Vous commentez
9 mars 2015, par Golias

Confiscations de terres et expulsions sont toujours d’actualité depuis la « transition démocratique » de 2011 (« Golias Hebdo » n° 372). Le gouvernement birman est loin d’être prêt à des investissements respectueux des droits de l’homme, comme l’évoque Cécile Harl, coordinatrice de l’ONG Info Birmanie1, qui apporte un témoignage alarmant. Entretien.
Golias Hebdo : Vous revenez d’un séjour en Birmanie où voux avez pu vous rendre compte de la situation. Où en sont les confiscations de terres ?
Cécile Harl : (...)


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

| © Le site officiel de GOLIAS pour les informations d’actualité 2009-2017 | Fait avec : SPIP et Thélia plugin thelia |

| Courriel à la Rédaction | RSS RSS | Adresses Postale et bancaire | Mentions légales | à propos de Golias |