Parution : 3 février 2016
Appel à la démission de Mgr Marc Aillet (Bayonne)

Voir aussi notre dossier paru dans GOLIAS MAGAZINE n°157 d’août 2014
Croyants et non-croyants, chrétiens et non-chrétiens, nous sommes révoltés par les différentes actions menées par l’évêque de Bayonne-Lescar et Oloron depuis 2008, Mgr Marc Aillet. Dernier exemple en date, en plein état d’urgence, ce tweet du 12 janvier dernier, un an après les attentats contre Charlie-Hebdo et l’Hyper Casher : « L’Etat prétend protéger les citoyens contre Daech et s’engage dans une campagne pro-IVG condamnant des innocents à la violence : illisible ! »

574 commentaires
En pied de l'article.

Différentes personnalités gouvernementales et nationales ont exprimé à juste titre leur indignation à la lecture de cette infâme et irresponsable assertion, source de confusion en assimilant la politique du Gouvernement français s’agissant de l’IVG et les actes indicibles perpétrés par le Groupe Etat islamique. Alors que quantité de nos compatriotes portent un regard plus que méfiant sur les croyants, il nous semble – en tant que catholiques, chrétiens, croyants et athées responsables – dangereux, en cette période plus que troublée et à cause de ses sorties scandaleuses, de laisser plus longtemps Mgr Marc Aillet à la tête du diocèse de Bayonne-Lescar et Oloron, lequel couvre le département des Pyrénées-Atlantiques (670.000 habitants, 570.000 catholiques).

En outre, sur le plan catholique, et alors que l’exige son devoir épiscopal (Vatican II, Décret Christus Dominus, sur La charge pastorale des évêques dans l’Eglise, chapitre Ier, ‘Rôle des évêques à l’égard de l’Eglise universelle’, n° 6), Mgr Marc Aillet rompt l’unité non seulement avec les autres évêques de l’Eglise universelle – loin de partager ces points de vue particuliers – mais surtout avec la grande majorité des catholiques de France, contrevenant ainsi aux articles 208-223 du Code de Droit canonique, sur les Obligations et droits de tous les fidèles. Un évêque, en effet, ne peut agir pour son propre compte, il doit « empester l’odeur de ses brebis », dixit le pape François. Or, Marc Aillet n’est et n’a jamais été sur cette ligne, son épiscopat le prouve.

Alors que nous vivons des temps incertains en raison du fait religieux interprété de façon nauséabonde par des groupes extrémistes, à cause de ces manquements multiples au droit de l’Eglise et à l’Evangile de Jésus-Christ – sur lequel repose l’Eglise catholique et à l’origine de notre devise nationale « Liberté-Egalité-Fraternité », auquel, nous catholiques, chrétiens, croyants et athées responsables, sommes très attachés –, nous demandons au pape François ; au cardinal-préfet de la Congrégation pour les évêques, Mgr Marc Ouellet ; au nonce apostolique en France, Mgr Luigi Ventura ; et au président de la Conférence des évêques de France, Mgr Georges Pontier, archevêque de Marseille, de prendre leurs responsabilités comme nous le faisons aujourd’hui et donc démettre Marc Aillet de sa charge épiscopale.

En cette Année sainte de la Miséricorde et parce qu’« aucune condition humaine ne peut constituer un motif d’exclusion du cœur du Père » (Angélus du pape François, 31/01/16), nous demandons fraternellement à l’évêque de Rome – primer inter pares et garant de l’unité du collège épiscopal et des catholiques –, ainsi qu’aux prélats qui devront juger de ses injures aux droits de l’Homme et au droit ecclésial de lui conférer le statut d’évêque émérite, comme cela se fait déjà pour les évêques ayant protégé, par exemple, des actes pédophiles perpétrés par des clercs. Un précédent existe : le cardinal-archevêque de Lyon, Mgr Barbarin, après les attentats du 13 novembre 2015, démit de ses fonctions un prêtre officiant dans son diocèse, lequel avait prêché que victimes et bourreaux du Bataclan étaient – de toute façon – des suppôts de Satan… Reclus dans une abbaye, le primat des Gaules lui a imposé le silence.

Enfin, nous demandons au pape François d’accélérer les réformes, notamment celles concernant les nominations épiscopales en instaurant davantage de concertation car « il faut promouvoir, à tous les niveaux de la vie ecclésiale, la juste synodalité » (discours du pape François à la Congrégation pour la Doctrine de la foi, 29/01/16). L’exemple de l’évêque de Bayonne-Lescar et Oloron montre crûment les carences d’un système plus que déficient et qui nuit, à force, à la vie de l’Eglise, à son écho dans nos sociétés. Ainsi, les laïcs – chrétiens et non-chrétiens – ne peuvent plus ne pas être associés aux nominations épiscopales puisqu’un évêque n’est pas seulement le pasteur des catholiques mais aussi celui de tous les non-catholiques qui vivent sur son territoire et au-delà. A ce titre, il doit leur ressembler. Nous exhortons donc Rome de nous donner, enfin en France, des évêques qui nous ressemblent.

Signez cet appel sur http://www.mesopinions.com/petition/politique/demission-mgr-aillet/18039
Partagez autour de vous !

