Vous commentez
14 juillet 16:50, par Cassianus

Si j’ai peur de rendre quelqu’un malheureux, c’est que cette personne, je l’aime. Mais Dieu, personne ne peut l’aimer puisqu’il est invisible. On n’aime pas un personnage qui n’a pas de visage, de corps, et que l’on ne peut pas étreindre et caresser. J’aurais peur de faire du mal à mon chat, si j’en avais un. Les chats sont si mignons. J’aurais peur de faire du mal à mes enfants, si j’en avais. Ou de faire pleurer ma femme, si j’étais marié et que j’aimais ma femme. Mais comment avoir une relation de tendresse avec un concept métaphysique ? — Par contre, je peux craindre de déplaire à un homme très puissant (...)


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

| © Le site officiel de GOLIAS pour les informations d’actualité 2009-2017 | Fait avec : SPIP et Thélia plugin thelia |

| Courriel à la Rédaction | RSS RSS | Adresses Postale et bancaire | Mentions légales | à propos de Golias |