Parution : 1er septembre 2017
« Courage » : l’association qui veut « guérir » les homosexuels

Saluons le travail sérieux du Journal de Saône-et-Loire(1) qui, au coeur de l’été, infiltrait un parcours de l’association Courage à Paray-le-Monial à l’endroit des personnes homosexuelles. Enquête.

185 commentaires
En pied de l'article.

En vérité, la sonnette d’alarme tirée par l’universitaire Anthony Favier depuis quelques semaines a permis de faire tomber les masques sur l’association Courage , fondée aux Etats-Unis en 1980 (où elle est présente dans les deux tiers des diocèses) par un oblat de saint François de Sales (le P. John Harvey qui jugeait l’homosexualité « contre-nature » et voulait « soigner l’identité sexuelle »(2)). Depuis trois ans, elle s’enracine en France par le biais de la Communauté de l’Emmanuel et de l’évêque de Fréjus-Toulon, Mgr Rey (que l’on ne présente plus). Anthony Favier, professeur à Lyon-2 et coprésident de l’association David & Jonathan (D&J) , s’inquiète de possibles dérives sectaires (et il a saisi la Miviludes à cette fin) plus ou moins repérées dans les « parcours » que Courage propose chaque été à Paray-le-Monial . L’entretien qu’il a bien voulu nous accorder – et pour lequel nous le remercions vivement – met en lumière divers aspects de cette pensée réac qui propose ni plus ni moins aux personnes homosexuelles de les guérir de leur homosexualité, de viriliser les gays. En outre, ces personnes sont invitées à vivre dans la chasteté (masturbation et rapports sexuels sont bannis) et la continence, celles d’entre elles en couple invitées à quitter leur conjoint-e : il s’agit de se conformer au Catéchisme. Aux antipodes de l’accompagnement des autres associations chrétiennes LGBT : Devenir un en Christ (DUEC), Réflexion et partage et donc D&J, basé sur le respect de chacun et ce, depuis des décennies. Il faut avouer que cette association bénéficie de la mansuétude de la presse catholique, aussi fou que cela puisse paraître. L’an dernier, c’était l’ultra-catho Famille chrétienne qui s’émerveillait(3) ; cette année, c’était La Croix qui se gargarisait(4) tant, que certains lecteurs – au fait des pratiques singulières de Courage – écrivirent en nombre au quotidien catholique. Résultat : la rédactrice en chef Isabelle de Gaulmyn dut se fendre d’un éclaircissement(5), renvoyant le lecteur à son « juge[ment] », alors que l’article mettait sur le même plan DUEC et Courage. Après tout, selon Mme de Gaulmyn, « cette association Courage est reconnue
elle aussi par l’Église, et semble connaître un certain succès (…). Notre travail de journaliste est de présenter ces diverses sensibilités. Par ailleurs, je pense qu’il ne faut pas non plus caricaturer cette seconde association, ‘‘courage’’, car j’ai le sentiment qu’elle se donne la chasteté comme objectif, mais ne parle pas de ‘‘guérison’’ de l’homosexualité, comme vous semblez le dire, mais de conversion : le vocabulaire est donc spirituel, et non médical. » Le travail d’Anthony Favier dément la rédactrice en chef de La Croix, visiblement mal informée. En outre, ce qui scandalisa des lecteurs, c’est que nulle part dans l’article on ne mentionnait le caractère problématique des parcours Courage.

Enfin, il faut encore évoquer la Communauté de l’Emmanuel et son mauvais génie épiscopal Mgr Rey, lesquels ont permis à Courage de s’établir dans l’Hexagone. On trouve aussi au-dessus de ce berceau le P. Louis-Marie Guitton, responsable de l’Observatoire sociopolitique de Fréjus- Toulon, le machin créé par Mgr Rey qui accueillit la petite fille Le Pen il y a deux ans et ne cesse de diffuser depuis sa création des idées nauséabondes quand il ne détourne pas les événements à son profit. Ainsi, après le décès de Simone Veil, le P. Guitton écrivait sans rire : « combien la banalisation actuelle de l’avortement était éloignée de l’esprit de la loi qu’elle a défendue en 1975. »(6) Deux autres articles6 (dont l’un de Mgr Rey) sur ce sujet sont frappés au coin du fondamentalisme et de l’intégralisme. Comme d’habitude, la Conférence des évêques de France (CEF) observe un pieux silence devant ces délires observés tant dans le Var qu’à Paray-le-Monial avec Courage. La CEF attend le drame pour communiquer, comme dans les sujets liés à la pédophilie cléricale. En attendant, nous ne pouvons qu’appeler à la vigilance les personnes homosexuelles, leurs proches, les prêtres et évêques soucieux des LGBT : Courage ne propose pas un accompagnement respectueux de chacun et se frotte les pieds sur Amoris Laetitia tout en s’en réclamant. Il s’agit bien d’un loup déguisé en agneau.