574 commentaires
Appel à la démission de Mgr Marc Aillet (Bayonne) 5 avril 2016 21:54, par olivier

Je suis tombé par hasard sur votre site et viens de prendre connaissance de votre forum...je suis sidéré par ce que je lis...quelle tristesse de voir une telle haine. Qui etes vous tous pour appeler à la démission un homme auquel vous attribuez le péché de défendre la vie ? quel délit a-t-il été commis ? quelle prétention de faire un tel appel, quel manque de discernement, quel manque de respect pour la vie. C’est abject.

repondre message

Appel à la démission de Mgr Marc Aillet (Bayonne) 28 mars 2016 16:21, par Albert

Article infâme d’un site infâme

Voir en ligne : Appel à la démission de Mgr Marc Aillet (Bayonne)

repondre message

Appel à la démission de Mgr Marc Aillet (Bayonne) 13 mars 2016 11:12, par Emanuel

Et celle-là vous l’avez lue ???**

http://diocese64.org/actualites/item/1025-lettre-de-mgr-aillet-aux-catholiques-du-diocese-du-9-mars-2016

Pour faire simple :
Je suis une blanche colombe attaquée par des crapauds
Les médias sont des sadiques qui s’attaquent aux chrétiens
Les français sont des c... qui n’ont rien compris...

repondre message

Appel à la démission de Mgr Marc Aillet (Bayonne) 26 février 2016 13:50, par de germiny

Mgr Aillet est un homme bon, un homme de bien. Bien sûr son ministère le porte à dire la vérité, ce qui signifie qu’il n’enfourche pas la langue de bois de Golias qui court systématiquement derrière les raccourcis médias en vue ou bien les procès en sorcellerie de l’extrême gauche.
En fait Golias a ceci de commun avec l’extrême droite : vous remplacez race par classe et vous obtenez grosso modo le même discours.
Ci dessous le pape encourage Mgr Aillet avec les séminaristes.

http://diocese64.org/actualites/item/1010-nos-seminaristes-et-notre-eveque-en-pelerinage-a-rome-ont-rencontre-longuement-le-pape-francois-des-echanges-sous-le-signe-de-l-esperance

repondre message

Appel à la démission de Mgr Marc Aillet (Bayonne) 24 février 2016 21:08, par Michel Testu

Mesdames,
Messieurs,

quelle importance vous accordez-vous pour demander à un évêque qu’il présente sa démission au Pape ?
Que savez-vous de Mgr Aillet ? Pour habiter Bayonne, j’ai eu la chance d’assister à plusieurs messes qu’il célébrait. Il est un homme empli d’amour et conduit par les paroles du Christ. Comment un humain, qui plus est catholique, ne peut-il pas être profondément indigné par un crime commis sur un enfant à naitre ?
Il est vrai qu’accepter de quelqu’un tienne un discours différent de la pensée unique est, en France au début du XXIème siècle, un épouvantable crime !
Dans un passé, heureusement révolu !, certains évêques ont pris des positions politiques très marquées "communiste" ; je ne me souviens pas que quiconque (surtout pas des journalistes !!) ait appelé à ce qu’ils présentent leur démission.

Bien à vous

repondre message

Appel à la démission de Mgr Marc Aillet (Bayonne) 18 février 2016 15:18, par salavert anne

Je suis en accord avec Mgr Aillet
Un embryon étant un "homme"" en puissance
Que penser d’une mère qui tue son propre enfant ?
Oui l’avortement peut être assimilé à un acte terroriste .

repondre message

Comme Valim renvoie vers Wikipédia en certaines occasions je donne un lien vers un article ayant pour titre : " Affaire des enfants volés du franquisme ".
Il y est écrit :" Ces enfants sont ensuite pris en charge par une institution catholique, qui leur inculque une idéologie en tout point opposée à celle de leurs parents. Très souvent, d’ailleurs, ces derniers perdent leur trace.".
Ce Valim va certainement écrire qu’on ne peut croire tout ce qui est sur Wiki tout comme il qualifiait de mensongers les précédents liens qui ont été donnés précédemment ...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_des_enfants_vol%C3%A9s_du_franquisme

repondre message

cette eglise est hypocrite et lache et criminelle 15 février 2016 22:32, par anne marie

voir cela on n’a laisse des enfants se faire agresser c’est IGNOBLE
http://www.veritegroupesaintluc.fr/les-faits/les-témoignages/

repondre message

Appel à la démission de Mgr Marc Aillet (Bayonne) 15 février 2016 10:33, par marie

je me pose une question récurrente si quelqu’un peut éclairer ma lanterne, je lis et j’entends des commentaires parler de crimes lorsque qu’il s’agit d’IVG, quand est-t-il de la GPA techniquement il y a plusieurs embryons.
Les adjectifs qualificatifs sont-t-ils du même ordre, n’est-ce pas refuser la volonté de Dieu ? petite question de carême

repondre message

Appel à la démission de Mgr Marc Aillet (Bayonne) 14 février 2016 19:46, par marie

Le CHRIST n’a t-il pas accepté la loi des hommes en mourant sur la croix.

N’oublions pas que simone Veil a voulu venir en aide aux femmes en détresse et éviter la mort pour elles.

Jésus a toujours respecté les hommes mais a parlé durement aux ..... HYPOCRITES qui culpabilisent ceux qui ne pensent pas comme eux.
Heureusement que DIEU est miséricordieux et qu’il comprend et qu’il est attentif à toute souffrance, et qu’il ne juge personne.
Mgr Aillet veut trop changer les choses en imposant,sa façon de voir.J’ajoute sans respecter les chrétiens du diocèse.
Ce serait bien si le pasteur s’occupait de la santé de ses brebis.
Guérissez les malades et faites des disciples.........Seul l’AMOUR restera éternellement

repondre message

Appel au soutien de Mgr Marc Aillet (Bayonne) 14 février 2016 17:59, par Azuly

Quel état ou se trouve l’Eglise ? L’avortement est contraire a la vie et c’est aussi vrai que la classe politique actuelle est soumise a l’ordre mondiale ! La voix de la France, protectrice des chretiens d’Orient, n’est pas comprise et a juste titre, car elle reviens de maniere claire que la France est du coté de ces "opposants modérés" qui sont dans alliances avec El Nosra et EI ! Fabuis, ex ministre AE qui appel a illiminé le president Syrien ou qui affirme qu’El Nosra (Al Qaida) fait du bon boulot !

repondre message

Appel à la démission de Mgr Marc Aillet (Bayonne) 14 février 2016 13:09, par GOLIAS - modérateur

la personne dont le message commence par ces mots :

Daesh tue des innocents. Le gouvernement français légalise la tuerie d’innocents par l’avortement,...

doit savoir que nous ne validons que les messages accompagnés d’une adresse e-mail valide... en l’absence ces messages sont rejetés .

