Parution : 25 juillet 2016
JMJ : le noyautage du Renouveau charismatique

Les prochaines Journées mondiales de la Jeunesse (JMJ) qui se déroulent à Cracovie du 26 au 31 juillet n’ont jamais si mal porté leur nom ! A lire l’enquête de « La Vie »1 publiée début juillet sur les participants français, il faudrait plutôt dire Journées mondiale d’une certaine jeunesse, par ailleurs assez peu représentative de l’Eglise en France et de la jeunesse de notre pays. Se définissant davantage comme catholiques que chrétiens, pieux et identitaires, les jeunes cathos ne feront pas le déplacement en Pologne pour regonfler leurs batteries missionnaires mais pour être coachés par des mouvements conservateurs, lesquels utilisent cette vitrine pour grandir umériquement et se fortifier financièrement. Cela tombe bien : les participants français n’arrivent pas les poches vides !

57 commentaires
En pied de l'article.

Les cathos vont vivre de nouveaux moments de joie collective avec les JMJ qui commencent en fin de semaine. Allez, ne boudons pas notre joie d’une fraternité qui, pour être éphémère n’en a pas moins le mérite d’exister et nous avons peut-être besoin de ces moments… A condition de les prendre pour ce qu’ils sont. Le discernement ne peut donc se laisser submerger par l’émotion suscitée par un être ensemble aussi joyeux que fragile. Ces foules qui frappent des mains pour applaudir un joueur ou une équipe, demain, pour qui se lèveront-elles ? Ces groupes de jeunes qui chanteront et danseront en Pologne au son de l’Evangile, qui les rassemble ? Le Christ bien sûr ! Puisque c’est l’évêque de Rome qui leur a donné ce rendez-vous… Certes ! Mais qui organise les JMJ ? L’Eglise de Pologne ? Sans doute un peu, mais aidée par l’ICCRS ! Nous vous invitons à découvrir ce « Service » International du Renouveau Catholique et Charismatique. Avec cette question : est-ce Service qui aide l’Eglise ou qui l’utilise pour son propre développement ?
Les documents internes de l’ICCRS sont éloquents à ce sujet. Il n’est pas question ici de juger de la probité des responsables du Renouveau et sans doute, la majorité agit-elle en conscience, même si des cas comme celui d’Ephraïm, fondateur des Béatitudes, permettent d’émettre quelques doutes. Il s’agit plutôt de ne pas nous laisser aveugler par quelques chaleureux moments et mouvements de foules qui pourraient réconforter une Eglise plus habituée, en Occident au moins, à des petits troupeaux grelottant dans des églises parfois désertées… Avouons que le Renouveau, en plus de sa compétence pour organiser de grands rassemblements, dans le style des évangélistes américains, permet de redécouvrir deux aspects importants de l’Evangile : d’abord, il offre des communautés accueillantes, surtout aux plus pauvres ; ensuite, il redonne foi en la puissance dans la Parole de Dieu. Mais chacun a les défauts de ses qualités. L’accueil risque d’être illusoire s’il oublie l’humanité et Golias n’a eu de cesse de montrer la dérive sectaire qu’entraîne inévitablement la confusion du spirituel et du psychologique. La priorité accordée à la recherche de la guérison, du miraculeux nous entraîne sur d’autres chemins que celui de la conversion à cause de la proximité du Royaume. Et on ne peut nier que la lecture que le Renouveau fait de la Bible soit liée à son origine pentecôtiste et fondamentaliste !