1. http://anthony.favier.over-blog.com/2017/08/genese-etideologie-
de-courage.html

2. http://www.famillechretienne.fr/eglise/vie-de-l-eglise/lassociation-
courage-chemin-chretien-pour-les-personneshomosexuelles-
199952

3. http://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/
France/Aider-personnes-homosexuelles-trouver-leur-placelEglise-
2017-07-31-1200866717 (article payant)

4. http://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/France/
Association-Courage-cest-lecteur-juger-2017-08-03-1200867440

5. http://osp.frejustoulon.fr/deces-de-simone-veil-tempspardons/

6. http://osp.frejustoulon.fr/adieu-madame-reposez-paix/ et
http://osp.frejustoulon.fr/simone-veil-lavortement-nest-droitdrame/

185 commentaires
Une autre voix... 6 septembre 15:30, par Sébastien

Une autre voix :

Comment les catholiques peuvent accueillir les croyants LGBT
par Robert Sarah

L’Eglise catholique a souvent été critiquée, y compris par certains de ses propres membres, pour sa réponse pastorale à la communauté LGBT. […] Parmi les prêtres catholiques, le Père James Martin, un jésuite américain, est l’un des critiques les plus explicites du message de l’Eglise sur la sexualité. Dans son livre « Building a Bridge » publié au début de cette année, il répète la sempiternelle critique selon laquelle les catholiques auraient été très critiques envers l’homosexualité tout en négligeant l’importance de l’intégrité sexuelle dans ses propres rangs.

Le Père Martin a raison d’affirmer qu’il ne devrait pas il y avoir deux poids deux mesures concernant la vertu de chasteté qui, bien qu’exigeante, fait partie intégrante de la bonne nouvelle de Jésus pour tous les chrétiens. Pour les célibataires – quelles que soient leurs attirances – la chasteté fidèle demande l’abstention de sexe.

Cela pourrait sembler une exigence trop élevée, surtout à l’heure actuelle. Cependant, il serait contraire à la sagesse et à la bonté du Christ d’exiger quelque chose qui ne puisse être réalisé. Jésus nous appelle à cette vertu parce qu’il a fait nos cœurs pour la pureté, tout comme il a fait nos esprits pour la vérité. Avec la grâce de Dieu et avec notre persévérance, la chasteté est non seulement possible mais elle deviendra également la source de la véritable liberté.

Il ne faut pas regarder bien loin pour constater les conséquences malheureuses du rejet du plan de Dieu pour l’intimité et l’amour humain. La libération sexuelle que le monde promeut ne tient pas ses promesses. Au contraire, la promiscuité est la cause de tant de souffrances inutiles, de cœurs brisés, de solitudes et du fait de considérer les autres comme des moyens de satisfaction sexuelle. En tant que mère, l’Eglise cherche à protéger ses enfants du mal du péché, comme expression de sa charité pastorale.

Dans son enseignement sur l’homosexualité, l’Eglise guide ceux qui la vivent en distinguant leurs identités de leurs attirances et de leurs actions. Tout d’abord il y a les personnes elles-mêmes qui sont bonnes en soi puisqu’elles sont enfants de Dieu. Ensuite, il y a les attractions vers le même sexe, qui ne sont pas peccamineuses si elles ne sont pas voulues ni suivies mais qui contrastent toutefois avec la nature humaine. Enfin, il y a les rapports de même sexe qui sont des péchés graves et qui nuisent au bien-être de ceux qui y prennent part. Ceux qui s’identifient comme membres de la communauté LGBT méritent qu’on leur dise cette vérité dans la charité, tout particulièrement de la part des prêtres qui parlent au nom de l’Eglise sur un sujet aussi complexe et délicat.