L’équipe des modérateurs.

repondre message

le vatican et françois le trompeur seront desavoues 13 février 2016 22:59, par anne marie

honte a toute cette clique complice de crime envers les enfants honte a ces prêtres honte a cette religion honte au pape françois les masques tombent
l’annee de la misericorde une vaste rigolade pour les brebis bien naives le vatican cette hommerie trompeuse
ils ont besoin de saints pour faire oublier leur crasse bassesse

repondre message

Pédophilie du nouveau , enfin presque 13 février 2016 03:24, par eliane

Je viens de découvrir un article de Médiapart dont voici le début :
- 
Pour le Vatican, ses évêques n’ont pas à prévenir la police en cas d’acte pédophile
12 février 2016 | Par La rédaction de Mediapart

Les règles en vigueur du Vatican concernant les actes de pédophilie au sein de l’Eglise sont claires : ses évêques n’ont « pas nécessairement » l’obligation de prévenir les autorités judiciaires. Ils peuvent simplement régler cela en interne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Selon les règles en vigueur du Vatican, ses évêques n’ont « pas nécessairement » l’obligation de prévenir les autorités judiciaires des actes pédophiles. Ils peuvent simplement régler cela en interne. Ces indications sont mentionnées dans un document destiné aux nouvelles recrues, et récemment publié par le Vatican, remarque The Guardian. D’après ce texte, le seul devoir des évêques est, outre se tenir au courant des lois locales, d’informer leur hiérarchie et l’Eglise des accusations portées.
- 
Comme je ne suis plus abonnée je ne puis donc lire que les titres du journal et quelques paragraphes du début des articles dont copie est faite ci-dessus .
Par contre les personnes qui ne sont pas abonnées peuvent lire la totalité des articles du CLUB en cliquant sur "club" en haut a droite dans le triangle bleu .

Pour trouver cet article il faut un peu descendre et on voit le titre dans la revue du web : carré mauve ,et on clique dessus .

Ci-dessous donc le lien pour médiapart et aussi celui pour the Guardian que j’ai pu lire en français . J’y ai rajouté aussi un lien vers Témoignage Chrétien .
On peut donc y voir que l’instruction Crimen Sollicitationnis de 1962 demandant à la hiérarchie de protéger les prélats coupables de pédophilie est toujours d’actualité malgré les mises en garde de l’ ONU .
Il est certain que certaines personnes vont encore écrire que c’est un " bobard " et que je ne suis pas assez " Miséricordieuse " ...
Mais comme j’ai croisé il y a longtemps 3 victimes , qu’il y a quelques années seulement j’ai eu connaissance de l’instruction Crimen Sllicitationnis et que je vois qu’on demande encore aux nouveaux clercs de cacher ces crimes , je suis sidérée ...

https://www.mediapart.fr/journal/international/120216/pour-le-vatican-ses-eveques-nont-pas-prevenir-la-police-en-cas-dacte-pedophile

https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=http://www.theguardian.com/world/vatican&prev=search

http://temoignagechretien.fr/articles/editorial/pedophilie-et-vatican-rendre-lonu-ce-qui-appartient-lonu

repondre message

Spotlight" : A voir 12 février 2016 19:30, par Diane

Bonsoir, J’y suis allée hier. C’est chez moi la dernière semaine de projection.
J’en suis ressortie émue. Ce n’est pas un film « polémique » dans le sens qu’il n’y a pas de volonté d’attaquer l’Eglise. Il y a un constat de faits duquel chacun tire ses conclusions .

repondre message

Appel à la démission de Mgr Marc Aillet (Bayonne) 12 février 2016 18:17, par SEGURA Daniel

Je ne suis pas catho, j’ai toujours voté à gauche et j’étais laïque jusqu’à ces dernières années, mais que signifie "être laïque" depuis que la bande à Hollande prêche une "laïcité sectaire et anti catholique" dans laquelle je ne me retrouve pas, pas plus que dans une "gauche" ultra libérale. Et le pire de tout c’est la nommination de Jean Michel BAÏLET au poste de ministre ("le veau sous la mère" comme le surnommaient les Toulousains !) Sachez que ce cher Monsieur a profité de son poste de secrétaire d’état sous la présidence de François MITTERAND pour supprimer le monopole municipal des services funéraires afin de donner en pâture aux "pompes funèbres multinationales" des milliers de familles de conditions modestes qui se voient contraintes de s’endetter pour enterrer leurs morts ! Celà est beaucoup plus grave à mon humble avis, que des propos d’un religieux interprétés tendancieusement pour faire polémique.

repondre message

Appel à la démission de Mgr Marc Aillet (Bayonne) 11 février 2016 22:05, par Marquette

Je ne prends pas Goliat pour une institution chrétienne mais comme un groupe de déviants diaboliques ne cherchant qu’à détruire. J/M

repondre message

Appel à la démission de Mgr Marc Aillet (Bayonne) 10 février 2016 21:25, par marcpaitier