Le pape François, « furbo », rusé comme il dit lui-même, en est, nous l’espérons, conscient, lui qui a remis en valeur le concept d’inculturation contre la nouvelle évangélisation prônée par ses prédécesseurs. C’est un des enjeux majeurs soulevé par cette emprise de plus en plus grande du Renouveau. L’annonce de la Bonne Nouvelle est d’abord la proposition d’une Rencontre avec le Christ, mort et ressuscité, et non la recherche immédiate d’un mieux-être. Le bon grain et l’ivraie sont mêlés dans notre humanité travaillée par la grâce… Allez ! Bonnes JMJ quand même... [découvrez l’ensemble de notre dossier dans Golias Hebdo n° 442 : http://www.golias-editions.fr/thelia/?fond=produit&id_produit=1303&id_rubrique=80]

57 commentaires
Lourdes, un autre noyautage du renouveau ?????? 28 septembre 2016 17:20, par Diane

Voici un article qui mérite un approfondissement d’autant que la Miviludes s’en mêle.
A Lourdes, les dominicaines craignaient "que le scénario de Blagnac se répète et que leur très belle propriété (...) fasse l’objet d’un partage dans des conditions obscures, sans vote et sans consentement librement éclairé", relaye la Miviludes » ……….
.
« Comme près de Toulouse, à Blagnac, où les soeurs dominicaines vieillissantes ont dû partager leur énorme domaine de Maniban en trois : outre des aménagements municipaux, deux communautés nouvelles occupent désormais les lieux, L’Arche et un mouvement charismatique dans le collimateur des militants anti-sectes, Les Béatitudes.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/midi-pyrenees/hautes-pyrenees/lourdes/les-soeurs-dominicaines-contemplatives-de-lourdes-dans-la-tourmente-immobiliere-1096491.html#xtor=EPR-521-[france3regions
.
http://www.ccmm.asso.fr/spip.php?article6699
.
http://ccmm.asso.fr/spip.php?article6696

.
Bizarre car on retrouve dans cette affaire Soeur Ancilla qui s’inquiète des "pseudo-thérapies" religieuses donc, des dérives des Béatitudes.
« Rome a adressé de vifs reproches à une autre figure du monastère : soeur Marie-Ancilla, connue pour ses ouvrages sur les pères de l’Eglise et son combat contre les "pseudo-thérapies" spirituelles. Par décret, la congrégation romaine lui a imposé, pour deux ans, une mesure canonique d’"exclaustration". Soit une mise en retrait forcé de sa communauté. »

Article d’avril 2014
http://www.lexpress.fr/actualites/1/styles/soeur-ancilla-s-inquiete-des-pseudo-therapies-religieuses_1509259.html

repondre message

JMJ : le noyautage du Renouveau charismatique 4 août 2016 13:36, par Patrick ARTUR

Ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain, et tout ira mieux. Malgré certains effets de style, c’est bien pourtant ce que vous paraissez faire. Cela demanderait une autre analyse, non seulement de fond mais aussi historique.

N’oublions pas non plus que la vie, notre vie, est un chemin, même si bien sûr un discernement est toujours nécessaire.

Etes-vous bien placé pour faire un tel discernement ?
Accordons-nous bien sa place à l’Esprit du Seigneur - cet Esprit dont nous avons bien besoin, ou que nous soyons, quoi que ce soit que nous vivions, cet Esprit qui en réalité ne détruit rien mais peut vivifier toute chose ?

Bonne continuation
Patrick

repondre message

JMJ : le noyautage du Renouveau charismatique 2 août 2016 20:32, par pierre

le catholicisme n’existe plus qu’avec des vieillards qui entre dans les eglises ...vides.....et des réacs cathos totalement déphasés des réalités de notre société.

C’est le retour sur soi-même d’une religion qui est allée au bout d’elle-même sans se renouveller et vivre avec son temps.
On en paie les conséquences.

repondre message

JMJ : le noyautage du Renouveau charismatique 26 juillet 2016 10:06, par Françoise

C’est Oldelaf qui il y a déjà quelques années, avait écrit une chanson très ironique sur les JMJ et cette jeunesse non représentative française. Touchée au coin du bien observé, ainsi que le sketch qui va avec :

https://www.youtube.com/watch?v=nNaVbwOAmYg

Jeunesse dorée issue souvent de familles réacs,première à se faire récupérer et vider les poches et le cerveau, aussi bien par le Renouveau Charismatique que l’OD, la FSSPX, la Légion du Christ. Les JMJ sont d’ailleurs faits pas seulement pour constituer une vitrine jeune et idéale du catholicisme romain, mais sont surtout un moyen de recruter cette jeunesse réac dans les communautés pour capter l’argent de leurs familles.

