Parution : 14 février 2016
Inégalités

Elles atteignent à la surface de la terre des proportions surréalistes. Ainsi, selon ce que révèle un rapport accablant de l’ONG Oxfam, aujourd’hui 1% de la population mondiale possède plus que les 99% restants. Ce qui fait, souligne le rapport, que 62 personnes sont plus riches que 3,5 milliards d’individus (Source Internet : L’Obs, 18/01/2016).

31 commentaires
En pied de l'article.

On croit donc rêver, ou plutôt cauchemarder. Que feront-ils de leur argent, ces nantis obscènes ? Méditeront-ils l’histoire de Midas, qui obtint de Dionysos la faculté de transformer en or tout ce qu’il touchait ? Devenu incapable de manger et de boire, car l’argent ne s’ingère pas, il supplia le dieu de reprendre son présent. Ou encore penseront-ils à la fable du Savetier, qui chez La Fontaine échangea finalement avec le Financier les écus dont la garde l’empêchait de dormir ? De toute façon on n’emporte pas ses richesses dans sa tombe, et un linceul n’a pas de poches.
Nous sommes donc bien entrés dans l’époque du « règne inexpiable de l’argent », selon l’expression de Charles Péguy. Cette avidité sans frein est bien un éréthisme mortifère, analogue à la soif inextinguible de Tantale, que les Anciens avaient condamné aux souffrances infernales. Mais le christianisme aussi stigmatise sans appel les riches : « Il est plus facile à un chameau de passer par un trou d’aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu. » (Matthieu 19/24 ; Marc 10/25 ; Luc 18/25) Auront-ils le front de se dire encore chrétiens, ces nouveaux maîtres de la terre ?
Ont-ils quelque pitié pour tous ceux qu’ils ont asservis ? J’en doute, et cette vision de cauchemar me mène à la réflexion que se font les Cannibales chez Montaigne (Essais, I, XXX) : « Ayant une façon de leur langage telle qu’ils nomment les hommes ‘moitié’ les uns des autres, ils avaient aperçu qu’il y avait parmi nous des hommes pleins et gorgés de toutes sortes de commodités, et que leurs moitiés étaient mendiants à leurs portes, décharnés de faim et de pauvreté ; et ils trouvaient étrange comme ces moitiés ici nécessiteuses pouvaient souffrir une telle injustice, qu’ils ne prissent les autres à la gorge, ou missent le feu à leurs maisons. »

31 commentaires
Inégalités 18 février 2016 13:31, par Françoise

La belle lutte de Xavier Plassat contre l’esclavage moderne au Brésil. Un petit rayon d’espoir dans notre monde de brutes :

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2008/12/29/xavier-plassat-frere-des-autres_1136059_3222.html

http://www.alterinfos.org/spip.php?article7177

repondre message

Inégalités 18 février 2016 10:11, par Françoise

Bonjour Michel

L’avidité de pouvoir et d’argent est sans limites chez certains individus. Sans ce pouvoir et cet argent, ils se sentiraient perdus, nus comme des vers, en position de faiblesse extrême. Parce qu’ils n’ont pas construit quelque chose intérieurement, ils ont besoin d’avoir une sorte d’armure extérieure pour les tenir debout. Cette armure est constituée par le pouvoir et l’argent accumulés. C’est leur garde-fou contre leur chaos intérieur.
Le souci, c’est que nos politiques, nos médias, nos religions, font des guerres, des articles, des lois, mènent des croisades pour servir ces gens-là. C’est là le summum du non-sens. Logiquement, ils devraient plutôt être là pour soutenir le plus grand nombre. Mais non, ils sont les valets de ces milliardaires et sont prêts à nous tuer, à nous réduire en esclavage en espérant sans doute que leurs maîtres leur fileront une petite obole, quelques millions pour continuer à s’enrichir aussi.

Bon allez, pour rigoler un peu et s’instruire sur le sujet en s’amusant, je vous emmène au spectacle d’Audrey Vernon de 2012 : je pense qu’il vous fera plaisir.

https://www.youtube.com/watch?v=EA58AvMT67w

Plein de bises, Michel

Amicalement

Françoise

repondre message

Bonjour cher ami MT. 15 février 2016 22:19, par Agnès GOUINGUENET

- 
Oui, c’est effrayant, d’autant que la finance fait des bulles !
- 
Il existe des pathologies dites TOC (Troubles Obsessionnels Compulsifs) où des gens se goinfrent puis se font vomir, puis se re-goinfrent puis se font re-vomir etc ... Vous imaginez l’argent qu’il faut pour assouvir ce besoin de remplir en permanence son vide intérieur ? Même chose pour les drogués.
- 
Sans faire de vilain jeu de maux, la luttre des classes, ce n’est pas nouveau !
https://fr.wikipedia.org/wiki/Vomitoire
- 
Très amicalement.
- 
AG à MT.

Voir en ligne : http://gouinguenetagnes.blogspot.fr/

repondre message

Inégalités 15 février 2016 11:10, par Michel Bavaud

Les religions ont été plus promptes à condamner les communismes qu’à insister au catéchisme et dans les sermons sur :« les croyants partagent l’argent entre tous et chacun reçoit ce qui lui est nécessaire » (Actes ch. 2) ? Karl Marx avait peut-être mieux lu les Ecritures que les papes.

Michel Bavaud, Treyvaux

repondre message

- Dans la rubrique: Le blog du Sacristain

Le dernier livre de Michel Théron, Sur les chemins de la sagesse, est disponible sur commande en librairie, ou directement sur le site de son éditeur BoD https://www.bod.fr/livre/michel-theron/sur-les-chemins-de-la-sagesse/9782322080823.html (248 pages, 9,99 euros)

Michel Théron
Parution : 21 septembre 2017
Parution : 12 septembre 2017
Parution : 28 juillet 2017
Parution : 23 juillet 2017
Parution : 13 juillet 2017
Parution : 4 juillet 2017
Parution : 27 juin 2017
Parution : 20 juin 2017
Le site de l'auteur : le blog de Michel Théron
| © Le site officiel de GOLIAS pour les informations d’actualité 2009-2017 | Fait avec : SPIP et Thélia plugin thelia |

| Courriel à la Rédaction | RSS RSS | Adresses Postale et bancaire | Mentions légales | à propos de Golias |

article jeune