Mgr Aillet ne fait que son devoir d’évêque en rappelant l’extrême gravité de l’avortement. Voila ce que disait Mère Teresa, béatifiée par l’Eglise et bientôt canonisée :
"Le plus grand destructeur de la paix, aujourd’hui, est le crime commis contre l’innocent enfant à naître. Si une mère peut tuer son propre enfant, dans son propre sein, qu’est-ce qui nous empêche, à vous et à moi, de nous entretuer les uns les autres ?"
Il n’y a rien de plus grave que ce crime généralisée contre l’innocent. Comment pouvez-vous, vous présenter cpmme catholique et tenir des positions aussi contraire à l’Evangile et à la charité ?
Marc Paitier

repondre message

OU MÈNE LE DÉNI DE RÉALITÉS : UN EXEMPLE 10 février 2016 15:39, par Diane

En recherche de travail, une annonce de Famille Chrétienne avait retenue toute mon attention.
« Responsable d’un foyer d’accueil pour mères célibataires » à La Roche-sur-Yon. Projet d’une association catholique anti avortement soutenue par le conseil général de Vendée via Monsieur De Villiers.
Que de garanties pour moi !
.
Ma candidature fût, bien sûr, retenue. Un premier entretien suivit de divers contacts pour un ultime rendez-vous.
J’y ai rencontré des personnes charmantes, très bien éduquées, pleines de bonne volonté, d’altruisme.
J’ai refusé de prendre cette responsabilité. Aujourd’hui, je dirais pour déni de réalités de la part de ces gentils catholiques « bien-pensants ».
.
. Lorsque j’ai abordé le sujet du risque de maltraitance de ces femmes vis-à-vis de leurs bébés. Le sujet à de suite été poliment évacué : une mère aime son enfant. A partir de ce postulat la notion de formation du personnel n’était pas une nécessité.
Les bénévoles, je ne m’opposais pas à la présence de bénévoles dans les locaux mais avec parcimonie, sous ma responsabilité. Leur présence ponctuelle devait venir d’un projet validé par l’équipe. Ceci posait aussi problème.
.
Mon refus ne les a pas pour autant interrogés.
.
Grâce à internet, j’ai découvert que mes doutes étaient tristement fondés.
.
http://www.liberation.fr/societe/2007/02/27/souillures-et-crucifix-a-la-maison-d-ariane_86066
.
http://www.leparisien.fr/faits-divers/le-directeur-d-un-foyer-anti-ivg-accuse-de-viols-aggraves-06-02-2005-2005679953.php
.
http://justice.cloppy.net/index.php/references/2008/09/01/maison-d-arianeanbsp-les-trop-beaux-cv-d
.
Vouloir imposer à l’autre SA VÉRITÉ, SA VISION du monde, SA CROYANCE amène à la maltraitance. Dans un premier temps, c’est ce qui est arrivé dans ce foyer durant des années.
.
Le déni des réalités à laissé le champ libre à un malade. C’est récurrent (béatitudes- Scouts à Lyon…Spotlight..)
.
Aucune personne formée, diplômée qui n’est pas sectaire peu accepter de travailler dans de telles conditions. Travailler dans le social, c’est laisser son foulard, sa kippa, sa croix, ses croyances à la porte de l’établissement. Seul l’accueilli peu avoir des certitudes, des croyances. Notre travail n’est pas de cloner l’autre mais de lui permettre d’être acteur de sa vie, de ses choix. Le garant, c’est la loi.
.
Au fond, Monsieur Aillet souhaite voir notre pays devenir l’Arabie Saoudite catho pour coloniser le monde……..
Il utilise les enfants à naître pour essayer de nous culpabiliser, de nous manipuler….

repondre message

Appel à la démission de Mgr Marc Aillet (Bayonne) 10 février 2016 08:33, par Dieutoutpuissant!!!

Quelle est la légitimité qui permet à un évêque de s’exprimer sur l’avortement ? Il n’est pas concerné et il n’a pas à porter de jugement sur cette question. C’est assez minable comme comportement.

repondre message

Des pays très catholiques en Europe 9 février 2016 23:07, par eliane

Pologne :
Le nouveau gouvernement est le cache-sexe de l’église .
tempsreel.nouvelobs.com/monde/20160126.OBS3439/droits-des-femmes-le-grand-bond-en-arriere-de-la-pologne.html
http://i2.wp.com/actuendessins.fr/wp-content/uploads/2016/02/droits-femmes-jm.jpg
Il est vrai que dans ce pays il y a beaucoup de prêtres exorcistes qui ont dù en chasser Satan .

Irlande :
Ce pays est un paradis ..................pour les prêtres pédophiles ,tandis que les mères célibataires sont envoyées au bagne et une partie de leurs enfants sont balancés en enfer dans des fosses communes .
Mais l’article d’Ouest-France suivant explique la ségrégation pratiquée par les écoles dites " catholiques " qui peuvent si elles le veulent refuser des enfants non baptisés alors que c’est l’état qui les financent .C’est comme si en France les écoles publiques refusaient les enfants baptisés ...

http://www.ouest-france.fr/monde/irlande-une-petition-contre-la-selection-religieuse-lecole-3789109

Espagne :
Petits rappels :
Un archevêque a récemment déclaré que si des femmes sont tuées par leur mari c’est parce qu’elles n’étaient pas assez obéissantes . C’est du même niveau " spirituel " que la déclaration de Mr Aillet ...
N’oublions pas les 200 à 300 000 enfants nouveaux nés qui ont été volés à leurs familles qui n’étaient pas assez " catholiques " dans la deuxième moitié du siècle passé . Peut être que le pape actuel demandera la Miséricorde pour de tels faits qui ont aussi eu lieu dans son pays .