Le pentecôtisme qu’il soit catho ou protestant, joue énormément sur l’affectif et piège énormément de personnes sincères, qui croient que la mise en scène théâtralisée de la foi, constitue une foi réelle. Or c’est un leurre, un mensonge. Ce n’est pas parce qu’ils vont chanter, tendre les mains, se mettre en scène en prière, qu’ils auront plus la foi, que leur engagement sera plus authentique.

Il faut souvent des déboires, des situations glauques, des abus parfois très graves et y compris criminels pour que les gens réalisent qu’ils se sont faits complètement manipuler à la fois physiquement, psychologiquement et religieusement.
Et ce qui m’agace le plus, c’est que l’institution contribue à abuser et manipuler les jeunes en ne les mettant pas en garde mais au contraire en les invitant implicitement dans ces groupes fondamentalistes, sectaires.
Et après, l’institution fera mine de découvrir les dégâts et sortir les violons et les larmes de crocodiles. Pape et cardinaux en tête !

Alors j’ai juste envie, à ces jeunes, de leur envoyer le petit avertissement chanté d’Higelin, qui fêtera bientôt ses 75 automnes en octobre prochain, touché au coin du bon sens là aussi : Crocodaïl

https://www.youtube.com/watch?v=b5_Q9A4p5NQ

Et comme disait Jésus : que celui, celle qui a des oreilles pour entendre, écoute !

repondre message

JMJ : le noyautage du Renouveau charismatique 25 juillet 2016 23:03, par Christine

Il y a du vrai dans ce que vous dites mais j’ai quand même encouragé ma fille de 18 ans à participer aux JMJ, alors qu’elle est la seule de notre paroisse et de notre ville à y aller. Elle est aussi la seule de son âge aux messes du dimanche et elle était seule à vendre ses gâteaux pendant des mois mais elle a été très bien reçue par nos anciens. Je pense que rencontrer des jeunes chrétiens de tous les pays l’aidera à se sentir moins isolée. Elle a bien remarqué le côté un peu pharisien de certains des catholiques de notre diocèse présents au WE de préparation (elle n’est pas dupe et les appelle "La Roche-Faux-culs") mais il y a toujours eu des pharisiens dans l’Eglise. Peu importe, le Christ et l’Evangile s’adressent à tous. Il ne faudrait pas déserter les lieux que certains cherchent à noyauter comme vous dites. L’Eglise forme un tout et la joie d’être ensemble est réelle.

repondre message

JMJ : le noyautage du Renouveau charismatique 25 juillet 2016 17:06, par hélène

bonjour
je me sens à 4 000 de ce genre de rassemblement et pourtant génération JPII, cela me fait penser aux dérives du buzz pour le buzz dont on a vu les funestes représentations lors des attentats de Nice ;
Aucun intérêt, je ne trouve pas le rassemblement déplaçé et qu’il soit maintenu tout à fait normal, mais toute cette pub surfaite sur les réseaux sociaux avec bien sûr des sourires qui doivent aller jusqu’aux oreilles "le plus n"est pas de moi". Certes ils ne peuvent pas porter des deuils qui ne les touchent pas mais quelque chose sonne faux avec l’époque que nous vivons et me fait penser aux années 30.

tout cela me fait plus penser à une fuite dans une surjoie comme d’autres la trouvent ailleurs pour fuir.

cdlt

repondre message

| © Le site officiel de GOLIAS pour les informations d’actualité 2009-2017 | Fait avec : SPIP et Thélia plugin thelia |

| Courriel à la Rédaction | RSS RSS | Adresses Postale et bancaire | Mentions légales | à propos de Golias |

article jeune