Je prie pour que ce monde entende enfin la voix de ces chrétiens qui éprouvent des attirances vers le même sexe et qui ont découvert la paix et la joie en vivant la vérité de l’Evangile. Mes rencontres avec elles ont été pour moi une bénédiction et leur témoignage me touche profondément. J’ai rédigé la préface de l’un de ces témoignages dans le livre de Daniel Mattson intitulé « Why I Don’t Call Myself Gay : How I Reclaimed My Sexual Reality and Found Peace » (Pourquoi je ne me qualifie pas de gay. Comment j’ai reconquis ma réalité sexuelle et trouvé la paix) avec l’espoir que sa voix et d’autres comme la sienne soient mieux entendues.

Ces hommes et ces femmes témoignent de la puissance de la grâce, de la noblesse et de la résilience du cœur humain et de la vérité de l’enseignement de l’Eglise sur l’homosexualité. Bien souvent, ils ont vécu éloignés de l’Evangile pendant un certain temps mais se sont réconciliés avec le Christ et avec son Eglise. Leurs vies ne sont ni faciles ni exemptes de sacrifices. Leurs attirances pour le même sexe n’ont pas été vaincues. Mais ils ont découvert la beauté de la chasteté et des amitiés chastes. Leur exemple mérite respect et attention parce qu’ils ont beaucoup à apprendre à chacun de nous sur la façon de mieux accueillir et accompagner nos frères et sœurs dans une authentique charité pastorale.

source : http://www.diakonos.be/settimo-cielo/le-cardinal-sarah-refute-le-jesuite-pro-gay/

repondre message

avec l’eglise catholique qui se referme sur ses conservatismes, ce genre de pratiques "délirantes" vont se multiplier.

L"homosexualité" , l’avortement, et bientôt les différents modes de contraception, vont etre la cible de ses réacs.qui se réfugient dans une Eglise catholique totalement désorientées par l’abandon de ses fidèles et de la perte de sa position sociale en Europe. L’Eglise n’a plus de tête !.....
et ce n’est pas le pauvre François (parole oubliée dans un enfer vatican)qui va pouvoir etre autre chose qu’un leurre médiatique.
Alors pourquoi ces conservateurs se priveraient pour montrer du doigt celui qui est différent, c’est plus simple que de regarder vers la pédophilie de ses prêtres ou les mensonges de ses évêques et cardinaux. ???

repondre message

Ci joint le dépliant 2017 concernant les sessions de ’’guérison’’ du Renouveau Charismatique un peu partout, dont en France.
Il ne s’agit pas de Courage, mais cela donne un aperçu du mélange des genres pratiqué, et de la façon de traiter l’homosexualité comme une maladie.

repondre message

Un petit aperçu d’une autre tentative faite en France mais par des structures protestantes (Torrents de vie) en Ardèche avec la location d’un local loué (ironie du sort) au diocèse catho de Viviers :

http://www.lepoint.fr/societe/un-stage-pour-guerir-les-homosexuels-24-07-2012-1488838_23.php

Et un aperçu des centres de guérison de l’homosexualité en Equateur, par une photographe équatorienne qui a voulu expliquer en images, d’après les témoignages de femmes victimes, ce qui se passe encore actuellement dans ces centres privés, qui ont des relais en Chine, au Brésil, en Russie :

http://observers.france24.com/fr/20170525-equateur-centres-soigner-homosexuels-reconstitues-images-paola-paredes-transgenres

http://www.lci.fr/international/equateur-elle-photographie-l-enfer-des-centres-qui-guerissent-les-hommes-et-femmes-de-leur-homosexualite-2053946.html

Je ne précise pas, car il y a eu pas mal d’articles dans la presse généraliste, le traitement barbare et de type camp de redressement que les homosexuels tchétchènes subissent actuellement.