Italie :
Bof , cela vaut il la peine d’en parler ? . Je risque de confondre la Mafia de ce pays avec celle du Vatican .

repondre message

Soutien à Mgr Aillet 9 février 2016 21:16, par Emmanuel

Dans ce pays où la liberté d’expression est tant invoquée, je me permets de soutenir publiquement Mgr Aillet, et le remercier pour sa lucidité et ses affirmations courageuses. Que les naifs qui croient que l’avortement est un droit fondamental s’en offusquent si ils le veulent. J’ai autant de révulsion pour les avorteurs que pour les terroristes. Devrais je nier mes propres émotions ?

repondre message

Appel à la REFLEXION ! 8 février 2016 23:16, par Eloi de Reynal

Mgr Aillet, dans son tweet, montre la contradiction entre le fait que l’état réprime fortement les actes de Daech, et le fait qu’il promeuve les avortements.
La seule chose politiquement incorrecte que cet évêque fait est donc de considérer les avortements comme aussi horribles que des attentats, c’est à dire comme des meurtres.
L’Église considère que le fœtus est, dès sa conception, un être humain à part entière, donc il n’y a STRICTEMENT aucune incohérence logique dans l’idée selon laquelle un avortement serait un meurtre. (Il y a déjà une plus grande incohérence dans le fait qu’un journal prétendument Catholique fasse signer une telle pétition).
D’ailleurs, on pourrait se poser la question du moment à partir duquel un fœtus devient "réellement" humain, et donc impossible à tuer. Mais la réponse dépend trop de ce qu’on entend par "humain" : en effet, si, par exemple, l’on considère qu’un humain doit être doté du libre arbitre, il pourrait être parfaitement chrétiennement correct de tuer ses semblables sous prétexte qu’on a pas la preuve qu’ils sont libres, et ne parlons pas des trisomiques ou des enfants en bas âge... Or, jusqu’à nouvel ordre, il est interdit de tuer.
Avec d’autres définitions du mot "humain", on pourrait arriver à d’autres absurdités logiques.
La seule possibilité logique s’offrant à nous a déjà été choisie par l’Église : Un foetus est vivant dès sa conception.

On peut donc considérer que l’idée selon laquelle l’avortement est un meurtre est la seule valable, aussi longtemps que le fait d’enlever volontairement la vie à un Homme est appelé "meurtre".
Et si on considère que les meurtres représentent tous la même horreur aux yeux de Dieu (le bon Dieu ne doit pas faire beaucoup de cas de l’intention qui anime l’assassin, Il doit surtout voir qu’une vie a été détruite par quelqu’un), alors les atrocités islamistes de Daech sont bien à placer sur le même plan que le plan pro-avortement du gouvernement.

repondre message

Appel à la démission de Mgr Marc Aillet (Bayonne) 8 février 2016 15:32, par santiago64

Mgr Aillet est parfaitement dans sa mission en dénonçant la contradiction de l’état français qui dénonce les CRIMES de Daech et en même temps encourage le CRIME d’avortement : 220 000 bébés par an ( des personnes humaines) assassinées depuis 40 ans soit près de 9 millions ! Un génocide + un crime contre la démographie.
Que je sache c’est la position de l’Église et du Pape, du Concile Vatican II que de condamner l’avortement :
" Tout ce qui s’oppose à la vie elle-même, comme toute espèce d’homicide, le génocide, l’avortement, l’euthanasie et même le suicide délibéré.... toutes ces pratiques et d’autres analogues sont, en vérité, infâmes" Gaudium et Spes Vatican II § 27.
Vous voulez exiler Mgr Aillet, soit, les ariens hérétiques firent de même avec les rares évêques restés catholiques pendant la crise où ils niaient la divinité de Jésus...Ces évêques furent tous canonisés, les ariens ont fait naufrage dans l’oubli et la démesure. Tel est le sort des révoltés contre la vérité.
Vous dressez la Miséricorde contre la Doctrine, c’est la manœuvre classique des dialecticiens pour diviser les Chrétiens entre soi-disant les pastoraux et les "intégristes". Savez vous combien de fois la Bible (Ancien & Nouveau Testament) emploie le mot "intégrité" ou "intègre" ? 32 fois !!
Et le Pape François dans l’encyclique Lumen Fidei :
" § 48 : « Étant donné qu’il n’y a qu’une seule foi, celle-ci doit être confessée dans toute sa pureté ET SON INTÉGRITÉ. C’est bien parce que tous les articles de foi sont reliés entre eux et ne font qu’un, qu’en nier un seul, même celui qui semblerait de moindre importance, revient à porter atteinte à tout l’ensemble."
Enfin vous exhortez Rome de " nous donner, enfin en France, des évêques qui nous ressemblent" et bien moi, catholique de base, je me contenterai surtout de ressembler à mon évêque, successeur des Apôtres. Ainsi je me réformerai, ce qui est plus conforme à la nécessaire humilité que de vouloir réformer l’Église, prétention où tous les hérétiques ont sombré dans la foi.

