Vous commentez
13 juillet 00:17, par Françoise

Mais tout le monde ne l’avait pas, loin s’en faut. Et il n’offrait pas la possibilité de pouvoir critiquer sa religion ni son milieu, ni ce qui est enseigné à l’école.
Car l’éducation qu’elle soit scolaire ou familiale ou religieuse ne supportait aucune contestation ni critique possible. Il fallait une éducation poussée, bien au-delà du certificat d’études pour commencer à pouvoir ruer dans les brancards...
Contrairement à aujourd’hui. Aujourd’hui on peut poser une critique familiale, religieuse, sociale parce qu’il y a eu depuis quelques décennies une critique du bien-fondé ou pas de toute forme (...)


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

| © Le site officiel de GOLIAS pour les informations d’actualité 2009-2017 | Fait avec : SPIP et Thélia plugin thelia |

| Courriel à la Rédaction | RSS RSS | Adresses Postale et bancaire | Mentions légales | à propos de Golias |