Vous commentez
3 juin 2013 06:08, par pierre mabire

Gaetan,
Je ne vous parle pas de Martin Luther, mais d’Augustin d’Hippone et de l’empereur Honorius qui, l’un homme de religion, l’autre homme de l’épée et du pouvoir, s’accordaient pour rejeter le principe que tout homme puisse disposer de son libre-arbitre pour conduire sa vie, pécher ou ne pas pécher.
Ce que les papes contemporains nomment "le relativisme".
Que Martin Luther condamne à son tour Pélage n’est pas la question. D’ailleurs, ce pilier (parmi d’autres) de la Réforme, n’était pas le plus progressiste qui soit. On pourra en parler si vous le voulez, puisque vous effleurez le sujet.
Une nuance (...)


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

| © Le site officiel de GOLIAS pour les informations d’actualité 2009-2017 | Fait avec : SPIP et Thélia plugin thelia |

| Courriel à la Rédaction | RSS RSS | Adresses Postale et bancaire | Mentions légales | à propos de Golias |