repondre message

Curieux cet acharnement de Golias contre une position en tout point similaire à celle de Simone Veil en 1974. Cette dernière, lors de la discussion générale du 26 novembre 1974 précédant l’examen de son projet de loi, soulignait que remettre l’entière décision à la femme et non à un tiers était un choix juste. Mais il fallait selon la ministre « diverses consultations qui doivent la conduire à mesurer toute la gravité de la décision qu’elle se propose de prendre » et qu’il s’agit d’une « tache de dissuasion et de conseil ». Il faut, poursuivait-elle, « faire prendre conscience à une femme de ce qu’il ne s’agit pas d’un acte normal ou banal, mais d’une décision grave qui ne peut être prise sans en avoir pesé les conséquences et qu’il convient d’éviter à tout prix ». La suppression du délai de réflexion enferme les femmes dans la logique avortive, en excluant toute possibilité. Voilà le vrai scandale !

repondre message

Appel à la démission de Mgr Marc Aillet (Bayonne) 8 février 2016 01:40, par poire

vous nous saoulez avec votre democratie qui est une ploutocratie

repondre message

Appel à la démission de Mgr Marc Aillet (Bayonne) 7 février 2016 17:03, par Michel

Hum... vous voulez des évêques qui nous ressembles ? Moi je veux des évêques, comme Mgr Aillet, qui se conforme au Christ, à son Eglise et nous répètent sans cesse le message de l’unique Vérité source de notre salut. Nous sommes sur terre pour quelques dizaines d’années pour nous préparer à cette union intime que nous aurons durant l’éternité avec notre Créateur. Alors merci aux évêques qui nous aident à aller au Ciel.

repondre message

Appel à la démission de Mgr Marc Aillet (Bayonne) 7 février 2016 14:34, par Margay

Golias qui cite le droit Canon et qui en appel au pape ... quel hypocrisie !

Dernière votre polémique stérile ce qui vous gêne c’est que l’Eglise et le Pape , hier comme aujourd’hui a toujours été fermement opposé à l’avortement qui supprime une vie humaine et fait du mal à la femme, au couple et à la société toute entière car il introduit le germe de la violence au cœur du mystère de la vie et au cœur du couple le tout avec l’encouragement de l’état qui non content de tolérer l’avortement comme un moindre mal (ce qu’il n’est pas) comme la loi Veil le prévoyait, en a fait maintenant un droit sans limite ( passage à 12 semaines, fin du délais de réflexion, fin de la condition de détresse) et en fait même la pub dans le métro !

Comme le disait Mère Teresa "Le plus grand destructeur de la paix, aujourd’hui, est le crime commis contre l’innocent enfant à naître. Si une mère peut tuer son propre enfant, dans son propre sein, qu’est-ce qui nous empêche, à vous et à moi, de nous entretuer les uns les autres ?"

La phrase de Mgr Aillet ne dit pas autre chose : Lutter contre la folie meurtrière et Daech et accepter celle de l’avortement est incohérent ou illisible. Désolé que cela vous chagrine, mais c’est la doctrine catholique à 200%.

repondre message

Appel à la démission de Mgr Marc Aillet (Bayonne) 7 février 2016 12:33, par Zago Domenico

Je vous signale l’erreur :"primER inter pares" à corriger par :"primUS inter pares" .

Courage !!! Domenico Zago .

repondre message

Bonjour GOLIAS. 7 février 2016 10:29, par Agnès GOUINGUENET

- 
Au lieu de s’énerver contre un évêque incapable de contrôler ses propos publics, il serait intéressant de faire le point sur l’éthique légale actuelle.
- 
Concernant le sang du cordon (donc une fois le foetus né, donc défini légalement comme enfant de l’espère humaine), il y a cela :
http://www.dondesangdecordon.fr/
- 
Il est intéressant de découvrir que l’on parle de plus en plus de "maltraitance à foetus" :
https://www.cairn.info/revue-devenir-2009-4-page-205.htm
- 
J’en sais quelque chose puisque ma mère a accepté de subir des électrochocs à visée psychiatrique alors qu’elle était enceinte de moi. En plus, elle me l’a dit ! Donc, non seulement sa grossesse lui faisait péter les plombs, mais en plus elle acceptait de faire subir à son foetus une anesthésie générale (ce qui n’est pas grave) ET des électrochocs (je m’en suis sortie, mais à quel prix !). Même si la médecine d’alors conseillait cet acte "thérapeutique", elle aurait pu penser à son foetus et refuser.
- 
Cependant, IVG et IMG ne doivent pas être considérées comme maltraitance à foetus, sauf s’il y a dépassement du délai légal. La France reste très pondérée en ce domaine. Il faut que cela dure. Et cela n’empêchera jamais les femmes "riches" d’aller ailleurs pour pratiquer un infanticide. Nous ne pourrons jamais modifier la triste nature humaine, tout du moins pour l’instant.
- 
Je crois que l’Eglise catholique manque de courage (ce qui est surprenant venant du pape François) en décidant qu’il y a infanticide (ou foeticide) dès le stade d’ovule fécondé. C’est un peu facile de considérer une potentialité comme une réalité. Nous savons que l’ovule fécondé a toutes ses potentialités innées ; mais un être humain en devenir n’est pas un être humain. Par contre, c’est faire preuve de courage que de réfléchir pour définir à partir de quand le foetus pourrait avoir une réalité juridique (ce qui voudrait dire que le supprimer pour des raisons autres que médicales pourrait être considéré comme un homicide). Une telle décision, mûrement réfléchie et se basant sur les dernières découvertes scientifiques, demande d’avoir des "cojones" !
- 
Autre question majeure : A qui appartient le foetus non né ? A la mère porteuse, au futur père, génétique on non, au deux, à la société, à personne, à Dieu (là, cela n’entre pas dans la législation laïque) ?
- 
Bon dimanche.
- 
AG à GOLIAS.