Un bon article sur le sujet, assez récent, daté de février dernier, par le magazine Têtu :

http://tetu.com/2017/02/24/enfer-therapies-de-guerison-homosexualite/

Et une association de guérison de l’homosexualité mise en cause au pénal aux US pour dérives et violences :

http://www.europe1.fr/international/etats-unis-proposer-de-guerir-l-homosexualite-c-est-bien-une-arnaque-2379245

repondre message

Alors "Séba-se-tient " ...tout seul dans ce forum ? ou alors...vaste énigme..!
Pour les prêtres de la Communauté de l’Emmanuel, il vient d’y avoir du "changement" par rapport à leur statut au sein des diocèses...Et je pense que ce n’est qu’un début ! :
Lors d’une conférence de presse au siège de la Conférence des évêques de France le 30 août(nb : c’est tout récent !!!),La communauté issue du Renouveau charismatique qui regroupe laïcs, consacrés et clercs a annoncé la création en son sein d’une association cléricale rassemblant ses prêtres et ses diacres. Un changement important qui va modifier les relations entre la communauté et les diocèses, en France et dans le monde."
Quant à Mgr André Vingt-Trois et non Mgr André Vinct-trois,comme le note Sébastien qui sait tout..ou presque...!
Il va être en retraite sous peu..qui va prendre sa place ???et est-ce que sera alors gardée son "orientation passée" par son successeur ?? nul ne le sait à cette heure !
Wait and see ....avec circonspection si possible !
Efté

repondre message

Nominations au Conseil pontifical pour les laïcs 2 septembre 17:16, par famvict

La Nouvelle Evangélisation ou le Nouveau Prosélytisme, ou le Recrutement Forcé ? :

Le Pape François a nommé consulteurs au Conseil pontifical pour les laïcs Mgr Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon, et Laurent Landete (photo), Modérateur de la Communauté de l’Emmanuel. Il a confirmé comme membre l’écrivain et philosophe français Fabrice Hadjaj.

Parmi les nominations du 6 février 2014, Laurent Landete, Modérateur de la Communauté de l’Emmanuel, rejoint le Conseil pontifical pour les laïcs en qualité de Consulteur. Elu Modérateur le 14 juillet 2009, il a été réélu le 11 août 2012 pour un nouveau mandat de 3 ans.

Communauté catholique internationale reconnue par le Saint-Siège comme association publique de fidèles, la Communauté de l’Emmanuel est gouvernée par un Modérateur, assisté d’un Conseil international.
http://www.eglise.catholique.fr/actualites/358889-nominations-au-conseil-pontifical-pour-les-laics/

Le lien de Golias pour famille chrétienne ne fonctionnant pas, en voici un autre :
http://www.famillechretienne.fr/eglise/vie-de-l-eglise/l-association-courage-chemin-chretien-pour-les-personnes-homosexuelles-199952

Mgr Rey, Le Gall, et feu Brincard .. et Autres ont, et avait pour Brincard la bénédiction du Saint Siège pour implanter en France ces dérives.
Nous sommes au sein de la manœuvre, pour ne pas dire complot, lancée par le pape Jean Paul II contre la laïcité française.

repondre message

Ce n’est pas la première fois qu’Isabelle de Gaulmyn est mal informée et renseignée sur une association.

Il y a quelques mois, en avril, elle avait écrit dans son blog sur la Croix des propos sur les objectifs en partie opusiens du parti Sens Commun, tout à fait déconnectés de la réalité factuelle (beaucoup moins reluisante que ce qu’elle en disait). Pourtant, cette journaliste baigne dans le milieu clérical et politique, bien plus que des croyants lambdas comme moi. Alors je suis toujours étonnée de lire le relativisme avec lequel elle minore des faits graves et des orientations politiques et idéologiques qui sont à rebours de tout sens évangélique.

L’association David et Jonathan est réputée pour son sérieux, son honorabilité, de très longue date. Pour toute réponse aux préoccupations de l’association chrétienne homo, il leur fut toujours opposé dans la presse catholique, le plus grand mépris et le silence. Comme si de toute façon, une association chrétienne homo c’était tout simplement impossible.
Ah par contre, faire de la pub pour dire via Tony Anatrella, Daniel Ange ou d’autres intervenants que l’homosexualité est une maladie mentale, proposer des agape-thérapies, des séances avec une liste de psy affiliés pour "guérir" ces personnes "malades", ça on l’a vu depuis les années 80.

