Vous commentez
14 mars 09:51, par Françoise

Je suis globalement d’accord avec vous.
Concernant les bébés, on ondoyait ceux-ci dès leurs premiers cris, par peur que le bébé meure sans être baptisé et tombe dans les limbes.
Il fallait donc éviter à tous prix que le peu de vécu terrestre de cet enfant ne l’isole dans la mort des sacrements et du reste de la famille.
Ce qui fait qu’en réalité, l’ondoiement correspondait à un baptême automatique et forcé.
Qui n’a plus cours ou presque, aujourd’hui, au moins en Europe. Parce qu’il y a moins de mortalité infantile, un meilleur suivi médical des grossesses et accouchements et aussi moins de bigoterie.
Les (...)


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

| © Le site officiel de GOLIAS pour les informations d’actualité 2009-2017 | Fait avec : SPIP et Thélia plugin thelia |

| Courriel à la Rédaction | RSS RSS | Adresses Postale et bancaire | Mentions légales | à propos de Golias |