Voir en ligne : http://gouinguenetagnes.blogspot.fr/

repondre message

Appel à la démission de Mgr Marc Aillet (Bayonne) 6 février 2016 22:42, par Héraclite

Il y a une faute de syntaxe assez gênante..."reclus dans son monastère, ...mgr Barbarin" : que je sache, ce n’est pas le cardinal Barbarin qui est reclus, mais l’abbé Hervé Benoît, ce qui n’est pas le sens grammatical de la phrase.A votre décharge, c’est une faute assez fréquente !
Bien à vous,

repondre message

Appel à la démission de Mgr Marc Aillet (Bayonne) 6 février 2016 21:43, par anne marie

non mr aillet vos ouailles ne sont pas des brebis bêlantes restez dans votre palais moi je vais vous parlez de Pinochet les mains taches de sang a qui vos
confrères donner la communion et que vous refusez aux divorces cette Eglise est un leurre elle fabrique des boucs émissaires pour asseoir son hypothétique autorité qui ne repose sur rien,et que dire de cette Eglise qui a fait partir en douce les miliciens,et que dire des prêtres qui ont abusé des enfants sans que votre église s émeuve,dans le marasme de la déchristianisation les vrai chretien ne sont plus dans les palais princiers qu est le Vatican l église a besoin de saint pour faire oublier, toutes les haines crachaient sur le mariage pour tous moi je n oublie pas vous n êtes rien car vous ne représentez plus rien
et jetez ainsi l opprobre sur les femmes qui avortent est indigne, une annee de misericorde tiens donc vous mr aillet je crois qu il vous en faudra 1 siecle
c est une honte, et vous ne representez pas jesus vous ne lui arrivez pas a la cheville ni meme sous le talon

repondre message

Appel à la démission de Mgr Marc Aillet (Bayonne) 6 février 2016 21:37, par Loïc

Monseigneur, Votre Excellence peut être certaine du soutien de très nombreux catholiques -bien plus nombreux que ses détracteurs !

Que par l’intercession de la Sainte Vierge Marie, de saint Marc et des saints Innocents le Bon Dieu vous protège et vous garde en pasteur fidèle à la tête du troupeau qu’Il vous a confié.

repondre message

Appel à la démission de Mgr Marc Aillet (Bayonne) 6 février 2016 17:04, par barth

tout successeur d’apôtre est légitime, à savoir duquel ?

repondre message

Appel à la démission de Mgr Marc Aillet (Bayonne) 6 février 2016 12:07, par Noëlle

En fait, ce prélat condamne de façon détournée les femmes qui ont recourt à l’avortement.
Ce sont elles qu’il assimile aux tueurs de Daesh. L’Etat informe sur l’IVG et c’est son devoir. Il n’incite pas !!
Il y a ni plus ni moins d’avortements en France qu’avant la loi.
La différence, c’est que la vie de la femme qui a pris cette très difficile décision n’est plus autant en grand danger car (et c’est la loi) elle doit être accompagnée médicalement.
L’église devrait ne plus s’opposer à la contraception qui doit être de la responsabilité de la femme et de l’homme.
Entre les mâles "célibataires" septua. d’âge moyen qui prétendent régir la famille et décréter qui il faut aimer et qui il ne faut pas... et ce Mgr qui n’a rien compris à l’amour et à la responsabilité humaine, l’église a encore un long chemin à faire.
Il est vrai que pour la religion (au sens large), la femme, moitié de l’Humanité, n’est pas un être totalement pensant...

repondre message

Bonjour GOLIAS. 6 février 2016 10:03, par Agnès GOUINGUENET

- 
Il conseille quoi, Monsieur AILLET, à une femme enceinte qui a contracté le virus Zika ? Il dit quoi à l’éventuel papa ? Il leur dit de laisser naître un enfant microcéphale sévère ? Il imagine l’ambiance d’un tel accouchement ? Et ce que vivra cette pauvre femme qui sait qu’elle met au monde une grand handicapé ?
http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20160205.OBS4069/virus-zika-l-onu-demande-aux-pays-touches-d-autoriser-la-contraception-et-l-avortement.html
- 
A lire, cet article publié dans le journal "La Croix" :
http://www.la-croix.com/Religion/Religion-et-spiritualite/Les-pretres-face-au-celibat-2016-02-05-1200737905
- 
Cela en dit long sur l’immaturité psycho-affectivo-sexuelle des prêtres catholiques. D’où l’effarante bourde de Monsieur AILLET. Il a perdu tout bon sens.
- 
Monsieur le pape François, SVP, si vous voulez sauver d’une radicalisation délétère votre Eglise (qui n’est pas pire qu’une autre mais risque de n’avoir en son sein ecclésial hiérarque que des paumés affectifs dangereux), préparez (si vous n’osez le décider vous-même) le possible mariage avec paternité des prêtres catholiques. Cela évitera à certains curés et évêques des prises de position franchement sadiques, donc aux antipodes de l’enseignement christique.
- 
Merci.
- 
Agnès G.

