le père a l’air de suivre... Cette femme ne sait donc pas que personne n’appartient à personne ?
Et de quoi se mêlent ces prélats ?? Que savent-ils de "la vie ordinaire", eux qui sont passés de l’adolescence au séminaire à une "vie" à côté de la plaque où ils prétendent dire aux autres comment il faudrait -ou pas- vivre. Désolée, c’est un peu confus... Je suis juste indignée !!

repondre message

Affaire Lambert : les intégristes à la manœuvre 17 octobre 2015 14:42, par MCH

Le lobby intégriste est plus puissant qu’il n’y paraît. Qui finance ces campagnes, qui paie les avocats, le détective privé qui a scandaleusement espionné Rachel, l’épouse de Vincent Lambert ? C’est vraiment moche cette histoire. Et j’ai l’impression que Viviane Lambert, la mère, est elle-même utilisée par ce lobby. La théorie du Dr Kariger est que l’acharnement actuellement de Viviane vient d’un sentiment de culpabilité parce qu’elle n’a pas su protéger Vincent quand il a subi des agressions pédophiles chez les intégristes. C’est documenté dans son livre Ma vérité sur l’affaire Vincent Lambert (Bayard) et sur le site http://www.stop-pedos-trad.is/wp/index.php/2015/09/10/affaire-lambert-un-aspect-meconnu-vincent-lambert-victime-de-pedophilie-dans-la-fsspx/ et ça tient la route psychologiqument parlant. Ils peuvent êtres fiers les intégristes. Après avoir maltraité Vincent et lui avoir bourré le crâne, ils viennent encore le harceler sur son lit d’hôpital alors qu’il avait renié et fui ce milieu sectaire.

repondre message

Affaire Lambert : les intégristes à la manœuvre 17 octobre 2015 13:16, par Alain

Si vous suivez le 2ème procès du docteur Bonnemaison (affaire de "Bayonne"), vous constaterez une fois de plus combien ces questions sont difficiles, et qu’en particulier aucune loi, même morale, ne suffit à éclairer des situations individuelles très complexes.

On ne peut qu’espérer ne pas être mis dans cette difficulté, et avoir de l’empathie respectueuse pour ceux qui y ont été confrontés, sans jugement.

Dans l’affaire Vincent L., je pense que la famille croit qu’il est encore vivant, alors que pour ses médecins, sa femme, et bien d’autres, il est déjà mort. Et ce mort est effectivement instrumentalisé par les intégroïdes d’une façon particulièrement indécente, notamment celui que vous citez, Barbarin de Barascon.

Ils s’y sont pris de telle façon qu’il n’y a plus désormais de solution humaine, il n’y en aura que judiciaire, dans des années, laissant de toutes façons une des deux parties profondément blessée.

Comme je suis las de devoir expliquer tout cela à mon entourage, du genre "un papa-une maman", j’attaque en biais, en leur demandant si Barbarin aurait soutenu un mort qui s’appellerait Mohammed et qui serait à la CMU (bien sûr venu en France pour nous envahir, toucher nos allocs, et fomenter des attentats).

repondre message

Affaire Lambert : les intégristes à la manœuvre 16 octobre 2015 14:39, par Noëlle

Cette affaire dérange à un point tel que beaucoup oublient QUI est au centre de ce débat qui n’aurait jamais dû exister.
D’un côté, un accidenté qui a eu la "malchance" de ne pas mourir d’emblée. Maintenu depuis des années dans une non-vie alors qu’il aurait émit le souhait de ne jamais, le cas échéant, être laissé dans cet état. Je me souviens de Dominique Bauby, mais c’est une autre histoire.
D’un autre, des parents oublieux qui soudain se réveillent car... Oh my God... ne tuez pas notre enfant dont on ne s’étaient pas soucié depuis des années.
D’un autre côté enfin, une épouse attentive et aimante, un neveu respectueux, quelques frères et soeurs désarmés, cassés devant tant de douleur...
Vraiment, ça suffit !!!!
Que ces évêques, dont l’inénarrable Barbarin se taisent !! Ils ne savent même pas de quoi ils parlent. Ni vous ni moi non plus d’ailleurs, tant qu’on ne se trouve pas dans un tel cas. Mais nous sommes plus sensibles, me semble, à l’humanité ordinaire et au respect de la vie, et de la mort. .
Il y eut Marie Humbert qui offrit à son fils Vincent le plus bel amour possible en faisant en sorte qu’il meure, aidée par un médecin, comme il le demandait.
Il y a les parents de Vincent Lambert qui s’appuient sur une soi-disant foi mortifère et qui ne permettent pas à leur enfant de partir "en paix".
Pourtant, personne n’appartient à personne.
Désolée. Je n’ai plus de mots.

