Parution : 2 mars 2016
Inscription

Le site supposé du baptême de Jésus, à Béthanie, sur la rive jordanienne du Jourdain, vient d’être officiellement inscrit par l’Unesco au « Patrimoine de l’humanité » (Source Internet : La Croix, 03/02/2016).

J’ai bien dit, malgré ce que prétend l’article qui donne ce lieu et ce fait comme réels : « site supposé ». En effet, ce n’est pas parce qu’il est fait mention du baptême de Jésus dans le Jourdain (Matthieu 3/13), que nous devons prendre cette mention comme un fait réel et avéré. On peut penser en effet que tout le tissu narratif des évangiles est une invention des rédacteurs, qui ont voulu assurer à ce qu’ils savaient de Jésus une insertion chronologique et topographique. Ils disposaient sans doute de recueils de ses paroles ou logia, qui circulaient çà et là. Jésus n’ayant rien écrit lui-même, et une fois disparus les témoins de son passage sur terre, on a voulu broder sur de tels recueils, qui sont des souvenirs oraux, et les inscrire dans des récits factuels, pour, pensait-on, en attester la véracité. C’est ainsi qu’on a prétendu « enrichir » l’enseignement par l’événement, et la Bonne nouvelle du Christ (Evangelium Christi), par la Bonne nouvelle au sujet du Christ (Evangelium de Christo). Mais il faut voir tout de même où est le plus important.
Car au fond, le baptême de Jésus n’est dans le texte évangélique qu’un moyen de rappeler, au moyen de la voix qui descend du ciel, le psaume 2/7, ou psaume d’intronisation (« Tu es mon fils ! »). L’essentiel est un travail sur le Texte ancien, qu’on réactualise par midrash. La vraie signification est là, et à côté la mention du Jourdain est bien secondaire. Elle ne peut satisfaire que les crédules, ceux qui ont besoin de faits et de lieux précis pour conforter leur foi, ceux qui veulent voir pour croire, comme ce Thomas à qui Jésus en fait le reproche (Jean 20/29).
Devenu maintenant « Terre sainte », ce Jourdain jordanien va connaître de nouveaux pèlerinages. Mais qu’on l’inscrive aujourd’hui au Patrimoine, comme les rédacteurs ont voulu l’inscrire dans l’Histoire par ce qu’ils nous ont raconté, l’essentiel en sera-t-il changé : l’écoute intérieure d’une Voix qui, comme bien d’autres, un jour est apparue pour nous éveiller ?

- Dans la rubrique: Le blog du Sacristain

Le dernier livre de Michel Théron, Sur les chemins de la sagesse, est disponible sur commande en librairie, ou directement sur le site de son éditeur BoD https://www.bod.fr/livre/michel-theron/sur-les-chemins-de-la-sagesse/9782322080823.html (248 pages, 9,99 euros)

Michel Théron
Parution : 12 décembre 2017
Parution : 6 décembre 2017
Parution : 28 novembre 2017
Parution : 21 novembre 2017
Parution : 15 novembre 2017
Parution : 8 novembre 2017
Parution : 24 octobre 2017
Parution : 18 octobre 2017
Le site de l'auteur : le blog de Michel Théron
| © Le site officiel de GOLIAS pour les informations d’actualité 2009-2017 | Fait avec : SPIP et Thélia plugin thelia |

| Courriel à la Rédaction | RSS RSS | Adresses Postale et bancaire | Mentions légales | à propos de Golias |

article jeune