Voir en ligne : http://gouinguenetagnes.blogspot.fr/

repondre message

Appel à la démission de Mgr Marc Aillet (Bayonne) 6 février 2016 09:50, par BLY

285 signatures en 3 jours... Whaouh elle déchire votre pétition !
Bon maintenant sur le fond que reprochez-vous à Mgr Aillet ? De nous bousculer dans notre léthargie ? De réveiller nos consciences endormies ? D’apporter un peu de contestation à la bien-pensance établie ? Mais ne croyez-vous pas que c’est justement le rôle d’un pasteur, à l’imitation de Notre Seigneur ? Pour une fois qu’un évêque n’a pas sa langue dans sa poche, pour une fois qu’il tire vers le haut au lieu de niveler par le bas, pitié ne nous plaignons pas et laissons-lui la parole !
Fraternellement en Christ.

repondre message

Piètres canonistes 5 février 2016 11:04, par Jack Valim

Il ne suffit pas de citer en vrac une quinzaine d’articles du Code de Droit Canonique pour que ça fasse quelque chose qui tienne debout. On peut aller les lire sur le site du Vatican http://www.vatican.va/archive/FRA0037/__PT.HTM et on verra ceci : non seulement aucun de ces canons (qui ne sont pas pénaux) ne prévoit un cas de perte de l’office ecclésiastique, épiscopal en l’occurrence, pour de tels faits, mais en outre on un trouve un canon que les auteurs de la pétition pourraient méditer utilement : "Les fidèles conscients de leur propre responsabilité sont tenus d’adhérer par obéissance chrétienne à ce que les Pasteurs sacrés, comme représentants du Christ, déclarent en tant que maîtres de la foi ou décident en tant que chefs de l’Église".Can. 212 - § 1. Mgr Aillet est bien le chef de l’Eglise de Bayonne.
Je comprends qu’on puisse être choqué par son propos rapprochant l’avortement du terrorisme de Daech : l’un et l’autre n’ont pas grand-chose à voir sinon que l’un et autre font des victimes innocentes, mais ça ne permet pas de tels rapprochements et le propos est certainement excessif, mais il ne constitue en aucune manière une faute canonique ni civile. D’autre part il est certain que la Tradition prévoit le cas de l’"odium populi" comme motif de la perte de l’emploi ecclésiastique. Mais il se trouve que dans le Code actuel, cette procédure (canons 1740 et suivants) ne concerne que les curés et pas les évêques (canon 1741 par.3 qui mentionne l"aversio" de la paroisse envers son curé). Certes le pape peut toujours démettre un évêque pour n’importe quelle raison, mais il est piquant de constater qu’une frange disons "progressiste" de son diocèse, dont les options vont peu dans le sens du centralisme et de l’absolutisme romains, y fasse appel pour se débarrasser de son évêque (il est amusant à cet égard de constater que, contre tout droit canonique le pape y soit qualifié de "primus inter pares ", formule citée d’ailleurs dans l’article avec une superbe faute de latin ; si le pape n’était qu’un "primus inter pares", il n’aurait pas pouvoir de juridiction sur les autres évêques et donc possibilité de les démettre). Mon pronostic : ce n’est pas en l’attaquant sur le fait qu’il dénonce l’avortement qu’on y parviendra. Le pape François a là-dessus des positions très fermes.

repondre message

Appel à la démission de Mgr Marc Aillet (Bayonne) 4 février 2016 22:32, par eliane

Comme Mr Le Vert , évêque du Finistère qui s’est fait virer à la demande de la communauté catholique du département ,Mr Aillet fait partie de la communauté de Saint Martin .Il a l’air d’être tout aussi réac, rétro que Le Vert , mais ça a l’air d’être la tendance de la haute hiérarchie .

repondre message

L’Etat prétend protéger les citoyens contre Daech et s’engage dans une campagne pro-IVG condamnant des innocents à la violence : illisible !
Personnellement je pense que cet individu devrait fair l’objet d’une comparution immédiate pour, à tout le moins, propos diffamatoires, incitation à la haine religieuse.... afin d’être interdit de séjour dans son diocèse et interdit de pratiquer son ministère public.
Comme n’importe quel imam incendiaire. Et éventuellement à aller se faire voir à Rome.
Je ne pense pas que ce propos soit "innocent".

repondre message

Vive la hiérarchie catholique ! 4 février 2016 12:09, par Louis 1

Mais uniquement quand il s’agit de dézinguer un évêque "intégriste", pas vrai ?

repondre message

Appel à la démission de Mgr Marc Aillet (Bayonne) 3 février 2016 22:22, par Françoise

Merci du partage ! Pétition signée et je partagerai autour de moi.

repondre message

Bonsoir GOLIAS. 3 février 2016 22:00, par Agnès GOUINGUENET

- 
Comment comparer des êtres humains déjà nés et des êtres vivants non encore nés ?
- 
Monsieur Marc AILLET veut peut-être que l’on parle de lui "à tout prix" ?
- 
C’est alors un problème médical.
- 
Très cordialement.
- 
Agnès G.

Voir en ligne : http://gouinguenetagnes.blogspot.fr/

repondre message

Appel à la démission de Mgr Marc Aillet (Bayonne) 3 février 2016 20:21, par Erwan

Et la démocratie ?

Une chose est de n’être pas d’accord avec tout ou partie des opinions d’un évêque, une autre est de vouloir lui couper la parole (comme au temps de la gestapo ou du KGB).

Un évêque est aussi un citoyen, certes avec des responsabilités et une visibilité particulières, et a donc le droit d’émettre des opinions, spécialement dans un domaine qui fait partie de l’enseignement de l’Eglise. La démocratie, c’est admettre qu’autrui, qui n’a pas nécessairement mes convictions, puisse néanmoins les exprimer dans l’espace public.

repondre message

Appel à la démission de Mgr Marc Aillet (Bayonne) 3 février 2016 20:05, par noel beda

Quand un gouvernement entend que les hôpitaux fassent 1 avortement pour 4 naissances on peut se féliciter de la prise de position rude mais saine de Mgr Aillet.
Car que je sache l’Église reste pour la vie contre l’avortement , qui tue 200000 embryons fœtus par an rien qu’en France. Que le gouvernement socialiste s’indigne c’est son droit mais que des chrétiens ou se disant tels lui emboîtent le pas c’est un peu fort de café.

repondre message