repondre message

Affaire Lambert : les intégristes à la manœuvre 16 octobre 2015 13:21, par Françoise

Bonjour Gino

L’instrumentalisation de l’enfant handicapé ou dans le coma est régulière chez les intégristes catholiques. C’est une façon pour eux de rentabiliser leur môme tout en attirant l’attention sur eux et leurs idéologies, même si c’est extrêmement choquant.
On retrouve ce principe dans l’ensemble des intégrismes religieux. L’enfant n’est plus un enfant mais une forme de concentré idéologique mis en spectacle pour magnifier les idéologies religieuses familiales. A partir de là, l’univers est de fait toxique, la manipulation et les abus omniprésents.

Il y a quelques années, un très bon film ciné, mais relativement confidentiel, dispo en dvd, traitait de ce sujet : Chemin de Croix. Le réalisateur qui est passé par l’intégrisme catholique durant sa jeunesse a voulu d’une certaine façon témoigner de l’instrumentalisation faite sur les enfants.
Je vous mets un article qui en parle. Je pense qu’une fois visionné, vous aurez compris encore mieux le système dans lequel Vincent Lambert baigne.

http://www.telerama.fr/cinema/le-film-chemin-de-croix-veut-parler-avec-sincerite-et-justesse-des-chretiens-integristes,118413.php

Et que différents évêques plongent à coeur perdu dedans, ce n’est que logique dans la mesure où ce qu’ils recherchent au travers de cette affaire, c’est une exposition médiatique de leurs personnes. Pour eux, exister médiatiquement au travers de cette affaire est primordial. C’est une façon d’exercer un pouvoir dont ils sont avides, de par un énorme narcissisme.

repondre message

Affaire Lambert : les intégristes à la manœuvre 16 octobre 2015 10:58, par nanou

Hélas, ces mêmes "monseigneurs", bien au chaud dans leur palais épiscopal, sont bien silencieux, moins empressés de tendre la main aux réfugiés et d’écouter leur détresse, et pourtant, eux sont bien VIVANTS ! Ces mitrés n’arrivent pas à la base de la cheville du Père Jacques Gaillot qui pourrait les évangéliser !

repondre message

Affaire Lambert : les intégristes à la manœuvre 16 octobre 2015 03:01, par anne marie

cet église là m’écœure profondément je l’ai quitté definitement je serai enterré civilement et c’est tant mieux

repondre message

Bonsoir Gino Hoel. 15 octobre 2015 23:59, par Agnès GOUINGUENET

- 
Cela veut dire quoi "une idéologie bourgeoise" ? Je vous taquine mais vous le méritez un peu :)
- 
Tout médecin se fait minuscule devant la mort, en particulier devant celle d’autrui.
- 
La Fac enseigne à soulager les souffrances, voire les guérir. Mais la mort comme moyen (Ô combien radical) de supprimer la souffrance, ça ne s’apprend pas à la Fac.
- 
Personne ne sait si Vincent Lambert souffre ou non, car il ne peut plus l’exprimer.
- 
Il est là, le problème.
- 
D’autant que, désormais (et c’est très bien), en France, on peut mettre les agonisants dans le coma, pour leur éviter de souffrir, le temps que leur coeur s’arrête.
- 
Faut-il arrêter d’arroser une plante car elle ne nous plaît plus ?
- 
Concernant le cas Vincent Lambert, la famille ne devrait plus avoir son mot à dire tellement elle instrumentalise ce pauvre handicapé.
- 
Un peu de décence, et surtout de silence recueilli ; c’est exactement ce à quoi j’aspirais quand Jean-Paul II est mort. A de la dignité grave, à de l’absence d’hystérie collective.
- 
A bientôt.
- 
Agnès G.

Voir en ligne : http://blogs.mediapart.fr/blog/agne...

repondre message

| © Le site officiel de GOLIAS pour les informations d’actualité 2009-2017 | Fait avec : SPIP et Thélia plugin thelia |

| Courriel à la Rédaction | RSS RSS | Adresses Postale et bancaire | Mentions légales | à propos de Golias |

article jeune