Parution : 8 juin 2017
Le président Macron à l’épreuve du philosophe Ricœur

Laissons les penseurs des tréteaux médiatiques nier les faits, en mode infatué pour Onfray et outré pour Finkielkraut. Notre nouveau président possède une réelle culture philosophique acquise auprès de Ricœur. Ils doivent craindre un adversaire connaissant les facilités rhétoriques de leur petit magistère médiatique.

4 commentaires
En pied de l'article.

Le philosophe et le politique n’ont pas toujours fait bon ménage : Platon et le tyran de Syracuse, Voltaire et Frédéric II, ou même Heidegger et Hitler. Que dire s’ils se retrouvent dans la même tête ? C’est le cas depuis l’élection d’Emmanuel Macron. Il n’a pas enseigné la philosophie, il a peu écrit mais il est titulaire d’une maîtrise de philosophie (mémoire sur Machiavel) et d’un DEA (mémoire sur Hegel) à Paris X où il a suivi le séminaire d’Etienne Balibar (1). Surtout il a été à vingt-deux ans, deux années de suite, assistant éditorial de Ricœur (2) qui achevait sa dernière œuvre majeure sur l’histoire et la mémoire. Ricœur avait le souci de la proximité avec ses élèves, une pédagogie protestante qu’il a longtemps pratiquée dans les universités américaines. Travailler en tête à tête avec Ricœur aux Murs Blancs à Châtenay-Malabry où flotte l’esprit d’Emmanuel Mounier (3) doit laisser des traces sur un jeune homme sensible, intelligent et ambitieux. La question est de faire le tri entre l’instrumentalisation d’une communication politique qui voulait donner de l’épaisseur à un candidat peu connu voire juvénile et l’influence réelle d’un penseur majeur du XXe siècle sur celui qui présidera notre pays. Entre critique et conviction4, à distance de toute macronmania béate ou d’un macronbashing haineux, tentons de comprendre ce phénomène à partir de la pensée très exigeante de Ricœur. (Découvrez l’ensemble de notre dossier dans Golias Hebdo n° 484)

1. Etienne Balibar, philosophe marxiste, né en en 1942. Professeur de philosophie à Paris X.
2. Paul Ricœur, philosophe français, 1913-2005.
3. Emmanuel Mounier, philosophe français chrétien, 1905-1945.
4. Pour une bonne introduction à la pensée de Ricœur, lire La critique et la conviction. Calmann Lévy 1995 réédition Arthème Fayard Pluriel, 2013.

4 commentaires

sa philosophie pourra toujours lui servir lors des épreuves qui ne manqueront. Les Français sont monarchistes mais aussi régicides. Il en subira les conséquences tôt ou tard. J’attends les épreuves qu’il subira avec jubilation.

repondre message

| © Le site officiel de GOLIAS pour les informations d’actualité 2009-2017 | Fait avec : SPIP et Thélia plugin thelia |

| Courriel à la Rédaction | RSS RSS | Adresses Postale et bancaire | Mentions légales | à propos de Golias |

article jeune