Vous commentez
30 juillet 13:40, par André Moulin

A mon avis, cette discussion concernant le choix de la langue latine ou de la langue vernaculaire dans la célébration de la messe et l’inventaire exhaustif des faiblesses et mérites de l’une ou de l’autre ne conduisent qu’à une impasse : ce n’est pas là que se trouve le vrai problème. J’ai, in illo tempore, pratiqué le plain chant et la liturgie en latin, et leur reste attaché à cause de leur valeur sacramentelle, historique et esthétique. Mais, pendant que, avec quelques rares privilégiés, j’interprétais de mon mieux le "rorate" et le"gaudeamus", il y avait, debout dans le fond de l’église, des dizaines de (...)


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

| © Le site officiel de GOLIAS pour les informations d’actualité 2009-2017 | Fait avec : SPIP et Thélia plugin thelia |

| Courriel à la Rédaction | RSS RSS | Adresses Postale et bancaire | Mentions légales | à propos de Golias |