La critique que pose Anthony Favier semble d’après l’article, entièrement fondée. Et quand on connaît un peu les méthodes de la communauté de l’Emmanuel et ses camps masculinistes à Autrans et ailleurs depuis 2014, on sait que l’on est dans une méthode radicale de revirilisation des catholiques hommes pratiquants et de culpabilisation de ceux qui ne rentrent pas dans le moule normatif patriarcal que prétend restaurer l’Emmanuel (en vue de faire de ces hommes des sortes de moines soldats).

Ce qui me frappe, c’est que l’Emmanuel récupère des recettes américaines ou sud américaines pour tenter de les implanter en France. Or, si l’on regarde les mouvances originales au Brésil, aux US, on voit qu’il s’agit de ligues intégristes.

Voilà un peu ce qu’est l’association Courage :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Courage_international

David et Jonathan n’est pas la seule association à s’inquiéter des dérives de Courage International.
Aux US, il y a déjà des plaintes, des associations qui dénoncent Courage International, ainsi que des victimes.

J’attire l’attention de Golias sur l’excellent article daté de 2011 de Jamie Manson du Natinal Catholic Reporter dont je mets la traduction ici :

https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=https://www.ncronline.org/blogs/grace-margins/twelve-steps-courage-stairway-denial&prev=search

Peut-être Christian Terras ou l’équipe Golias pourrait l’envoyer à Isabelle de Gaulmyn pour qu’elle mette ses infos à jour sur le sujet ???

repondre message

bonjour
je ne connais pas ce genre de retraite, dont je ne comprends pas le sens d’ailleurs.

repondre message

Je note "le P. John Harvey " qui a fondé en 1980 l’association Courage...le brave homme a le patronyme que la tempête cyclonique qui vient de s’abattre sur le Texas et la Louisiane. Pas de chance !Voilà de quoi alimenter encore les rubriques d’ échotiers qui veulent percer la réalité des choses !...Car qui se cache en vérité derrière cette association Courage "bien pensante" qui veut "sauver" les homosexuel(le)s...les sauver mais de quoi et de qui et pourquoi et pour qui ??L’Église Catholique qui est assez "malade" en ce moment à travers certains de ses clercs , devrait se guérir déjà elle-même avant de vouloir s’occuper de personnes qu’elle considère comme "des cas" !C’est à Elle et à ses clercs que je dis :"Courage, avancez au large, n’ayez pas peur de vos peurs..."Et pour les personnes qui sont sans le "collimateur" il leur faut plutôt appliquer la formule"Courage fuyons" !
Efté

repondre message

Bonjour,

J’étais présent, pour la première fois, lors de la dernière session de courage à Paray-Le-Monial, et je ne retrouve absolument pas les accusations de cette article.

- Il n’a jamais été question de guérison de l’homosexualité dans les enseignements reçus.

- La chasteté et la continence sont proposés avec beaucoup de respects, délicatesses et attentions : j’y ai retrouvé l’esprit d’Amoris Laetitia qui veut tenir compte des siuations de chacun

- Je suis très dubitatif sur les déviances sectaires : comment serait-ce possible ? Courage France semble très petit, avec des dirigeants discrets, des équipes minimes dirigés par des "novices" dans 3 ou 4 villes.

- Les intervenants ont été très prudents, hésitants, franchement, on est loin des gourous.

Bref, vraiment, l’article et les projections de David Et Jonathan sont à 10 000 kms de ce que j’ai observé en découvrant Courage. Méconnaissance ? Ou bien positionnement différent, difficile à accepter ?

J’y ai découvert des personnes ayant des tendances homosexuels qui ont témoigné avoir rencontré de grandes difficultés dans leur vie, notamment pour trouver une vie stable. Le chemin de la continence (ps : je rappelle que la chasteté, c’est autre chose, et c’est destiné à tous) leur a permis de trouver une paix intérieure. Qui leur reprochera leur vécu et d’en témoigner ?

Non, vraiment je ne comprend pas cet article.

repondre message

De même qu’on a voulu "guérir" les enfants gauchers en les faisant écrire de la main droite, ce qui fut une catastrophe.

repondre message

- Dans la rubrique: L’info du jour de GOLIAS
| © Le site officiel de GOLIAS pour les informations d’actualité 2009-2017 | Fait avec : SPIP et Thélia plugin thelia |

| Courriel à la Rédaction | RSS RSS | Adresses Postale et bancaire | Mentions légales | à propos de Golias |

article jeune